La Une

Pérou : une exposition d’atrocités blasphématoires et obscènes pour “préparer” Noël

Commentaires (19)
  1. Avatar gaudet dit :

    Au vu de telles productions, nous serions en position de nous demander si nous devons porter plainte en justice pour insulte envers la chrétienté ,ou bien prévenir d’emblée le service des urgences de l’hôpital psychiatrique.

    Cependant le cas de ce petit monsieur , n’est hélas pas isolé, car nombreux sont les agresseurs de la chrétienté et de son Eglise, dont le comportement hallucinant et extravagant, trahit chez eux , une situation proprement pathologique, de nature à sérieusement préoccuper les autorités médicales.

    D’autres personnes , la plupart journalistes ou politicards, se contentant d’apporter leur caution à l’ensemble de ces démonstrations extravagantes, présentent quant à elles , des signes certains de conduites idéologiques à ce point invraisemblables , qu’ils les rapprochent également du niveau quasi zéro du bon sens et de la réflexion.

    A cet égard le cas de C Flourest est exemplaire, car nous sommes ici confrontés à une jeune femme, qui a poussé l’exaltation libertaire et gauchiste à un stade tellement ultime, qu’elle en a perdu tout jugement critique envers les personnes de son propre camp ( a savoir les femen ) au point de pouvoir prononcer les pires absurdités , sur l’appréciation qu’elle présente de la dernière agression contre l’Eglise de la Madeleine.

  2. Avatar Denis dit :

    S’ils appellent ça de l’art c’est que le monde artistique est vraiment décadent.

  3. Avatar Gisèle dit :

    C’est ni plus ni moins à égale hauteur avec les chansons sataniques chantées à Clisson pendant le helfest .

  4. Avatar angel dit :

    DESSINS SATANIQUES

    1. @angel

      Pas de commentaires en capitales. Merci.

  5. Avatar Chantal dit :

    çà s’appelle le monde des ténèbres, le monde de “satan”, le monde de l’enfer sur terre, “l’horreur dans toute sa splendeur maléfique”

  6. Avatar c dit :

    Ce Sergio n’est peut-être pas très clair dans sa tête (Ste Rose de Lima a eu déjà à faire à des mécréants de son vivant!), mais que dire de ceux qui ont été ravis de pouvoir subventionner l'”artiste” et exposer ses “oeuvres”! Ce sont eux les plus coupables et en plus ils appartiennent notamment pour l’Espagne à un organisme officiel dépendant d’un ministère, et tout ce beau monde et activités sont financés avec l’argent de contribuables encore majoritairement catholiques.. Ce qui est terrible c’est que ce genre de dessins devient presque une normalité au cri de la liberté d’expression artistique (d’ailleurs toujours dans un sens unilatéral) et que les protestations ont du mal à se faire entendre.

  7. Avatar Daniel dit :

    Je n’ai jamais vu de “choses” aussi laides !
    Qu’est-ce qu’il compte bien en faire ce sale pervers?
    Faut vraiment avoir un esprit bien malsain pour peindre ce genre d’horreur. Sincèrement, le diable lui est rentré dans le c** ou quoi?! -.-‘

  8. Avatar Monsieur T dit :

    Cet homme a besoin d’un exorcisme très prononcé et ses “peintures” d’un coup de lance-flamme purificateur.

  9. Avatar Ermite dit :

    Mon Dieu que de fous en liberté……..

  10. Avatar Marie-Alice dit :

    Hôpital psychiatrique et électrochocs….pour ne pas s’abaisser à son niveau et rester humain.

  11. Avatar Yves dit :

    Mes amis, Frères et Sœurs,
    Votre indignation, je la partage, mais cela dit, quand nous mettons nous au travail?
    Jésus s’est il contenté d’avoir pour pire ennemis Marie Madeleine puis St Paul, puis tant d’autre ou s’est il choisi pour charge de les sauver?
    Jésus ne dit-il pas qu’il est nécessaire que l’ivraie pousse avec le bon grain jusqu’à l’heure de la moisson?
    Choisissons de faire de l’ivraie notre chance de salut, et d’évangéliser les semeurs d’herbe parasite. Faisons de notre capacité à nous indigner notre chemin de Damas et acceptons de nous laisser culbuter comme l’apôtre.
    Par ailleurs soyons prudent, notre capacité à faire de notre cœur une auberge du scandale peut nous sembler immense, mais en fait il n’en est rien: le risque de gangrener notre cœur à court terme est bien réel.
    Alors 100% d’accord: concentrons nous sur le scandale, à conditions: 1-que ce soit avec l’intention véritable et exclusive de l’éradiquer 2- que ce soit avec les armes de celui que nous invoquons comme Maitre et Seigneur et non pas avec les armes de Celui qui est son adversaire de toujours et qui aurait tôt fait de nous racoler.
    3- (=1+2) que nous soyons les acteurs d’une véritable évangélisation et pas seulement un nid supplémentaire de rouspéteurs stériles, arides.
    JPII disait à qui voulait l’entendre: “Les grandes décisions ne se prennent pas dans les cours des rois ni dans les chambres des ministres, les grandes décisions se prennent dans les oratoires”. Personne ne peut douter de l’autorité de cet immense pasteur sur ces questions.
    Cessons de pleurer, de nous lamenter, de gémir, de vitupérer, de tempêter et d’ajouter de l’amertume dans ce monde.
    Allons y, prenons les armes, de vraies armes concrètes, efficaces, puissantes et faisons reculer ce qui bloque le passage vers la joie. La première arme qui me vient à l’esprit c’est le rosaire (puisqu’on parle de JPII …) Mais il y en a tant d’autres … Chacun d’entre nous a le droit, le devoir de proposer tout ce qui, selon lui, peut structurer une résistance, une contre-attaque, mais de grâce soyons concrets.
    Ne nous laissons pas embrigader par la saveur de la critique l’addiction nous guette.
    Bien à vous frères et sœurs d’arme.
    Zachee

