La Une

Pour Jean-Pierre Elkabbach, le christianisme est, pour les Juifs, pire que le nazisme…

Commentaires (78)
  1. Maysie dit :

    Sans aimer Elkkabach je comprends malheureusement ce qu’il veut dire et je lui donne un peu raison. D’abord le nazisme est mort. Et le christianisme est ( Dieu merci) bien vivant. Mais si les chrétiens ne reconnaissent pas aux juifs le droit de ne pas reconnaitre le Christ, s’ils veulent les convertir , alors avec la meilleure volonté du monde, ils ne reconnaissent pas aux juifs le droit d’être juifs et d’avoir autant raison d’être juifs que eux d’être chrétiens. Pourtant c’est à cette ouverture à l’égalité des juifs et des chrétiens devant Dieu que nous a invités Benoît XVI.

    1. Paul dit :

      Les idéologies du nazisme sont loins d’être mortes!

      Je trouve que votre justification n’a pas de sens:
      “ils ne reconnaissent pas aux juifs le droit d’être juifs”
      Ce serait comme dire:
      “ils ne reconnaissent pas aux enfants le droit d’être adultes”
      on a le droit d’être enfant tout comme d’être juif. On ne peut que souhaiter au enfants de devenir des adultes et aux juifs de cheminer pour reconnaître le Christ.

      “l’égalité des juifs et des chrétiens devant Dieu” est hors sujet dans ce contexte et dangeureusement assimilable au “reniement du Christ”. Car celà j’appelle celà du relativisme et avec le même raisonnement, vous risquez de considérer toutes les autres religions comme valables et dignes de foi: non! non! et non!

      Le texte de l’Evangile de ce jour est formel et je n’ai rien d’autre à ajouter!

      1. berna dit :

        Tout à fait d’accord avec vous. C’est exactement ça.
        Si les Juifs ne veulent pas se “convertir” au Christ, cela revient au “non serviam” deLucifer, qui n’a pas voulu s’abaisser à adorer DIeu-Incarné. Eux, ils ne veulent pas quitter leur statut religieux de “juif”, plus exactement d'”israëlite”, pour devenir disciple du Christ.
        C’est l’orgueil du peuple juif, “peuple élu”, selon son interprétation obstinée et abusive, qui ressort ici encore.
        Depuis 2000 ans, ils savent bien..! D’ailleurs un rabbin répondait, à un juif qui lui disait : “mais d’après Isaïe, le Christ Crucifié est bien le Messie annoncé ?”
        – “tais-toi, on le sait déjà, retourne à Jérusalem étudier !”
        C’est la teneur des propos, si ce n’est la retranscription littérale.
        propos recueillis par un juif converti au christianisme.
        La conversion, c’est changer de direction radicalement : le judaïsme actuel qui attend le Messie qui est déjà venu, il y a 2000 ans, sont passéistes, dans une voie de garage.
        Mais selon l’aveu d’une juive convertie, s’ils s’étaient convertis tout de suite, ils auraient gardé le Messie pour eux, comme peuple élu et privilégié, et en aurait confisqué l’annonce à tous les non-juifs. Regardez ce que cela aurait donné….

      2. Maysie dit :

        Quand je dis de certains chrétiens que ” ils ne reconnaissent pas aux juifs le droit d’être juifs” vous avez tres bien compris que cela signifie qu’ils les considèrent comme des demeurés. Et que et sans l’exaltation que Jacques Brel accordait aux ” vieux amants” , ils les jugent vieux sans être adultes.
        Mais d’où jugent-ils pour juger le judaïsme ? Du christianisme auquel ils appartiennent . Ne pensez-vous pas qu’ils sont mal placés pour se poser en juges ? Ne pensez vous pas qu’ils sont juges et parties et que leur jugement ne peut être que partial ?

        Par ailleurs il me semble que, tout au long de l’histoire, le christianisme a fait tellement de mal aux juifs avec l’accusation de déicide, que les chrétiens doivent se taire ou leur demander pardon comme Jean Paul II et Benoît XVI l’ont fait.

        1. Maysie dit :

          Je répondais à Paul

        2. Paul dit :

          “vous avez tres bien compris que cela signifie qu’ils les considèrent comme des demeurés”
          ??? Je n’avais pas compris celà du tout et je trouve que c’est une accusation grave et que ce sont des réflexions nauséabondes. Merci de ne pas transposer sur moi vos réflexions car je ne les ai même pas eues et je ne les partage pas.

          “Mais d’où jugent-ils pour juger le judaïsme ?”
          Qui est “ils” dans vos interrogation? Qui a jugé le judaïsme? le judaïsme a-t-il été jugé? Ai-je raté le Jugement Dernier? Je ne vois pas.

          “le christianisme a fait tellement de mal aux juifs avec l’accusation de déicide, que les chrétiens doivent se taire”
          Qu’est ce que c’est que cette histoire? D’où sortez-vous ce raisonnement?
          La discussion est close pour moi, je veux juste que vous sachiez que vos réflexions sont dénuées de sens et je refuse de me laisser entrainer dans une discussion stérile.

          1. Romain 38 dit :

            Merci Cher Paul ! ! ! ! !.
            Pour ma part, ma première réaction-réflexe a été de sourire, en me souvenant de la brève escarmouche entre Georges Marchais et ce monument de la pensée unique qu’est Elkbbach : <>.
            Mais çà, c’était en lisant la présentation de Monsieur Daniel Hamiche.

            Mais quand je suis tombé sur “l’explication“ de Madame Michu, (alias Mayzie), je me suis jeté sur la vieille porte d’entrée de ma vieille ferme et je me suis barricadé, avant de me glisser sous mon vieux lit, mort de peur.
            Puis, après avoir lu votre réponse tandis que je m’escrimais sur les vieilles touches de mon vieux MacIntosh, pour vous témoigner, cher Paul, ma reconnaissance pour la justesse et la dignité de votre réponse, de nombreux commentaires sont tombés, confirmant bien qu’il était très dommage que Mâme Michu ait été victime d’un si pénible retour d’âge.
            Ne lui en tenez pas rigueur, s’il vous plaît, comme je le fais moi-même.
            Encore merci à vous et à tous les Observateurs de la Christianophobie.
            Fidèlement vôtre,
            Romain 38*

            * Romain parce que Catholique Apostolique ET Romain et 38, parce que je suis né cette année là, en Espagne Républicaine et que c’était vers la fin de la guerre civile.

