La Une

Québec : un nouveau blogue sur la christianophobie dans la « Belle Province »

Commentaires (6)
  1. Charlie dit :

    Bravo ! Le Québec , en douce apostasie , a donc touché le fond et d’un coup va remonter à la surface .
    Bravo et à la neuvaine pour la France , nous associons le Québec qui a tant donné à l’Eglise Catholique .

  2. Oreille de Crisse dit :

    Le grand réveil vient de sonner avec cette mode de deux poids deux mesures. Les bien-pensants du politiquement correct prônent l’ouverture à l’étranger mais la fermeture à soi, l’amour bonbon à l’autre mais la haine de soi et de nos institutions.
    Bienvenue à Observatoire de la déchristianisation au Québec. Il était temps car il est plus tard qu’on pense.

  3. Maysie dit :

    C’est la première fois que je vois le mot “foi” écrit au pluriel .

  4. marie dit :

    Quand on lit cet article, on croirait un article sur la France.
    Les mauvaises pratiques se répandent plus rapidement que les bonnes. Notre monde occidental est gangréné par les mêmes effets, produits par les mêmes causes. Personne n’est à l’abri. La vieille Europe, le continent américain…
    Alors plus il y a aura d’émules pour dénoncer ce qui se passe sous nos yeux qui voient sans voir, nos oreilles qui entendent qui sans entendre, plus une reprise en mains sera possible.
    Toutes les initiatives allant dans ce sens sont à saluer.
    Bienvenue dans la blogosphère à l’Observatoire de la déchristianisation au Québec!

  5. Charlotte Parc dit :

    Un de nos enfants, marié à une états-unienne, est établi à Montréal alors que nous sommes en région parisienne.
    Donc tout ce qui concerne le Québec nous touche un petit peu.
    Et nous sommes protestants.

    “Quelque chose” me gêne un peu dans la démarche de la création de ce nouveau blogue québécois et dans l’état d’esprit qui semble l’animer, un “quelque chose” que je ne trouve qu’extrêmement rarement -pas du tout ?- dans les articles de M. Hamiche, sinon dans les réactions de certaines personnes postant des commentaires : c’est le côté “Tout fout l’camp ! C’était tellement mieux AVANT ! “.

    C’est une démarche qui dénote un repli sur soi, qui ne fait pas de la foi chrétienne un levain dans la pâte du monde pour que le Royaume de Dieu investisse la totalité de notre univers et de toutes ses cultures, mais qui assimile la pratique d’UNE confession chrétienne à un IMMUABLE mode de vie et de culture d’un supposé âge d’or du catholicisme.

    Dans ce registre on va très vite réactiver les guerres de religions inter-chrétiennes, catholiques contre protestants. Les églises évangéliques francophones se sont développées de façon exponentielle au Québec depuis 40 ans, vidant il est vrai un certain nombre de paroisses catholiques : baisse de 67% de la fréquentation des messes en 40 ans au Québec, mais ces 67% sont plus souvent en train de faire leur jogging ou la grasse mat que d’assister à un culte évangélique !
    En 2013 une cinquantaine de paroisses catholiques (une par semaine !) ont mis la clé sous le paillasson au Québec tandis que 40 églises évangéliques se sont implantées. L’église catholique vieillit dans sa composition sociologique, les protestantes sont majoritairement composées de familles avec de jeunes enfants, d’étudiants et de jeunes couples.

    Le monde change, la sécularisation et l’urbanisation sont très fortes en particulier au Québec, il faut que les catholiques apprennent à faire avec, sans se crisper sur les modalités “d’avant”.
    L’important est que le message de l’évangile continue de se répandre, et cette désaffection et indifférence sociale et médiatique à toutes les attaques dont se sent victime cette église doivent aussi lui donner l’occasion de remettre en cause ses pratiques et ses priorités, si son but est réellement que le message évangélique passe et non pas qu’elle maintienne intactes ses prérogatives sociales historiques.

  6. Damien dit :

    L’Eglise Catholique est historiquement la seule Eglise du Christ fondée par Lui sur le Roc qu’est Pierre. Sa Mission est de parler à temps et à contre-temps et non pas à plaire ou à s’adapter à l’esprit du Monde quelle que soient les conséquences, même si à cause de cela elle perd des fidèles et même s’il ne restait que le Pape à se considérer comme catholique.
    L’activisme n’est pas catholique, l’Eglise ne peut et ne doit compter que sur la prière pour atteindre ses objectifs ” ad majorem Dei gloriam ” comme disaient St Ignace et les Jésuites. Jésus Lui-Même a dit de prier le Père pour qu’Il envoie des ouvriers à sa vigne, Il n’a pas dit de se démener comme des diables pour lui amener des disciples.
    Les missionnaires sont certes nécessaires, mais c’est Dieu qui agit car qui est la Patronne des missions, n’est-ce pas Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, qui n’a jamais mis les pieds hors de son couvent ?
    Tout cela pour dire que si L’Eglise, ( la SEULE à mériter ce nom avec les Eglises Orthodoxes ),traverse des difficultés actuellement (et souvent à cause de l’indignité de beaucoup de ses représentants ), il ne faut jamais désespérer d’elle car elle a les promesses de son Divin Fondateur qui a dit : ” Courage, J’ai vaincu le Monde “.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services