La Une

Somme : un fidèle poignardé en sortant de la Messe

4 novembre à 07:29
Commentaires (16)
  1. Avatar zézé dit :

    Tiens comme c’est bizarre….. rien n’a été dit aux journaux de 20h AH c’est une église…. bon alors c’est normal…. dans un pays normal où la violence des jeunes ressortissants étrangers (c’est fort bien dit) est normale envers les chrétiens, parce que nous avons un président normal….SI nous ne nous levons pas nous ne nous en relèverons pas….

    1. Avatar ioannis dit :

      La guerre contre les chretiens a commence!!! en alerte….!!!

  2. Avatar gaudet dit :

    Comme zézé, j’attire l’attention sur le fait qu’aucun médiat n’en ait parlé, et nous sommes dés maintenant tous tentés de croire, que même si demain un véritable massacre d’origine islamique été commis , en pleine messe, par exemple à St Nicolas du Chardonnet ( paroisse fraternité St Pie X de Paris ) ou dans n’importe quelle église parisienne, le silence radio médiatique serait encore total ; nous en sommes rendus là!

    Il est également nécessaire de signaler l’hallucinant mutisme apparent des autorités religieuses du diocèse local, dont le moins qu’elles auraient pu faire , c’est d’adresser un message de soutien à ce fidèle sérieusement blessé, et bien sur engager des poursuites judiciaires immédiates contre les coupables, puisque effectivement le parvis fait partie de l’Eglise! là encore nous sommes dans l’expectative, et regrettons le lamentable spectacle de mollesse et de démission morale d’un grand nombres de nos évêques .

    Je remarque enfin que le texte du compte rendu , par éventuellement soucis de retenu, n’indique pas l’origine probable ethnique et sociale des auteurs de cette dégoûtante agression, mais il me semble bien difficile de ne pas y voir, au départ la volonté claire d’afficher son mépris pour la religion chrétienne, et ensuite sa détermination à en tuer littéralement les membres.

    J’imagine fort mal les mêmes voyous , en train d’assumer de semblables attitudes offensantes sur le bas de porte d’un mosquée ou d’une synagogue!

    Quoi qu’il en soit , nous sommes bien en présence d’une tentative de meurtre sur la personne d’un fidèle catholique, crime passible des assises, et si l’intéressé bénéficie d’une remise en liberté rapide et d’une décision judiciaire largement clémente, excluant toute mise en détention, nous pourrons sans réserve conclure, que nous ne sommes plus protégés , nous catholiques, par cette même justice, ce qui ouvre la voie à toutes les tueries en Eglise , que l’on puisse désormais imaginer !

    Si donc demain ou après demain , il est formellement démontré que l’assistance à une messe et la réception des sacrements , expose à un risque exorbitant d’agression mortelle, je continuerai malgré tout à me rendre dans l’église pour y accomplir mes devoirs, quitte y être armé pour me protéger et protéger mes compagnons de foi.

    Je n’ai pas et nous n’avons pas, la vocation de devenir des moutons et des animaux d’abattoir et donc , sans états d’âmes, j’ouvrirai le feu , pour ne pas suivre le destin de nos frères chrétiens d’orient !

  3. Avatar gaudet dit :

    Consécutivement à la réception de ce message , j’ai pris contact avec le curé de la paroisse de St Vaast de Moreuil, afin d’obtenir d’avantage de renseignements.

    Je suis tombé sur un brave curé , totalement dépassé par cette situation, qui non seulement ne connaissait pas personnellement la victime de l’agression ( ce qui est éventuellement tout à fait normal ), mais qui s’étant rendu lui même à la gendarmerie, s’est vu opposé une quasi fin de non recevoir!, car les gendarmes locaux se sont refusés à lui divulguer toute information complémentaire, malgré le fait que cet incident très grave se soit produit sur le parvis , et donc dans le domaine géographique de son église , sur laquelle il possède toute autorité !