        3. Romain dit :

          @Maysie
          Il faudrait tout de même garder raison.
          Ce sont bien les juifs qui ont persécuté les chrétiens à l’origine et non l’inverse :
          Étienne a été lapidé et le Christ a dit à Paul Pourquoi me persécutes-tu ?
          ce serait plutôt aux juifs de demander pardon.
          Et même si l’humanité entière est responsable du sacrifice du Christ en raison du péché originel, vous n’emêcherez pas que ce n’est pas mentir que d’affirmer que ce sont les juifs qui ont factuellement demandé la cricifixion.
          Pour mémoire, pendant la deuxième guerre mondiale ce sont principalement les chrétiens qui ont protégé les juifs

          1. Maysie dit :

            @ Romain
            J’aimerais bien connaitre votre réaction si une bande d’illuminés venait vous dire qu’il y a un nouveau Christ… Et que celui-ci est le vrai.
            Car celui que nous aimons, le Jésus des évangiles, n’existait pas à l’époque où Étienne a été lapidé.
            Et nous le devons à Paul .
            Quant à Étienne, si vous lisez le discours qui lui a valu d’être lapidé ( Ac 7 ) , vous verrez qu’il l’a bien cherché.
            Enfin, il me semble qu’il ne faut pas considérer les textes religieux comme relatant des faits historiques.
            Et qu’on ne peut mettre sur le même plan la persécution dont nous avons connaissance par des documents avérés et qui se recoupent , et la persécution dont parlent les Actes des apôtres.
            Et j’ajouterai que l’accusation selon laquelle ce sont des juifs qui ont demandé la crucifixion du Christ ne peut être avancée que si on garde en mémoire que Jésus était juif, que Marie sa mère était juive, de même que son pere, ses freres, ses disciples, ses apôtres, les évangélistes et les premiers chrétiens . Si avec l’empereur Constantin, le christianisme est devenu religion de l’empire romain, c’est un avatar de l’histoire.

      3. MarieMadeleine dit :

        Bravo !

    2. Leton dit :

      Vous vous êtes rendue compte que chrétien veut dire disciple du christ qui lui même veut dire messie donc celui qui est oint ? Laisser le droit au juifs de ne pas reconnaître le christ pour les convertir c’est simplement une sottise puisque puisque pour les chrétiens et les premiers juifs convertis il y a 2000 ans et les juifs messianiques d’aujourd’hui, Jésus est le messie que les juifs attendent ! On ne peut pas être chrétien sans reconnaître le christ car c’est comme être végétarien et refuser de manger des légumes : réfléchissez un peu voyons…

  2. Michel dit :

    Véronique Lévy utilise les mêmes termes que le regretté Cardinal Lustiger : “juif accompli”.
    Elle a tout compris !

    1. Geneviève dit :

      Tout à fait d’accord je suis catholique et je partage absolument la naissance juive de Jésus. On ne peut pas nier que par Jésus nous sommes absolument frères : juifs et chrétiens

      Que cela plaise ou non c’est un fait et j’en suis plutôt fière.

      1. berna dit :

        Le Verbe de Dieu s’est incarné dans un peuple, hébreu, que l’on appelle “juif” depuis la Crucifixion par les Juifs, cette petite portion qui maintenait le peuple hébreu sous sa tutelle, son emprise.
        le Christ, s’est toujours présenté comme le “Fils de l’Homme”, pas le fils du peuple juif !
        Et s’Il a dit à la Samaritaine : le “salut vient des Juifs”, cela voulait dire de la tradition juive, et non samaritaine.
        Mais Il ne s’est jamais revendiqué “Juif”, “Fils de l’Homme”, oui ! “Fils de Dieu” oui !
        Et puis, arrêtons cette fixation sur les juifs, le Verbe de Dieu S’est Incarné pour sauver tous les Hommes. Cela était déjà promis dans l’Ancien Testament. Le fait que NOémie la Moabite soit dans la généalogie du Christ, entre autres, signifie bien qu’il n’y a pas à faire des retours en arrière, très offensants, et exclusifs, excluant tout ce qui n’est pas juif, c’est à dire 99°/°°°°° (99 pour i milliard).
        Pensez aux autres : le Christ est venu pour sauver Tous les Hommes. La réponse est personnelle à chacun.

      2. Liza dit :

        tout à fait d’accord avec Geneviève : juifs et chrétiens sommes frères :le reste n’est que discussion inutile destinée à nous séparer.
        ” Si tu es différent de moi tu m’enrichis” (dixit à peu près St.Exupéry dans ” le petit Prince ” si je ne me trompe

  3. Romain dit :

    Est-ce un renoncement au Messie attendu ou un orgueil démesuré visant à rester le peuple élu au dessus des autres peuples jusqu’à la fin des temps ?

    1. Christiane dit :

      “Le peuple élu” faussement attribué aux juifs, est en réalité, comme l’ont fait les apôtres, les juifs convertis au christianisme, donc tous les chrétiens qui rentrent dans l’Eglise.

      1. berna dit :

        Tout à fait ! C’est ce qu’un juif converti a dit aussi : le “peuple élu” c’est le “peuple chrétien”.

    2. ArcSaintbernard dit :

      Le Messie ne supprimera pas l’élection, “l’appel et les grâces de Dieu sont sans repentance”, donc pas de jalousie puisque le fait que d’autres aussi soient élus n’enlève pas leur élection.

      1. Romain dit :

        @ArcSaintbernard
        tout à fait d’accord sur votre première proposition mais j’ai des doutes sur la dernière à savoir que pour les israélites il n’y a pas d’autres élus qu’eux actuellement dans la mesure où ils ne reconnaissent pas le Christ ; ils se considèrent bien être les seuls élus dans ce monde aujourd’hui, raison pour laquelle certains juifs ultras font montre de violence verbale et physique contre les chrétiens en Israël.

