La Une

RDC : les attaques contre les églises catholiques se multiplient

Commentaires (6)
  1. Ramir dit :

    Qui sont les assaillants?
    Musulmans? Francs-maçons? Gauchistes locaux?

    1. Charlotte Parc dit :

      @Ramir
      Je pense que cela est plutôt en relation avec cet article et mon commentaire du 22 février 2017 à 14 h 13 min
      https://www.christianophobie.fr/breves/rdc-seminaire-mis-a-sac-kasai-central#.WK7Y5PJA5C8

      Il s’agirait plutôt d’une rébellion locale dans le cadre de conflits entre chefferies traditionnelles et pouvoirs centraux ; ce que je n’arrive pas à m’expliquer pour le moment, c’est pourquoi l’église catholique – pourtant toujours très proche des populations qu’elle soutient dans toute la mesure de ses moyens – est perçue dans ces régions comme alliée des pouvoirs centraux opposés aux chefferies locales.
      Résurgence de l’animisme alors ? Le conflit génocidaire du Rwanda de 1994 a bien montré que la christianisation qui semblait pourtant presque totale dans ce pays n’était qu’un fragile vernis.
      On attend des analyses un peu sérieuses de gens qui savent vraiment de quoi il retourne dans ce conflit. Mais les hypothèses que vous évoquez, @Ramir ne semblent pas être les bonnes… jusqu’à preuve du contraire.

  2. Gilberte dit :

    Le pays est en crise politique, l’élection du président doit avoir lieu fin 2017. Le cardinal Pasinya, archevêque de Kinshasa, signale, dit L’AED, “un regain de peur, de colère et d’incertitude dans la population”. L’Eglise est intervenue auprès du président pour qu’il ne se représente pas pour maintenir la paix. Le cardinal dit que les exactions qui se multiplient contre les chrétiens ont pour but de torpiller sa mission de paix. Une vingtaine de jeunes sont entrés dans la cathédrale Saint Dominique pour casser les bancs et tout ce qu’ils ont pu trouvé: la police est intervenue

    1. Charlotte Parc dit :

      @Gilberte
      Voilà un début d’explication qui semblerait plausible sur les causes de ces attaques de l’église catholique : le torpillage de la mission de paix quelle s’est donnée.

      Mais à quelle fin ? Au profit de qui ?
      Dans un conflit armé, ce sont toujours les plus démunis, les plus pauvres qui trinquent un maximum.

  3. Françoise dit :

    AQMI et Boko Haram ne sont pas très loin, hélas.

    1. Charlotte Parc dit :

      @Françoise
      L’islam n’est pas le pb en RDC. En tout cas pas actuellement.

      Votre réaction me fait penser à ces malades qui pensent que la seule maladie grave, c’est le cancer. Lorsqu’on annonce un diagnostic au pronostic défavorable à certains patients, ils disent au médecin : “Docteur, me dites-vous bien la vérité ? Vous ne me cachez pas que j’ai un cancer ?” Comme si c’était le seule maladie mortelle !
      Les islamistes, ne sont, hélas (pourtant ils suffiraient largement à eux seuls !), pas les seuls ennemis des chrétiens sur cette terre.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services