La Une

Un migrant chrétien iranien refoulé par la France vers son pays, risque d’y être pendu…

Commentaires (10)
  1. Avatar penelope dit :

    mais l’Iran n’est pas en guerre,et cette excuse de condamnation à mort et le leit motiv de tous ceux qui ne veulent pas retourner dans leur pays;il n’est pas le seul chrétien dans ce pays,il doit y avoir une autre raison de refuser ce retour;mais bien sûr un de plus où de moins chez nous ne compte plus,autant le garder lui plutôt que les salafistes où autres.

    1. Avatar goyet dit :

      Il n’y a guère de problème pour les chrétiens d’origines chrétiennes ou autres confessions en Iran…… mais ……
      le problème est pour les apostats et les convertis à une autre religion que l’islam car c’est interdit par la loi Coranique et puni de mort (effective dans de nombreux pays musulmans)

    2. Avatar Maurice dit :

      Avez-vous – lu entièrement – cet article ?
      Soit vous l’avez lu et ne l’avez pas compris, soit, et c’est préoccupant, vous l’avez lu, mais pas compris !
      N’est-il pas écrit :
      Arrivé en Iran, on lui a dit qu’il allait être pendu pour « apostasie de l’islam ».  Cela lui a été communiqué oralement …
      Je ne vais pas vous faire l’affront de vous expliquer les sens des mots… SI ?

    3. Avatar marie dit :

      L’asile n’est pas octroyé uniquement par les ressortissants de pays en guerre.
      Et heureusement. On peut être persécuté dans son pays pour d’autres raisons. La question religieuse est un des motifs reconnu par la Convention de Genève.
      En Iran, les musulmans convertis au christianisme sont accusés d’apostasie ce qui peut entraîner une condamnation à mort selon la loi chariatique.
      Il y a une littérature assez fournie sur le sujet. Vous pouvez en prendre connaissance.
      Renvoyer un chrétien converti est égal à la condamner à mort ou à de la prison dans des conditions particulièrement dangereuses. Vous souvenez-vous du pasteur Saaed Abedini?
      Ceci dit, cette décision, pour le moins expéditive, me laisse perplexe. En général, on envoie la personne en camp de rétention administrative où elle peut demander l’asile dans les premiers jours de son arrivée. Il faudrait avoir plus de détails sur les circonstances de ce retour forcé pour en juger.
      Il n’en reste pas moins, que renvoyer toute personne menacée de mort ou d’atteinte à sa liberté pour des raisons autres que pénales, est contraire aux accords sur les droits de l’Homme dont la France est signataire.
      Mais notre pouvoir outrepasse de plus en plus l’esprit et la lettre de ces accords.
      Ce qui est gravissime pour le respect du droit en France.
      Petit à petit, de crise économique en état d’urgence, nous allons vers un autoritarisme d’état de plus en plus grand.

  2. Avatar Chantal B. dit :

    Je ne connais pas l’Iran mais il s’agit probablement ici d’un problème d’apostasie (conversion d’un musulman au christianisme) punie de mort par l’islam. –> http://www.lepoint.fr/editos-du-point/michel-colomes/iran-le-pasteur-qui-prefere-la-pendaison-au-reniement-01-10-2011-1379378_55.php

  3. Avatar Bastet dit :

    On voit bien vers qui penchent les autorités françaises.

  4. Avatar Romain dit :

    Il est clair que pour le gouvernement socialiste, lié à la franc maçonnerie la plus anti-cléricale, les immigrés de confession chrétienne ne sont pas les bien venus en France.
    Les socialistes ont une prédilection pour les musulmans !
    C’est une nouvelle confirmation.

    1. Avatar Denis F dit :

      Hélas pour nous!
      Et, au pire,nous devrions influer pour que les chrétiens méprisés et rejetés chez nous puissent avoir le droit de demander asile dans un autre pays d’Europe, ou la chienlit n’est pas aussi grave…

  5. Avatar Féret Aleth dit :

    Scandaleux que pouvons-nous faire?
    Aleth.

  6. Avatar Gilberte dit :

    j’ai rencontré cette semaine un retraité du corps médical qui visite Calais, il m’a dit que la situation sanitaire est mauvaise, des maladies contagieuses se développent en plus des coups de froid
    Il faut prier pour les Syriens en guerre, les Irakiens les Pakistanais, les Indiens, aujourd’hui ajoutons les Iraniens, j’en oublie surement, disons tous les chrétiens vivant sous régimes musulmans et hindous

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services