        1. Mymy dit :

          Lamentable !
          Allez faire un petit tour en Israël pour voir à quel point les chrétiens y sont persécutés “verbalement et physiquement”… Vous y verriez de nombreux sites chrétiens restaurés par les Antiquités israéliennes et ses archéologues, des sections entières dans les grands musées du pays, de nombreuses institutions chrétiennes tenues par des soeurs ou des moines qui jouissent de toute liberté, une communauté arménienne, grecque orthodoxe, luthérienne, évangélique, adventiste, baptiste, catholique romaine,… florissante, de nombreuses associations chrétiennes (catholiques et protestantes) qui oeuvrent où bon leur plaît et souvent de concert avec leurs frères juifs, organisant des expositions et des colloques s’exprimant en choeur, etc.
          Quand on est ignorant, on ferme sa bouche et on ouvre son esprit.

  4. JO dit :

    En parlant de la sorte, M. Elkabbach dévoile sa vraie nature qu’il cache si bien depuis des décennies, à savoir sa christianophobie. Avec ce que M. Elkabbach représente, il est regrettable de dire que les français ne devront pas être surpris si l’antisémitisme gagne du terrain.
    Je ne doute pas de la levée de bouclier si l’inverse aurait été prononcé. Mais, contrairement à d’autres formes de racisme, il n’y a aucune loi pour réprimer des déclarations christianophobes. Et comme dans l’affaire des Prêtres et de la RATP, et à l’attention de ceux qui pourraient réclamer des explications ou autres, je vous le dis tout suite : M. Elkabbach se sent tellement bien entouré qu’il n’y aura pas de retour en arrière ou de mise au point, encore moins d’excuses.

  5. ArcSaintbernard dit :

    Cela n’est incompréhensible, que tant que nous ne nous mettons pas à leur place. Que dirions-nous si un catholique converti à l’islam disait dans les mass media qu’en s convertissant à l’islam elle était restée catholique et est même devenue une catholique accomplie ? Et même, que tout chrétien devait se convertir à l’islam car devenir musulman c’est devenir un chrétien accompli ? N’aurions-nous pas la même réaction que JP Elkabbach ?
    Ne dirions-nous pas qu’une telle destinée est la fin des chrétiens plus sûrement que par ce qui n’était qu’un massacre physique par nos ennemis même les pires ?

    1. Charlotte Parc dit :

      @ArcSaintbernard
      votre commentaire repose sur un raisonnement très proche du mien. J’y adhère tout à fait.

    2. Paul dit :

      Ce serait renier le Christ et son Evangile que d’avoir le même raisonnement avec l’islam.
      parce que :
      1) lettre aux galates 1:8-9 “Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème! Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu’un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème!”
      2) le coran nie la divinité du Christ, de l’Esprit Saint et bien d’autres dogmes de la foi catholique
      Donc votre raisonnement est faux (je le considère d’ailleurs comme blasphématoire envers ma foi). Vous vous excommuneriez avec une démarche comme celle-ci.

      La manière dont je comprends les propos de cette dame: elle n’est plus Juive, elle est Chrétienne, mais elle ne peut renier ce qu’elle a été: Juive. Comme le Cardinal Lustiger.
      Pour ma part, je ne peux pas me dire “Juif accompli” car je n’ai jamais été Juif, uniquement Chrétien (je ne suis d’un païen adopté, ou le petit chien qui mange les miettes tombées de la table)

      1. Maysie dit :

        @Paul
        Je crois qu’ArcSaintbernard nous met en garde contre le risque de raisonner avec les juifs comme les musulmans raisonnent avec les chrétiens, en leur disant par exemple : Nous avons raison et vous avez tort parce qu’avec la Trinité vous adorez trois Dieux .
        Les musulmans ne comprennent pas de l’intérieur le christianisme. Ils en font une caricature qu’ils ont beau jeu de critiquer. Et bien, au nom du Christ doux et humble de coeur, que les chrétiens ne fassent pas ainsi avec les juifs!

      2. ArcSaintbernard dit :

        1)Le passage que vous citez de Paul ne concerne pas notre propos, il s’adresse à des chrétiens qui veulent obliger les chrétiens issus du paganisme de passer par les obligations de la Loi auxquelles ils ne sont pas assujettis.
        2)Je dis en substance que si un chrétien devenait musulman, et inciterait les chrétiens à faire de même, nous ne serions pas d’accord et nous aurions raison !
        Mais je dis aussi que nul ne peut reprocher aux Juifs d’avoir les mêmes sentiments devant une conversion.
        La Foi est un don de Dieu ! de Dieu ! Comment oser dès lors haïr ceux qui n’ont pas ce Don de Dieu de la même manière que vous ?
        Nous trouvons ‘antichristique’ de nier la filiation divine de Jésus – et nous avons raison.
        Mais, songez que pour un Juif, qui adore le Dieu-Un et meurt pour cela tout au long des millénaires, il n’est pas évident de croire : cet homme (Jésus) est Dieu.
        Les Juif ne voient pas non pous advenir l’accomplissement des promesses messianiques. Non seulement le loup ne mange pas avec l’agneau, mais eux-même sont haïs et persécutés, ouvertement, sans vergogne aucune, par des antisémites se disant chrétiens. En fait ils ne le sont pas car s’opposant aux Papes qui, depuis Pie XI proclament : nous sommes tous spirituellement des Juifs !
        Non certes en prenant la PLACE du peuple élu, mais en en devenant ses enfants par la Foi au Messie, par le Salut – comme le disait le Cardinal JM Lustiger.

        1. Paul dit :

          Sans faire aucun reproche à qui que ce soit,
          le raisonnement d’une conversion Juif->Chrétien fait que rien de la foi et des textes bibliques ne sont pas reniés. Il s’agirait plus d’une “évolution”. Seule l’application (règles humaines) de la religion juive peuvent être sujet à débat…
          Je faisais donc juste remarquer que le passage de la religion Chrétienne (ou Juive) à l’islam fait passer par des reniements des textes et des dogmes des religions Chrétiennes/Juives.
          En celà, je trouve la comparaison fausse, surtout la question “Et même, que tout chrétien devait se convertir à l’islam car devenir musulman c’est devenir un chrétien accompli ?”; si celà n’est pas suffisemment clair, je pense qu’une lecture du coran peut vous convaincre (en n’oubliant pas que toute interprétation du coran est interdite selon cette religion, donc toute sourate est à prendre au pied de la lettre)

          Par contre, là où je ne vous rejoins pas, c’est que si l’islam avait été un accomplissement des promesses de notre Dieu, alors on n’aurait pas user de la même formule que M. Elkabbach mais plutôt à s’interroger (sans avoir forcément à se convertir car tout homme est libre).

