La Une

Turquie : une antique église va être restaurée… en mosquée

Commentaires (36)
  1. Michel dit :

    Qui sait ? Un nouveau miracle pourrait se produire avec quelques restaurateurs zélés !

    Une église, transformée en mosquée, a été restaurée dans sa forme originale en Turquie.

    La presse turque s’est fait l’écho d’un grand « scandale religieux » : lors des travaux de restauration d’une ancienne église orthodoxe transformée en mosquée, les restaurateurs ont rétabli l’église sous sa forme originelle, avec un iconostase. Cela s’est produit dans la ville d’Alaçatı (Alatsata, en grec), près d’Izmir, l’ancienne Smyrne. Alaçatı était une cité grecque florissante avant l’échange de populations qui suivit la catastrophe d’Asie Mineure. La mosquée en question était, lorsque les Grecs vivaient dans la ville, une église dédiée aux saints Constantin et Hélène. En raison des sérieux dommages subis par l’édifice au cours de ces dernières années, l’administration locale s’est adressée à une société spécialisée pour procéder aux travaux de restauration. Celle-ci, cependant, au lieu de restaurer la mosquée, a rétabli l’église dans sa forme originale, avec l’iconostase. La chaîne TV turque NTV a montré l’édifice restauré, avec les croix sur les colonnes.

    http://orthodoxie.com/une-eglise-transformee-en-mosquee-a-ete-restauree-dans-sa-forme-originale-en-turquie/

  2. Gérard P. dit :

    Non à la Turquie dans l’Union Européenne!
    Nous avons assez de loups garoux cela suffit!
    et les tigres pareillement!

  3. Maysie dit :

    Pourquoi pas?
    Cette église était en ruine. Ses vieilles pierres sont respectées et soutenues par les graciles colonnes d’un Islamique avec lequel elles semblent pouvoir composer.
    Qui sait ?
    Nous avons tant besoin que la Bonté , la bienveillance de l’un pour l’autre se développent . Et pourquoi pas dans une mosquée à laquelle une église du Christ a donné ses pierres?

    1. Maysie dit :

      Un mot a sauté dans le commentaire précédent . C’est le mot “art” , l’art islamique …

    2. PandeliSymi dit :

      Faisons l’inverse, une mosquée en ruine en Grèce et transformée en église Orthodoxe et vous verrez le résultat côté pays musulmans.
      Alors Maysie remettez les pieds sur terre et tenez compte de la réalité des faits.

      1. Michel dit :

        Cela a déjà été fait à Cordoue, en Andalousie, où la mosquée est devenue cathédrale…

        1. Goupille dit :

          Oui, mais entre temps : La Reconquista.
          Programme d’avenir.

        2. Pierre dit :

          @Michel
          Sauf erreur de ma part-et me basant sur l’exposé d’un architecte analysant les diverses affectations de ce lieu de culte- ce fut tout d’abord l’ église Saint-Vincent, transformée en mosquée durant l’occupation musulmane avant de redevenir église, la cathédrale actuelle … Il en donne pour preuve l’orientation et la disposition en croix… Il donnait une autre preuve, en rappelant qu’au tout début de l’invasion, les musulmans -peu nombreux alors- partageaient l’église avec les chrétiens,qui durent par la suite abandonner les lieux…

          1. Michel dit :

            C’est exact.
            Ce fut même un ancien temple romain qui devint église puis mosquée avant d’être transformé en cathédrale…
            Vous vous rappelez le mot de Charles Quint en découvrant l’édifice, la mosquée transformée en cathédrale : “Vous avez détruit quelque chose d’unique au monde, et avez construit ce que l’on voit partout”.

    3. Goupille dit :

      Vous êtes à encadrer… Comment peut-on aligner tant de preuves de méconnaissance de tout et tant de lâcheté et d’indifférence molle à tout en si peu de lignes…

      1. Maysie dit :

        @ Goupille
        À qui adressez-vous ces douceurs ?

