La Une

Soudan : charia pour tous et chasse aux convertis chrétiens

26 juillet à 14:51
Commentaires (7)
  1. Avatar theofrede dit :

    finalement la situation des chrétiens au Soudan ressemble énormément à celle des chrétiens en Turquie, pays soi-disant européen

  2. Avatar Melmiesse dit :

    il faut beaucoup de courage aux chrétiens pour habiter ce pays; pourquoi y restent-ils?

    1. Avatar Monsieur T dit :

      L’ancienne Nubie était encore chrétienne jusqu’au 16ème siècle avant que les musulmans ne s’en emparent. Une très petite minorité chrétienne composées de coptes a survécu jusqu’au début du 19ème siècle quand de nombreux coptes arrivés d’Égypte ont permis de rebâtir la communauté mais peu de temps, la majorité d’entre eux ont été forcés de se convertir à l’islam “messianique” des Madhistes quelques décennies plus tard. La plupart des chrétiens non-arabes qui vivent au Soudan résident dans l’état du Kordofan du Sud, une région qui était encore animiste jusqu’au 19ème siècle, ces populations se sont retrouvés piégés dans le nord soudan depuis la séparation avec le sud en 2011, ils sont chez eux, ils n’ont pas à partir.

    2. Avatar Tchetnik dit :

      Ils y restent pour les mêmes raisons que les Chrétiens en Syrie ou en Irak, à savoir par ce qu’ils y sont chez eux. La Nubie a été christianisée un peu après l’Ethiopie, pays qui fut Chrétien avant même la France.

  3. Avatar Tchetnik dit :

    Voici ce qu’on peut lire sur la Nubie dans le livre de Philip Jenkins “THE LOST HISTORY OF CHRISTIANITY” sur la Nubie:

    “”The strength of Chris tian ity in Egypt made it very likely that the
    faith would expand up the Nile, deep into Africa, and Syrian missionaries
    led the way. Nubia survived as a Chris tian kingdom from
    the sixth century through the fifteenth, dominating the Nile between
    Khartoum and Aswan, and straddling the modern-day border
    of Egypt and Sudan. Nubia’s churches and cathedrals were decorated
    with rich murals in the best Byzantine style, showing their dark-skinned kings in royal robes. Its main cathedral at Faras was
    adorned with hundreds of paintings of kings and bishops, saints
    and biblical figures—images that lay forgotten under the sands until
    rediscovered in the 1960s. This Chris tian state became a major
    player in African politics. In 745 its king invaded Egypt, with the
    goal of defending the patriarch of Alexandria:
    And there were under the supremacy of Cyriacus, king of the
    Nubians, thirteen kings, ruling the kingdom and the country.
    He was the orthodox Ethiopian king of Al-Mukurrah; and he
    was entitled the Great King, upon whom the crown descended
    from Heaven; and he governed as far as the southern extremities
    of the earth.
    By the 830s, the patriarch of Alexandria “appointed many bishops,
    and sent them to all places under the see of Saint Mark the evangelist,
    which include Africa and the Five Cities and Al-Kairuwân and
    Tripoli and the land of Egypt and Abyssinia and Nubia.”

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services