  6. pascal dit :

    Il est degoutant ce pauvre type. Comment peut on tenir des propos aussi ignomineux et ridicules en meme temps. C est une insulte a tous les Juifs morts dans les camps. Il devrait s excuser aupres des Juifs

  7. Charlotte Parc dit :

    Il me semble @M. Hamiche que vous outrepassez les propos de M. Elkabbach.

    Il faut essayer de se mettre dans la peau d’un Juif pieux : il considère que sa seule identité est sa religion dont il est particulièrement fier, car seul son peuple au milieu de tous les peuples arriérés de son environnement, a cru au Dieu unique créateur qui s’est révélé à Abraham puis à Moïse. Et à cette religion est attachée une riche culture très particulière qui lui est indissolublement liée.
    Ôter à ce Juif pieux sa religion pour en adopter une autre, que serait-il à ses propres yeux, selon sa vision de Juif pieux actuellement ? Plus rien, il n’aurait plus aucune identité propre, elle serait totalement dissolue, elle n’existerait plus selon lui, il serait “anéanti” en tant que Juif. Certes pas physiquement, mais spirituellement , psychologiquement, sociologiquement, culturellement.
    D’où son immense trouille de disparaitre à tout jamais. Comme il a eu, à juste titre, la trouille de disparaitre dans les fours nazis.

    Alors que nous chrétiens, savons bien que Jésus n’est pas venu pour abolir la Loi tant chérie des Juifs, mais pour l’accomplir et que Véronique Lévy voit et dit parfaitement juste en disant que, devenue chrétienne, elle est une juive accomplie. Mais cela un Juif pieux ne peut l’entendre : là où la juive devenue chrétienne voit un accomplissement, le juif pieux rétif au message de l’Évangile ne voit que dissolution, anéantissement de son être même. Parce que la perspective spirituelle d’une personne, fût-elle juive, régénérée par le Saint-Esprit est totalement hors de la compréhension d’un non-régénéré, a fortiori juif. (Jean 3,1-11). Seuls les yeux de la foi peuvent donner l’intelligence nécessaire pour comprendre cela.

    Pardonnons à M. Elkabbach ces propos qui peuvent paraitre choquants, mais qui sont ceux du désespoir et de la peur de disparaitre à tout jamais, alors que nous, nous savons depuis la lettre de Paul aux Romains, qu’avant la fin des temps, “tout Israël sera sauvé ” (Rom 11,25-26) car Israël est la prunelle des yeux de Dieu, qu’Il l’aime et le chérit et jamais ne l’abandonnera : “Car celui qui [le] touche touche la prunelle de son œil.” (Zach 2,8)

    Et plutôt que crier à l’anti-christianisme de ce journaliste, prions ensemble pour le salut de M. Elkabbach sans qu’il attende les temps eschatologiques ! Que l’Esprit Saint illumine son cœur et qu’il reconnaisse son Messie Jésus comme Seigneur et Sauveur !
    Et merci pour le témoignage de Madame Lévy !

    1. Paul dit :

      Et donc vous préférez que les juifs continuent ad vitam eternam à renier le Christ? Vous teneriez le même propos avec des satanistes convaincus?
      Autant on peut comprendre la difficulté du cheminement, autant on ne peut accepter que des Chrétiens les confirment avec le raisonnement que vous tenez.

      Par ces propos, vous êtes “comme” en train de dire à Jean-Baptiste et à Jésus qui ont donné leur vie pour que les gens se convertissent (et être sauvés): “vous comprenez, ils sont comme ça, on ne peut pas les changer et finalement ce n’est pas grave car Israël est la prunelle des yeux de Dieu…”
      Et qu’est ce que Jésus vous aurait répondu??? (peut-être du genre “Arrière S…!” ou “Engeance de vipères”)

      Non mais sérieusement…

      1. Cédric Kuntz dit :

        Bonjour Paul,

        Il me semble que c’est vous qui réagissez comme Monsieur Elkabbach, en laissant exprimer votre propre rébellion sans chercher à comprendre ce que vit votre frère.

        Charlotte Parc essaie très justement de comprendre le ressenti de quelqu’un qui est l’héritier d’une culture (sans même parler de religion) qui a failli être entièrement assassinée par certains de nos propres grand-parents. Cet exercice d’empathie ne prétend pas être une tentative de justification théologique.

        Par ailleurs, quand elle considère, en s’appuyant sur des Écritures qu’elle prend le soin de citer, que l’amitié de Dieu pour le Peuple de la première Alliance n’est pas résiliable, je ne comprend pas qu’on puisse faire un parallèle osé avec les “satanistes convaincus”. Au contraire, la conversion de Véronique Levy illustre à quel point la Grâce est offerte aux enfants d’Israël.

        Peu me chaud de ce que tel ou tel juif, croyant ou non, d’ailleurs, se convertisse un jour avant sa mort ou non. Il est important pour moi de témoigner de l’Amour du Christ à tous mes frères, sans attendre d’eux la conversion comme prix de mon témoignage. Et aux Juifs, je veux témoigner de toute l’amitié que j’ai pour des millénaires de Tradition qu’ils nous ont transmis, et qui était vivante dans ce pays où Dieu a pris chair.

        Je précise encore : je ne suis nullement nostalgique d’une autre foi que celle qu’Il m’a donnée. Par contre, je ne peux que me sentir “en famille” avec ceux qui conservent la loi de Moïse.
        Leur manque-t-il quelque-chose ? Je le crois.
        Leur en ferai-je reproche ? Dieu m’en préserve.
        C’est ce qui me permet d’accueillir dans une joie encore plus profonde la conversion de Véronique Lévy, qu’elle est un acte de liberté, une victoire, et non un renoncement.

        Soyez bénis.