  12. Avatar roymar1050BXL dit :

    Si vous tapez Sergio Zevallos sur votre moteur de recherches, au vu des photos et montages de cet “artiste”, vous diagnostiquerez sur le champ que ce personnage a un problème relationnel aigu tant avec le sexe, l’hémoglobine que le monde religieux chrétien. Du point de vue psychiatrique, ce n’est vraiment pas triste à regarder ! Si l’on veut faire part d’un jugement sur “l’œuvre” en question, il est loisible d’envoyer un message au Centro Cultural de España (Lima – Perú) via leur site Facebook. Quelque 48 000 personnes aiment ce site donc il y a de l’audience. Notons aussi que ce Centre culturel fait partie de l’EUNIC ou Institutos Nacionales de Cultura de la Unión Europea et est patronné par l’Ambassade d’Espagne à Lima dont voici l’adresse courriel: [email protected] L’ambassadeur en poste est Sr. Don Juan Carlos Sánchez Alonso. À vos plumes !

    1. Avatar Anne dit :

      Je suis le conseil de roymar1050BXL et écris à l’ambassadeur le message courriel suivant :

      A monsieur l’ambassadeur d’Espagne au Pérou, Sr. Don Juan Carlos Sánchez Alonso
      Monsieur l’ambassadeur,

      Je découvre avec indignation les hideuses peintures de Sergio Zevallos exposées à la Casa de la Cultura de España, que votre ambassade patronne.

      Cette laideur, que l’on ne trouve, j’allais dire normalement, que dans les peintures de malades mentaux très gravement atteints qui extériorisent ainsi leurs souffrances sont, certes, dignes du Malin auquel, apparemment, l’auteur réserve son adoration, mais il est totalement anormal que l’Espagne, par votre intermédiaire, soutienne leur exposition dans le cadre de manifestations à prétention artistique.

      À partir du moment où, patronnant de telles exhibitions, vous ne semblez pas y voir l’œuvre d’un malade mental mais l’œuvre d’un artiste, vous vous associez à ses blasphèmes. Est-ce bien votre rôle ?

      Veuillez agréer, Monsieur l’ambassadeur, l’expression de ma considération.

    2. Avatar Anne dit :

      J’ai essayé d’écrire à l’ambassadeur d’Espagne, mais l’adresse courriel que vous indiquez est inexacte et je reçois un message d’erreur “domain non found”. Désolée.

  13. Avatar luis dit :

    Enfermo mental.Del hombre brota segun la llenura de su corazon.

  14. Avatar Anne dit :

    Cette laideur, que l’on ne trouve, j’allais dire normalement, que dans les peintures de malades mentaux très gravement atteints qui extériorisent ainsi leurs souffrances, est vraiment digne du Mauvais dont cet “artiste”, apparemment, a le culte.

    Le plus grave, ce n’est pas qu’un homme, fou ou non, soit capable de concevoir de telles horreurs qui indiquent au moins une perversion de l’esprit mais, plus probablement, de très graves troubles psychologiques et même psychiatriques, mais que des êtres qui passent pour sains d’esprit, comme les responsables du Musée d’Art de Lima (MALI) et de la Maison de la Culture d’Espagne (Casa de la Cultura de España), décident de les exposer, non pas dans le cadre d’une exposition médicale, mais dans celui de manifestations dites artistiques.

  15. Avatar Pascal dit :

    C’est carrément immonde. Ce type est à enfermer d’urgence, avec tous ceux qui ont monté cette “exposition”.

  16. Avatar Françoise dit :

    La folie satanique gagnerait-elle l’Amérique latine ? Peut-être y-a-t-il là bas trop de sorcellerie attirant le Malin et de culte du vaudou.
    Continent à ré-évangéliser d’urgence ! comme l’Europe.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services