    4. géocédille dit :

      Cette église fait partie de la longue liste des églises dédiées à la sagesse divine (agia sophia en grec) que les Turcs ont recemment converties en mosquées.

      Sainte Sophie de Nicée où se tint le concile qui fixa le symbole de la foi (Symbole de Nicée-Costantinople).

      Sainte Sophie de Trébizonde, qui était l’église principale des Grecs du Pont-Euxin (mer noire) génocidés en 1922. C’était l’une des seules à être restée debout, car les Turcs ont fait comme à Oradour sur Glane. Les Grecs etaient réunis dans les églises et on y mettait le feu. Celle de Trébizonde resta debout mais vandalisée. La moitié des fresques byzantines ont été détruites (revendues?) le mobilier pillé. Pour en faire une mosquée, les fresques survivantes ont été “voilées”.

      Celle ci, à Edirne, avait subit le même sort quand les Grecs de Thrace furent chassés (accords de Lausanne).

      La conversion de ces saintes sophies en mosquée est symbolique. Les Turcs se rejouent le film du nettoyage ethnique du pays et leur sert à évacuer la rage de ne pouvoir refaire de sainte sophie de Constantinople une mosquée.

      On a du mal à comprendre si on ne connait pas la mentalité turque, mais leur culture valorise le rapport de force dans lequel le Turc (litteralement le Fort) ne justifie ce titre de fort qu’en humiliant ou en infligeant des souffrances à des non turcs.

      Sainte Sophie est un symbole de leur domination sur “l’empereur du monde”, le Basileus romain, mais aussi une frustration permanente du fait de l’incapacité à surpasser sa magnificence en dépit des mosquées innombrables copiées sur son architectures, donc aucune n’a atteint l’exploit des architectes grecs.

      Faute de dépasser, les Turcs capturent.

  4. Alexandra dit :

    On ne peut pas effacer les traces de la culture chretienne incarnee aux ruines de cette eglise pour les couvrir par une mosquee. Il s agit d une action criminelle contre la religion, la civilisation et l Histoire.

  5. Denis F dit :

    Même en ruine, un bâtiment, ‘château, abbaye, église…) conserve une âme, dégage une force.
    Je préfère une ruine chrétienne à un bâtiment musulman en bon état!

  6. Goupille dit :

    La Turquie, ce pays “démocratique” régi par une Constitution dont le deuxième article annonce que toutes les lois ne sont applicables que si elles sont conformes à la chariah…

    La Turquie, ce pays qui refuse obstinément d’avouer son nettoyage ethnique anti-chrétien dès 1890, donc bien avant même 1915, et continué jusqu’en 1924…

    La Turquie qui a accusé les Arméniens d’être une “cinquième colonne” pro Alliés dans le conflit où elle était alliée, comme dans le suivant, au Reich allemand. Tout comme l’Etat islamique, appelé Daesh par les chichiteux terrifiés par “l’islamophobie”, justifie actuellement les Chrétiens d’Orient d’être la “cinquième colonne” des “Croisés”.

    La Turquie, ce pays où “Mein Kampf” fait un tabac dans les librairies.

    La Turquie, qui appelle les survivants du génocide arménien “les rebuts du sabre”.

    La Turquie, qui a envahi nuitamment, et s’y maintient illégalement, le nord de Chypre et y a transformé les églises en parkings, voire en toilettes publiques.

    La Turquie, qui a semé la désolation sur tout le pourtour méditerranéen et dans son empire, qui a absorbé un nombre impressionnant d’esclaves chrétiens razziés sur ses confins, qui n’a maintenu les Chrétiens de ses territoires sous la dure loi de la dhimmitude que pour les doubles impôts auxquels ils étaient assujettis.

    La Turquie, qui est une grenade dégoupillée aux confins de l’Europe, tant démographique que politique, de par le soutien inconditionnel qu’elle reçoit des USA qui y ont des bases militaires pour le contrôle des Détroits, et donc de la Russie.