        1. Paul dit :

          Bien entendu.
          Que l’on comprenne, que l’on ait de l’empathie, c’est normal. Je comprends très bien ce qu’il peut ressentir. Et je suis d’accord sur la majeure partie du message de Charlotte.

          Mais de là à accepter le paragraphe “mais qui sont ceux […] Zach 2,8)”, non!
          C’est ce paragraphe qui me choque.
          On ne nous a jamais demandé d’être “gentils” mais d’être “vrais”. Que l’on use de toutes les techniques diplomatiques pour amener quelqu’un à la vérité, c’est ce qu’il y a de plus souhaitable.
          Mais le diable se cachant dans les détails, de relativiser la faute en citant (Rom 11,25-26) pour finalement s’accorder que finalement ce n’est pas si grave que celà parce qu’ils seront sauvés (encore qu’en admettant que le terme Israël se réfère bien aux Juifs, là je vous laisse définir qui est “Israël”), c’est un propos qui me choque bien plus venant d’un Chrétien que le fait qu’un Juif ne se convertisse pas sur cette terre.
          Sentez-vous la nuance?

          Quant au sataniste convaincu, sachant que tout comme un Juif, tout comme un Chrétien, tout comme un sataniste, à partir du moment où vous êtes convaincu dans votre raisonnement, comme vous le dites si bien, celà est du ressort de la Grâce que de se convertir.
          Mais pour moi, selon mon catéchisme catholique, autant un Juif qu’un sataniste a besoin de passer par le Christ pour être sauvé (le comment est dans le secret du Père), sinon je ne vois pas trop comment je pourrais continuer à me dire Chrétien.
          Je ne reproche rien d’autre à personne, je ne fais que souhaiter du plus profond de mon coeur que nous passions tous par le Christ au point que je ne peux me résoudre à entendre “que ce n’est pas si grave!”

          PS: qu’avons nous fait de notre frère? l’avons nous laissé dans l’erreur?

  8. katia dit :

    Ytzhak Kaduri rabbin ultra orthodoxe,très influent révéla dans un document le nom du Messie attendu par les Juifs.
    Le nom du Messie est Yehushua(Jésus).
    D’après la révélation qu’il a reçue,la venue du Messie est très proche et elle interviendrait peu après le décès d’Ariel Sharon.
    Ariel Sharon est décédé le 11 janvier 2014.

    www-vie-nouvelle-net/revelation-de-jesus-a-un-rabbin-je-suis-le messie-aue-vous attendez.

  9. Je trouve également, Mr Hamiche, que vous déformez les propos de M. Elkabbach. (Le titre de l’article me paraît excessif)

    Par contre, l’argument de Mr Elkabbach ne tient pas la route car ce n’est pas la foi qui détermine la judaïté mais bien la naissance. Il y a des juifs athées, agnostiques, musulmans(oui ça existe), chrétiens etc.
    Les premiers chrétiens étaient tous juifs !!! Ils n’ont pas cessé d’être juif quand ils ont reconnu que Jésus était le Messie!

    1. Charlotte Parc dit :

      @Pierre Demaude

      Votre commentaire soulève un ENORME problème, à ma connaissance pas résolu à ce jour : qu’est-ce qui définit la judéité ? Qu’est-ce qu’être Juif ? Qu’est-ce qui fonde l’identité juive ? QUI EST JUIF ?
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Qui_est_juif_%3F

      Pas une religion à coup sûr, en tout cas pas seulement une religion, donnée qui en français est recouverte par le terme “israélite” et votre commentaire souligne parfaitement qu’il y a des Juifs de toutes le confessions et même sans religion. Il y a même des israélites prosélytes convertis qui ne sont pas juifs mais qui le deviennent par leur conversion stable à la foi israélite !!!

      La judaïté est-elle une ethnie alors ? C’était peut-être vrai au 1er s. avant JC, mais il est largement permis d’en douter au 21è s ! Il y a eu tant de dilution, tant de métissage depuis 20 siècles au moins (la judaïté se transmet par la mère selon les Juifs), et tant de conversions. Les Falashas http://fr.wikipedia.org/wiki/Qui_est_juif_%3F sont bien juifs, non ? Manifestement pas de la même ethnie que les Juifs “blancs” !

      La fidélité à des valeurs ? L’Alliance avec Dieu, l’élection spécifique d’un peuple voulue souverainement par Dieu pour être une bénédiction pour toutes les nations, la promesse d’une Terre qui lui est acquise jusqu’à la fin des temps ? Est-ce certain que tous les Juifs se reconnaissent dans ces valeurs ?

      La question reste donc en suspens et les débats ne sont pas clos, tant s’en faut.

      Ce qui, à mon sens, souligne encore plus la grande absurdité de l’antisémitisme. Car, outre son aspect immoral car tout racisme est immoral, mais quand ce racisme se limite à ce seul segment “antisémite”, il ne sait même pas précisément à quoi à quoi il s’oppose puisque le “sémitisme” n’est pas clairement défini.

  10. frere elie dit :

    on voix une fois de plus ignorance des homme ou des femme qui présente une émission ne save rien de la PAROLE de D.IEU que Mr Elkabbach
    ne connait pas la foi chrétienne on veut tout savoir et en réalité on connait rien

  11. Abbé ARBEZ dit :

    Le titre de l’article est un peu une extorsion de sens. Il faut comprendre ce que dit M. Elkabbach, ce n’est pas une attaque envers les chrétiens, mais le constat que si des juifs changent d’appartenance, la communauté sera en danger d’extinction. C’est aussi le problème des mariages mixtes, surtout aux USA, mais cette préoccupation n’est pas pour autant un dénigrement de l’amour. Il est dangereux d’idéologiser ce genre de dialogue, car on lance des accusations qui blessent le rapprochement voulu par les 2500 pères réunis à Vatican II…

    1. ArcSaintbernard dit :

      Très juste, Monsieur l’Abbé !
      Le rapprochement est voulu bien par le Bon Pasteur !

    2. Paul dit :

      Monsieur l’Abbé,
      Faut-il prier pour que les juifs soient sauvés ou prier pour la religion juive soit sauvée?
      Autant je peut comprendre le désespoir de ce Monsieur mais tout le monde sait qui inspire le désespoir.
      Par contre pour le titre, j’aurais préféré “serait” au lieu de “est”, celà ouvre plus à la réflexion.

