La Une

Suisse : deux pilleurs de troncs, mère et fils, arrêtés

Commentaires (3)
  1. Avatar Marie Claude dit :

    ….ils ont nié les faits et ont été… relaxés!!!
    On croit rêver!

  2. Avatar Romain dit :

    Même en flagrant délit on les relâche !

    Il serait temps de donner un coup de balai européen pour renouveler le personnel politique.

    Malheureusement la déchristianisation de l’Europe ne le permet pas.

  3. Avatar Charlotte Parc dit :

    Un délit de droit commun (de surcroit aussi vieux que l’installation des troncs dans les églises !) à l’encontre d’un ecclésiastique ou d’un bien de l’église n’en fait pas DE FACTO un acte christianophobe. C’est un acte de délinquance vénale dont le mobile n’a rien à voir avec le christianophobie mais tout à voir avec l’amour de l’argent (facile) et l’absence de tout scrupule moral de ces voleurs.
    Si le fait d’être chrétien protégeait de ces malfaisants, il y a quelques siècles que ça se saurait. Le chrétien et ses biens n’échappent pas à l’universelle condition humaine.
    Et n’argumentez pas : “qu’à force de dire : il ne faut pas voir la christianophobie partout, on en la voit plus nulle part”, il est en réalité aisé de repérer quand l’acte est mû par la haine de la foi chrétienne et des chrétiens et sa volonté de l’éliminer jusqu’aux agressions meurtrières ou de la marginaliser (même de façon habile, subreptice et masquée), et quand l’acte est mû par d’autres considérations.
    Il ne faut pas tout mélanger, au risque de décrédibiliser la juste et rude bataille que nous menons.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services