La Une

Syrie : l’Assomption fêtée dans les ruines d’une église

Commentaires (2)
  1. marie dit :

    On pense au “petit reste”. Ils ne sont pas nombreux, mais ce qui compte c’est leur présence. Bénis soient-ils.
    Il est vrai qu’on a envie de savoir ce qui est écrit sur les banderoles.

  2. Maysie dit :

    Ce geste est très beau .
    Quelle misère , quel amour , quelle tendresse , quel courage , quelle leçon pour nous !
    Il nous rappelle le Psaume 8
    ” Mieux que les cieux, Seigneur , la terre chante ta splendeur.
    Par la bouche des tout – petits tu as fondé une forteresse où l’ennemi se brise en sa révolte ”
    ( Ps 8, 1b-2 )

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services