      “Mais il vaut mieux que pour les juifs leur destinée ne soit pas de se fondre dans des conversions qui les fassent disparaître, pire que d’autres ont essayé de le faire.” <- phrase typique inspirée par le Grappin pour nous égarer!

    3. montecristo dit :

      D’accord Monsieur l’Abbé ! Il n’empêche que si Elkabbache avait prononcé la même phrase à propos d’une autre religion … il serait déjà devant un tribunal.

  12. France dit :

    Ce présentateur dirait-il la même chose à propos d’un catholique converti au judaïsme? Ne serait-ce pas alors de l’antisémitisme?

  13. angel dit :

    Georges Marchais à Jean-Pierre Elkabbach: «Ecoutez Elkabbach! C’est une soirée suffisamment sérieuse. Si vous pensez que ma présence n’est pas souhaitable, puisque la droite, elle a gagné, moi je laisse la place à la droite et je vais ailleurs! Parce que c’est extrêmement désagréable de discuter avec vous! Les syndicats ont raison de dire que sur Antenne 2 l’information a du mal à s’exprimer!»…

  14. ISTINA dit :

    j p elkabbach

    Sur Public Sénat, dans son émission « Bibliothèque Médicis » diffusée le vendredi 13 avril, le journaliste Jean-Pierre Elkabbach recevait Véronique Lévy, sœur cadette de Bernard-Henri Lévy, qui s’est convertie au catholicisme et a été baptisée en 2012. Voici un extrait de l’échange…

    Jean-Pierre Elkabbach – Pourquoi vous n’êtes pas restée juive ?

    Véronique Lévy – Je suis restée juive en devenant catholique. Catholique veut d’ailleurs dire universel. Un chrétien est un juif accompli.

    J.-P. E. – Vous dites je suis devenue catholique parce que je suis juive. Mais est-ce que l’avenir d’un juif c’est de se convertir au Christ, est-ce que ça ne sonnerait pas comme la fin du peuple de Moïse ?

    V. L. – Non, pour moi, c’est un accomplissement absolu. Pour moi un chrétien, je le dis souvent, est un juif accompli.

    J.-P. E. – Mais il vaut mieux que pour les juifs leur destinée ne soit pas de se fondre dans des conversions qui les fassent disparaître, pire que d’autres ont essayé de le faire.

    Autrement dit, pour Jean-Pierre Elkabbach, le christianisme est pire que le nazisme pour les Juifs ! C’est énorme, et c’est une sacrée énormité…

    Source : Le Salon Beige (14 avril)
    ***************************************************************************************

    Monsieur Kabache qui officie dans une chaîne d’état, grâce à nos impôts
    je le présume, se permets de s’en prendre à Véronique Levy et questionne
    la jeune Dame, sous un ton soupçonneux

    :{{{ Pourquoi n’êtes vous pas restée Juive ? }}}

    Monsieur le kabache semble l’ignorer, JESUS était RABBIN, c’est en tant que
    RABBIN, qu’il chassait ce qu’on appelle les Marchands du Temple. Ceux qui peut-être exploitaient le Peuple ! d’autres parts, je suis peut-être mal informé; JUIF désignerait une Ethnie et Israelite désignerait une religion.
    Ainsi Monsieur E! Kabache , soyez assez aimable d’éviter les Amalgames !
    l’Antisémitisme vous le savez, il est ailleurs et non chez les Juifs convertis au Catholicisme qui comme le dit si bien Soeur Véronique elle est
    JUIVE Accomplie et non, Antisémite !

    1. ArcSaintbernard dit :

      Oui, je pense que vous êtes mal informé : pour les Juifs il y a la triple fidélité comme définition de leur identité : l’Alliance de Dieu; le Peuple, choisi par Lui pour annoncer le Salut à toutes les Nations (si elles acceptent au lieu de dénigrer et persécuter ceux dont fut issu la religion chrétienne et Universelle); la Terre promise. C’est cela qui à ses propres yeux, définit le Juif.
      Israélite est une manière peu amicale de désigner le Juif comme si l’appeler par son nom était injurieux.

      1. kanjo dit :

        il faut savoir de quelle religion juive on parle : celle des premiers siècles, (ou des derniers avant JC), fidèle à la bible, ou celle inventée par des rabbins après la destruction du temple, et dans laquelle le talmud a plus de poids que la bible ? le peuple juif est le même, pas la religion. Si un Juif (nation) se converti au christianisme, il accompli la religion juive primitive, qui attendait un messie sauveur, mais c’est la religion talmudique (qui refuse ce messie) qui est ainsi quittée par ce converti.

    2. berna dit :

      “la fin du peuple de Moïse” ? Quand un évènement se produit, on le qualifie, négativement,de “moyennâgeux” (alors que le Moyen-Age a été florissant dans bien des domaines), au lieu de “archaïque” (qui désigne tout “arriérisme”, tant dans la mentalité que l’agir.
      Le “peuple de Moïse”, quant à lui, date de Mathusalem ! Ledit “peuple de Moïse” ne vit pas avec une religion d’avant le Christ, puisque tous les documents ont disparu avec la destruction de Jérusalem en l’an 70, mais avec ce qui a été reconstitué à partir des premiers chrétiens, et remis à l’ordre du jour, tout comme la langue hébreu moderne reconstituée.
      Ledit “peuple de Moïse” profite des avancées dûes au Christianisme. Il n’est pas une FIN en soi, il ne devait être QUE le “serviteur de Dieu”.
      Le Messie n’a pas été promis aux Juifs (le terme à l’origine désignait ceux qui ont tout fait pour faire condamner et mourir le Christ, le Messie) (ce Messie qu’ils revendiquent comme leur étant attribué à eux-seuls), mais à Adam, le 1er homme après la chute originelle. Adam était-il juif ?!

  15. Jean dit :

    Monsieur Elcabbach pourquoi ne pas admettre que le Christ a vraiment été envoyé par Dieu, Dieu l’avait promis aux juifs. La communauté Juive avant l’avènement du Christ s’est séparé en deux groupe parce qu’une partie à cette époque ne voulait pas perdre ses prérogatives, elle continue à ne pas accepter et par ce comportement elle offense Dieu.

