La Une

Québec : une église vandalisée et volée

Commentaires (12)
  1. Jean Ferrand dit :

    Il faut s’y faire : tous les édifices religieux, de par le monde, sont gravement menacés. Il faut les protéger au maximum. Si une église est vandalisée, c’est le curé qu’il faut mettre en prison le premier : il n’a pas pris les mesures de sauvegarde nécessaires.

    Et les laïcs : se sont-ils préoccupés – avant et non pas après – de la conservation du patrimoine religieux ?

    1. Sylvie dit :

      @Jean Ferrand
      Si une église est vandalisée, mettre le curé en prison ne suffira pas .
      Le mieux c’est de détruire l’église .
      On coupera ainsi l’herbe sous les pieds des profanateurs .

      1. Jean Ferrand dit :

        Non, madame. Il faut protéger les églises.

  2. Françoise dit :

    Il faut beaucoup de profanations e déprédations du patrimoine religieux pour que des mesures concrètes soient prises. Au début, dans telle ou telle paroisse, on est surpris. On porte plainte. La seconde fois, on ferme l’église à certaines heures et on met des caméras vidéos. Il ne faut pas mettre tout de suite le curé en prison, sinon il faudrait mettre aussi le maire et la police en prison si les auteurs sont toujours dehors.

    1. Jean Ferrand dit :

      Et pourquoi pas ?

    2. Sylvie dit :

      Et la justice ! La justice en prison, tout ira mieux. Car c’est elle qui rend le travail de la police inutile .

      1. Jean Ferrand dit :

        Bien souvent, hélas.

  3. Reine Tak dit :

    Je suis d’accord avec Jean Ferrand : si l’église est profanée, il faut mettre le curé en prison, mais aussi son supérieur hiérarchique, l’évêque, mais également le supérieur de celui-ci, c’est à dire le pape. Et pourquoi ne pas mettre en prison Dieu lui-même…
    Et pour que la mesure que vous préconisez soit appliquée, proposez-la au président hollande. Il se fera un plaisir de vous exaucer.

    1. Jean Ferrand dit :

      Non, c’est le fautif, ou l’imprévoyant, qu’il faut punir.

    2. Jean Ferrand dit :

      Je vous rappelle qu’en France c’est l’État qui est propriétaire, et par conséquent responsable des édifices religieux (antérieurs à la séparation).

    3. Jean Ferrand dit :

      Mais le clergé affectataire en a la garde.

  4. Éric dit :

    Que de commentaires impértinents!

    Si c’était une mosquée ou une synagogue on parlerait rapidement de gestes haineux. Hélas si c’est catholique on s’en fou! Où est la hierarchie de l’Église pour dénoncer ces gestes? Où sont les médias, les politiciens si rapide à défendre et dénoncer la xénophobie, l’anti-sémitisme, et l’islamophobie ?? … Que de l’hypocrisie!

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services