    La Turquie, qui a fait patte de velours pour être intégrée au barnum de “l’Union” européenne, cet empire qui veut notre destruction par métissage ethnique, religieux et culturel, et qui montre son vrai visage maintenant qu’elle a compris que l’affaire n’était pas dans le sac.

    La Turquie, dans laquelle une infime proportion d’intellectuels éclairés, généralement concentrés à Istambul, tente d’interroger sereinement son histoire sur fond d’une masse quasiment inculte et fanatisée, plus encore au nationalisme qu’à l’islam, les deux étant indissociables.

    Alors, la Bonté dans ce paysage ?
    Et d’ailleurs, la Bonté n’est pas un concept substituable à l’Amour chrétien. Le Bonté, c’est le monde des Bisounours, sur fond de crimes d’honneur contre les femmes et les filles, et du flot permanent du sang des animaux égorgés hallal.

    Et, pour les incrédules, des chiffres (chiffres de 2005).
    En 1914, 2 500 églises, 451 monastères, 1996 écoles.
    En 2005, 38 églises, toutes à Istambul, plus 6 ailleurs, toutes en ruines, 0 monastère, 0 école.

    La Turquie ? Non merci.

    1. Goupille dit :

      “… justifie actuellement les Chrétiens d’Orient “…

      … justifie actuellement son massacre des chrétiens d’orient en les accusant d’être…

      L’ire antique…
      La Sainte colère, sans doute…

    2. Michel dit :

      @ Goupille

      Vous vous promenez toujours avec une grenade dégoupillée ?

    3. géocédille dit :

      Le décompte n’est plus bon.
      Grâce au actions auprès du tribunal européen des droits de l’Homme, le patriarchat de Constantinople a pu reouvrir des églises à Smyrne, en Cappadoce et à Trébizonde.
      Ce qui explie en partie l’empressement à convertire les saintes sophies en mosuquées.

      Voici a première liturge dans une église de capadoce en 92 ans, un moment historique émouvant, d’autant que chaque fois les églises sont PLEINES. Il reste des chrypto chrétiens dans toutes ces provinces turques.

      http://youtu.be/I6IN7i2WcWM

        1. Michel dit :

          Merci géocédille por ces deux vidéos.

          Cela fait du bien d’entendre chanter dans cette deuxième vidéo (même si le chant est plus beau dans la ddivine liturgie de la première vidéo) le tropaire de la résurrection du Christ dans une église de Cappadoce rouverte :
          Χριστὸς ἀνέστη ἐκ νεκρῶν, θανάτῳ θάνατον πατήσας, καὶ τοῖς ἐν τοῖς μνήμασι, ζωὴν χαρισάμενος !
          Le Christ est ressuscité des morts ; par la mort, il a vaincu la mort ; à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie !

          1. géocédille dit :

            En Vérité Il est ressuscité, Michel, αληθως ανεστη!

  7. Damien dit :

    M’instruire su la “bonté” dans la culture musulmane est une tromperie. En quoi la civilisation ou la culture musulmane fut-elle profitable pour le progrès de l’humanité ? Il n’y a rien d’autres que conquêtes sauvage. Destruction systématique de la civilisation byzantine et tentative de conquérir l’Europe. Il n’y a pas de place au dialogue tant qu’ils se basent sur le Coran, la Charia et autres livres douteux.

    1. Michel dit :

      @ Damien

      Un peu simpliste pour le moins !
      L’art islamique n’est pas sans beauté ni grandeur.

    2. géocédille dit :

      Je peux vous donner une réponse du point de vue Grec, Damien.
      Les Turcs nous ont servit à retrouver le chemin de la modestie, comme ce fut le cas du Communisme pour le reste des orthodoxes.
      Les Catholiques n’ayant pas eu cette “chance” souffrent d’un mal bien pire que les tribulations : l’orgueil qui est bien pire que le Turc car il mène au reniement du christ.