    1. ArcSaintbernard dit :

      Si la Foi est un Don de Dieu, comme c’est bien l’enseignement de l’Eglise, comment oser affirmer que celui qui ne l’a pas reçue, offense Dieu ?
      Sommes-nous certains que notre propre comportement n’est pas un obstacle pour la foi ou la persévérance d’autrui ?
      Dieu seul juge les consciences et connaît la culpabilité ou la sainteté de chacun.
      Prions les uns pour les autres, mettons-nous devant la Miséricorde de Dieu : “ne condamnez pas et vous ne serez pas condamné”.

      1. kanjo dit :

        ArcSaintbernard
        sans aller jusqu’à prétendre que celui qui n’a pas reçu la foi offense Dieu, on doit bien constater qu’en accordant autant voire plus de poids au talmud qu’à la bible, les juifs modernes ne sont plus de religion juive, mais talmudique.

  16. Jean Mériel dit :

    Véronique dit qu’un catholique est un Juif accompli. C’est exactement ce que dit le Christ lui-même: de mémoire: ” je ne suis pas venu abolir la Loi, mais l’accomplir”. Les commentaires qui font une comparaison entre la conversion Juif vers chrétien et toutes les autres ne tiennent pas compte de la polarité de cet accomplissement. Un catholique devenant musulman par exemple: où est l’accomplissement ? il ne trouvera rien dans l’ancien ou le nouveau testament qui le conduise vers l’islam. Le juif trouve dans l’ancien testament tout ce qui le conduit vers le christianisme.

    1. Paul dit :

      Je suis on ne peut plus d’accord avec vous, VOus l’exprimez mieux que moi!

  17. Philippe Giboury dit :

    Un “mot” de journaliste! ni plus ni moins! de là à écrire que J.P.E est christianophobe…. Un peu de mesure S.V.P.
    Ph.G

    1. Jean Mériel dit :

      C’est ce que pense Daniel Hamiche: n’oubliez pas que Dieu “vomit les tièdes”. En relevant la christianophobie bien réelle de Elkabbach, la seule mesure que dépasse Daniel Hamiche est celle de la lâcheté.

  18. Francis dit :

    Je recommanderais volontier à Monsieur Jean-Pierre Elkabbach, d’aller se cultiver un peu plus en socio, ethnologie, histoire et anthropologie. Juste quelques notions lui suffiront pour comprendre que l’identité d’un peuple ne se limite pas pas à sa réligion, mais comprend également sa culture, la mentalité qui en découle, et des traditions populaires dans lesquelles tous les fils et filles de ce peuple se reconnaissent, quelque soit leur réligion. En conséquence motif pris de ce qui précède, je ne vois pas en quoi la conversion au catholicisme pourrait signifier, la fin du peuple de Moïse. Enfin pour terminer, elle comme tous les autres sont juifs dans le sang, et cette conversion n’y changera rien, ni ne consistera à renier leur origine et passé.

  19. kara-cohen dit :

    Les juifs aiment les chrétiens, nous sommes frères nos cultures échangent entre elles depuis des siècles. Unissons nos forces pour que la culture occidentale perdure malgré les menaces actuelles. Jean-Pierre Elkabbach n’est qu’un journaliste de courte vue et inculte (pléonasme?)

    1. ArcSaintbernard dit :

      “Unissons nos forces pour que la culture occidentale perdure malgré les menaces actuelles”.
      Voilà qui honorerait Dieu notre Père !
      Pendant que les soi-disant chrétiens frappent les Juifs et frappent Israël, ils ne voient pas la menace islamistes clair et volontaire, annoncée et en train de s’accomplir.
      Dieu ne nous sauvera qu’ensemble !

  20. papé dit :

    Taisez vous Elkabbach !

  21. gyom dit :

    Je n’arrive plus à accéder à la vidéo quelqu’un l’as-t-il copiée ?

    1. @gyom

      On m’apprend que LCP a supprimé l’accès à la vidéo de cette émission.

  22. Maysie dit :

    Puisque nous sommes chrétiens sur ce site, nous savons ce que saint Paul, ce juif de la tribu de Benjamin, cet élève de Gemaliel, a fait pour le christianisme.

    Dans l’Epître aux romains il parle justement de la conversion à l’Evangile de ses freres de race qui y demeurent hostile parce que pour eux, la croix n’est pas le chemin de Dieu. Et pourtant, persécutés et pourchassés depuis des siècles, la croix, le peuple juif la connaît dans ses membres. Rien qu’en France il y a eu le calvaire du jeune Ilan, des enfants assassinés et les clients innocents d’un Hyper Marché qui n’ont pas eu les honneurs accordés à l’immonde Charlie .

    Mais je reviens à la conversion des juifs au christianisme qui en est l’accomplissement, ainsi que le dit saint Paul . Celle-ci ne pourra se réaliser qu’à la fin , quand l’humanité entiere sera devenue chrétienne. Et c’est pour cela que les juifs souffrent toujours, à l’écart.
    ( Rm 11, 25 )

    Donc ce n’est pas une Véronique Levy, aussi cabotine que son frere , qui va changer la face du monde. Il faut d’abord que viennent au Christ ses véritables ennemis qui sont les athées et l’Islam

    1. Paul dit :

      D’accord avec vous.
      Mais je ne souhaite pas être redevable du fait que des Juifs se tiennent loin de toute forme de conversion parce qu’on a laissé dire que la conversion au Christianisme est “pire” que les conversions forcées ou qu’une extermination.
      A vous de choisir ce que vous préférez condamner ou laisser dire.

  23. Olivia dit :

    Personne ne souhaite disparaître. Chacun tient à son identification. Je comprends d’autant mieux ce que M. Elkabbach a voulu dire que je souffre, en tant que Française et chrétienne, pour l’identité de mon pays et ma religion.
    Pour une fois, je ne partage donc pas les conclusions de M. Hamiche. En voyant son titre j’ai eu peur mais en lisant j’ai été rassurée. Je comprends simplement que M. Elkabbach ne souhaite pas que tous les juifs se convertissent au christianisme parce qu’il ne veut pas que sa religion disparaisse.