    Le fait que la gendarmerie se refuse à divulguer des informations , auxquelles notre curé doit avoir légitimement accès, en raison du fait que cet acte de violence fut commis dans une enceinte ecclésiastique, me semble une marque soit de mépris intolérable, soit au minimum un manque de considération et de respect envers un représentant mandaté , de l’Eglise officielle.

    Là encore si les faits s’étaient produits dans une synagogue, les autorités de la gendarmerie n’auraient pas pu ne pas répondre , aux question précises et pertinentes du consistoire central des institutions juives de France. Autant dire qu’aux dernières nouvelles, l’Évêque d’Amiens n’a , apparemment , jugé opportun d’intervenir et de peser de son poids , dans le but d’obtenir des explications et des précisions , sur cet acte très grave!

    Notre brave curé est donc laissé de coté , abandonné à lui même par sa hiérarchie et méprisé par les autorités de l’état!

    1. Avatar Gisèle dit :

      Je pense que les gendarmes sont tenus à la discrétion tant que l’ enquête n’est pas terminée . Ne leur en voulez pas , même si pour ce prêtre la frustration et l’inquiétude doivent être à leur maximum . J’espère qu’il est bien entouré et bien soutenu .

    2. Avatar Ciara dit :

      Les gendarmes n’ont fait que respecter la loi. Il n’est pas de leurs prérogatives de révéler des éléments d’une enquête à une personne tierce. Prêtre ou non, le curé n’est pas lié directement à l’enquête.

  4. Avatar Guillaume dit :

    J’ai été sacristain pendant quelques années à Paris.j’en ai vu des choses! Profanations,vols,insultes…en2006 si je me souviens bien,à la fête de la sainte trinité,deux individus ont arrêtés la messe de 18:30 devant aux moins deux cent jeunes en pleine homélie disant que le prêtre n’avait pas à parler de dieu comme ça avec des cris de “Allah akbar! Si c’est pour brûler les églises alors je suis terroriste”etc…on a mis dix minutes pour les sortirent .la hiérarchie à souhaitée qu’il n’y est pas de “vagues”…la république maçonnique veille!

    1. Avatar Rachel dit :

      . Concernant les médias, il y a longtemps qu’ils filtrent les faits pour manipuler l’opinion : faire un scandale tonitruant pour le moindre fait contre une mosquée ou une synagogue et fermer les yeux pour toute agression ou tout sacrilège commis contre une église ou des catholiques. On a compris !

  5. Avatar Tchetnik dit :

    Aucune ligne dans la grosse presse rotschildienne.

    En revanche les tags “waciss” sur une mosquée ont fait la une, ainsi que l’émoi de toute la canaille politicienne. Ils ressemblaient déjà à leur propre caricature, mais là, la réalité dépasse la fiction.
    Les humoristes n’ont pas à se creuser la soupière, s’ils sont en panne d’idées, les originaux prennent le relais.

  6. Avatar monique dit :

    allez donc voir ce qu’ils ont fait des églises en afrique du nord et vous comprendrez pourquoi on veut limiter le nombre des mosquées en France,celle de Djerba a été completement pillée ,celle de tunis est un marché couvert ou se retrouvent anes et moutons,quant a nos cimetières chrétiens ,nos tombes sont ouvertes et les os sont eparpillés ,nous on leur donne des mosquées neuves et ils ont un carré au cimetiere,quand allons nous prier en cachette?????????????

  7. Avatar Guy dit :

    Rebut pour rebut (1 Co 4.13)…

  8. Avatar Françoise dit :

    Le curé a-t-il au moins porté plainte, et si oui, la plainte a-t-elle été enregistrée ?

  9. Avatar Gisèle dit :

    Envoyez cet article à Jean Pierre Pernaud . Il aime sa Picardie . Cela ne le laissera pas indifférent .

  10. Avatar Franquiste666 dit :

    Seul le Front National ou une dictature militaire de type franquiste (un excellent régime au demeurant) pourront remettre de l’ordre en France

  11. Avatar Ciara dit :

    C’est incroyable de voir que certains individus (des adolescents qui plus est) sont près à tuer un homme pour une simple remarque…

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services