      Remercions donc le Seigneur pour nous avoir envoyé les Turcs et tâchons de les aimer même s’il s’obstinent à rester nos ennemis.

  8. Gilberte dit :

    Bravo Goupille moi, c’est l’aide apportée à l’état islamique qui m’inquiète; la Turquie reçoit et dirige les Français partis faire le djihad, bombarde de temps en temps la Syrie, se déclare l’alliée des états qui soutiennent l’état islamique

  9. Reine Tak dit :

    Merci et bravo, Goupille, pour votre commentaire si juste et vrai.
    Viendra le jour où la turquie payera pour tous ses crimes.

  10. Katia dit :

    @ Goupille,

    Merci et bravo pour votre commentaire.
    Superbe analyse.
    Bravo.

  11. Maysie dit :

    J’ai l’impression que la Turquie évolue dans le bon sens.
    Je ne serais pas étonnée qu’elle se rapproche de l’Egypte .

  12. Gérard P. dit :

    La Turquie Zone à “Fauves” Deux pattes!!!
    Non Merci!

    1. Maysie dit :

      Sait-on jamais ? Le Pape y est allé alors qu’il n’est pas encore venu en France. Il doit bien y avoir une raison.
      Erdogan ne veut pas/ ne peut pas assumer le génocide des arméniens, toutefois il a présenté des condoléances.
      Je crois qu’il y a un début positif.
      Et puis, je me trompe peut-être, mais il me semble que la Turquie accueille beaucoup de réfugiés de Daesch.

      1. Michel dit :

        @ Maysie
        C’est un fait qu’il y a en Turquie tout un mouvement d’intellectuels éclairés qui veulent que leur pays reconnaisse le génocide arménien de 1915 perpétré par le gouvernement Jeune Turc.
        Il y avait plus de 100.000 personnes aux obsèques de Hrant Dink, journaliste d’origine arménienne, directeur du journal Agos, assassiné en 2007.

  13. Katia dit :

    à Maysie,

    J’aimerai partager votre optimisme,mais la turquie a un double jeu:
    La turquie soutient la rebellion contre Bachar al Assad(rebellion dont on sait maintenant qu’elle était un sous groupe de l’État Islamique!)y compris les branches complices de l’EI.
    La turquie sert de plate forme privilégiée pour faire transiter les djihadistes vers la Syrie et l’Irak.
    Selon le reportage diffusé par la chaîne allemande ARD,un camp d’entraînement appartenant à l’EI serait toujours fonctionnel à Gazienlep au sud de la turquie.
    Difficile d’avoir une note d’espoir et d’optimisme en ce qui concerne ce pays qui accueillant les réfugiés de Daesh force et entraîne les jeunes femmes dans des mariages “blancs” mais les force en fait à devenir des esclaves sexuelles.

    1. Maysie dit :

      @Katia
      Je ne suis pas bien au courant. Les faits que vous dénoncez sont accablants.
      Je veux quand même espérer car on ne fait pas virer de bord d’un coup un pays comme la Turquie…ni aucun pays d’ailleurs. Dans le cas de la Turquie, si elle veut changer ses alliances, elle est obligée de faire double jeu.

      1. Michel dit :

        Dans l’Orient compliqué, tous jouent plus ou moins un double jeu et il faut se garder de tout simplisme ou de tout manichéisme quand on regarde la politique des pays du Moyen-Orient ; c’est toujours un jeu d’alliances complexe pour garder une sorte d’équilibre entre les différentes puissances (Turquie, Iran, Égypte, Arabie saoudite).

  14. Katia dit :

    @ Maysie,

    Qui vivra verra!!
    Et au fond de la boîte de Pandore,seule restait l’espérance…

    1. Maysie dit :

      Oui Katia ! Merci pour la petite espérance !

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services