  24. cril17 dit :

    Laïcité : Elkabbach reproche à Véronique Lévy sa conversion au Catholicisme sur LCP (MàJ : LCP supprime la vidéo)

    http://www.fdesouche.com/588585-elkabbach-reproche-veronique-levy-sa-conversion-au-catholicisme

  25. cril17 dit :

    https://twitter.com/BVoltaire?original_referer=http%3A%2F%2Flesalonbeige.blogs.com%2Fmy_weblog%2Fweb.html&tw_i=588391584443592704&tw_p=embeddedtimeline&tw_w=345828284975693825

    Boulevard Voltaire ن @BVoltaire · 3 min il y a 3 minutes

    Dans cette vidéo, JP Elkabbach compare les conversions de Juifs au catholicisme.. à la Shoah !!! http://www.bvoltaire.fr/videos/jean-pierre-elkabbach-se-moque-avec-cynisme-de-la-conversion-catholique-de-veronique-levy,171279
    Voir le résumé
    0 Retweet 0 favoris
    Boulevard Voltaire ن @BVoltaire · 3 min il y a 3 minutes

    Jean-Pierre Elkabbach se moque avec cynisme de la conversion catholique de Véronique Levy… #cathophobie http://www.bvoltaire.fr/videos/jean-pierre-elkabbach-se-moque-avec-cynisme-de-la-conversion-catholique-de-veronique-levy,171279
    Voir le résumé
    1 Retweet 0 favoris

  26. j dit :

    Bien sur tous les problèmes du monde viennent des Chrétiens, jamais des autres qui ignorent le Christ, se contentant d’épouser les opignons de certains sans jamais faire d’effort pour comprendre que Dieu c’est fait chair, Sa Parole c’est faite Chair en Christ pour nous montrer le Chemin du Ciel, La Croix.Non. ils préfèrent ne pas être remarqTrinité. ! ?as ou ?!! Esclaves des autres.Merci de Votre beau témoignage Madame Véronique levy.Celui qui croit en Moi, aura la vie Eternelle !bénit Soit Jésus Christ et Sa Sainte Mère Marie,bénie Soit la Sainte Trinité

  27. Michel dit :

    Il est fascinant et inquiétant de voir que bon nombre de commentateurs donnent dans l’hérésie de Marcion…

    1. Paul dit :

      Merci pour cet apport culturel, mais pouvez-vous expliciter votre pensée, car après avoir lu l’article wikipedia de Marcion (que je ne connaissais pas), je ne vois pas à quelles interventions vous faites allusion (en fait, je n’en suis pas sûr)
      Pourriez-vous utiliser la charité chrétienne pour nous éclairer et nous reprendre s’il le faut.
      Merci d’avance.

  28. Michel dit :

    Un beau témoignage sur Radio Notre Dame le 9 avril dernier

    De l’Islam au Christ : récit de la conversion d’une femme

    De l’Islam au Christ : récit de la conversion d’une femme, algérienne devenue française, musulmane saisie par Dieu au cours d’une Eucharistie. Avec Nadia Piccard, convertie, auteur de ce livre : “Et elle s’est emparée du Royaume, de l’Islam au christianisme, récit d’une conversion”, éditions Téqui.

    http://radionotredame.net/emission/ecclesia-magazine/09-04-2015/
    http://radionotredame.net/player/http://radionotredame.net/wp-content/uploads/podcasts/ecclesia-magazine/ecclesia-magazine-09-04-2015.mp3

  29. Reine Tak dit :

    Ne trouvez-vous pas stériles les escarmouches entre gens de bonne volonté ? Et que dire des provocations du genre madame Michu ?
    N’avons-nous pas mieux à faire que de nous chercher des pailles dans l’œil ?
    Il y a de nombreuses demeures dans la Maison du Père. Et Dieu ouvrira les portes à ceux qui croient en lui.

  30. Chatti dit :

    Jésus (Issa en arabe) paix sois sur lui, a continué à transmettre le meme message que son cousin Moïse (moussa) paix sur lui qui a lui meme transmis le meme message que Jacob (yacob) –> Izac (ishaq)–> Ibrahim…etc jusqu’à Adam le premier des homme.
    C’est le mal qui nous laisser ce donner des nom différent (chrétien,juif,musulman,catholique…).
    Ainsi comme l’a annoncé notre cher Jésus (paix et salut sois sur lui), Mohamed sera ” le dernier prophète qui parachèvera notre religion “..
    [modéré]

    1. @Chatti

      1. Jésus, en arabe se dit Yassoua et non “Issa”.
      2. Jésus n’était pas le cousin de Moïse : 1 300 ans les séparent.
      Conclusion : le “Issa” du Coran n’est pas le Jésus des Saintes Écritures.

  31. Apollonius dit :

    N’importe quoi, on peut être juif et reconnaître la sagesse des évangiles. Ni Jésus ni Marie étaient catholiques, pas plus que Paul ou Pierre. Le Christ enseigne à ne pas se venger. Quand on entend une personne rescapée de la Shoah s’exprimer sur le pardon présent dans les évangiles on est face à un témoignage poignant.

  32. Etienne dit :

    Que les Juifs soient nos aînés dans la religion, nul n’a prétendu le contraire.
    Cependant, Jésus et les apôtres ont voulu les enseigner. Depuis l’exécution du Christ, les persécutions juives contre les Chrétiens et le divorce entre nous, on peut parler de les convertir.
    Quand nos autorités catholiques semblent renoncer à cette démarche-là… Soit par manque de Foi, soit par manque d’amour de leurs frères, soit les deux, on peut dire qu’elles trahissent leur mission.
    En ce qui concerne les Musulmans… L’Islam est un “gloubiboulga” des deux précédentes religions, réinventé quelques fois pour légitimer les razzias et les conquêtes de bédouins prédateurs.
    On peut essayer de convertir les musulmans mais le dialogue avec cette “religion”, c’est une perte de temps.

  33. blum dit :

    oui taisez-vous Elkabach, vous qui étiez né en Algérie, et dont la famille était protégée des allemands du fait de l’armistice du Maréchal Pétain. Jean-Pierre relisez Annie Kriegel, et Eric Zemmour, sans oublier Simone W.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services