La Une

UNICEF : un clip aux relents christianophobes

Commentaires (33)
  1. Avatar Katia dit :

    Combien d’argent a gagné le producteur de ce clip ?
    La christianophobie bat son plein,et les christianophobes déversent leur fiel à tous vents!
    Pourquoi l’Unicef ne s’occupe t-elle pas des mariages forcés chez les musulmans?
    Pourquoi l’Unicef ne fait -elle pas des clips condamnant les défilés d’enfants à vendre aux États-Unis,enfants qui comme les kleenex sont utilisés par les familles désireuses d’enfants moyennant 5000 dollars et rendus à l’orphelinat si “non compatibilité” ?
    C’est toujours les Chrétiens qui sont traînés dans la boue,c’est toujours les Chrétiens qui sont moqués,montrés du doigt …
    Pauvres imbéciles que nous sommes,pardonnons,pardonnons encore mais réfléchissons un peu ,qui sommes-nous devenus à force de pardonner à ceux qui crachent sur le Seigneur ?
    Le Seigneur n’aime pas les tièdes alors défendons-le!!!
    Respectons-nous nous-mêmes afin que les autres puissent nous respecter!

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      @Katia
      Le Seigneur est bien assez grand pour se défendre tout seul (bien mieux armé, bien plus puissant que nous ! ). Lisez Matthieu 26,53 : “Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l’instant plus de douze légions d’anges? ” et de toute façon Il aura le dernier mot, nous le savons.

      Si notre Dieu le voulait, il foudroierait sur place ces commanditaires et cinéastes impies. Mais Il use encore de nos jours de patience, jusqu’au moment où Il dira :”STOP!” Lisez encore 2 Pierre 3,9 ” Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient ; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.”

      Notre rôle n’est pas de Le défendre, il est de TÉMOIGNER DE LUI, de ce qu’Il A FAIT DANS NOTRE VIE, d’ANNONCER LA BONNE NOUVELLE du SALUT qu’Il nous offre, et de lui OBEÏR.

      C’est tout autre chose que d’initier des actions qui auraient pour but de Le défendre ou de défendre Son “honneur ” !

      1. Avatar Zack dit :

        Amen ! Merci pour cette clarté dans vos propos.

    2. Avatar Michel dit :

      Le pardon n’a rien à voir avec la tiédeur !

      Le disciple du Seigneur n’est pas au-dessus du Maître.

  2. Avatar Charlotte Parc dit :

    “Quelle action collective pourrions-nous mettre en place pour manifester massivement à l’UNICEF notre indignation contre ces images christianophobes qui véhiculent une vision totalement erronée de la foi chrétienne, à l’absolu opposé de nos valeurs réelles?” a été ma première réaction lorsque j’ai lu votre nouvel article. Je dis “nouvel” car j’avais eu la même réaction en lisant celui-là il y a deux ans : https://www.christianophobie.fr/breves/14-millions-de-cris-encore-une-infamie-antichretienne#.Vw9lVHq_BC8

    Et puis je me suis dit autre chose, exactement comme il y a deux ans, mais je m’étais alors abstenue de tout commentaire, pensant que je ne serai pas du tout comprise : si ces clips /courts métrages nous semblent odieux, abominables, horriblement dérangeants, d’une violence inouïe à l’encontre d’une fillette totalement désarmée, jouet de son entourage, c’est justement parce que le contexte est TOTALEMENT DÉCALÉ, mis dans le monde blanc occidental chrétien. Justement parce que CELA N’A PAS COURS DANS NOTRE MONDE OCCIDENTAL judéo-chrétien, CES IMAGES NOUS CHOQUENT AFFREUSEMENT car brutalement on a sous les yeux ce que cette pratique du mariage forcé DONNERAIT (conjugaison au mode conditionnel essentielle) dans “notre” monde.

    Alors qu’en réalité, avec des traditions et un décorum tout autre, c’est exactement la même violence qui est perpétrée contre des fillettes, sous d’autres cieux, dans d’autres civilisations, dans un tout autre contexte religieux et que dans ces traditions et ce décorum-là très exotiques pour nous (africain noir et arabe massivement, moyen-oriental ou asiatique pour l’essentiel des mariages forcés dans le monde), ça ne choque pas grand monde en occident ; en effet qui en occident se remue pour faire abolir les mariages forcés de fillettes ou préadolescentes ?

    Si des réalisateurs cinématographiques mettaient leur talent pour décrire l’horreur des mariages forcés en utilisant ou reconstituant des images de ce qui se passe à ce sujet – en Afrique noire musulmane par exemple- , cela ressemblerait à un documentaire ethnographique qui n’émouvrait personne. En le visionnant, la réaction presque unanime des occidentaux serait plutôt du type : “Autres cieux, autre mœurs” sans que la conscience de quiconque ne soit interpellée. Une fois le film vu, nous en oublierions les images, car ce n’est pas notre problème : “Laissons les peuples disposer d’eux-mêmes et de leur culture.”

    Bon, je sais qu’en développant cet argument, je me fais l’avocat du diable.

    Qui trouvera la bonne solution pour interpeller les consciences contre les mariages forcés de gamines, les mutilations sexuelles (excision, infibulation ….), les incestes, les viols et toutes autres violences faites aux femmes… sur toute la terre et aussi en occident ?

    1. Avatar Alix dit :

      Je pense exactement comme vous, Charlotte, et vous remercie d’avoir pris la peine de vous expliquer aussi longuement.
      En fait, ces vidéos sont en filigrane un hommage -involontaire!- à la civilisation chrétienne. Mais apparemment, peu sont capables d’accéder à ce second degré sans décryptage, de comprendre le procédé pourtant bien connu de la transposition, et du coup le vrai but de ces vidéos est manqué.

      1. Avatar Charlotte Parc dit :

        @alix .
        Merci de votre commentaire. Ça fait du bien de se sentir moins seule !
        Vous avez parfaitement raison, les bonnes intentions ne suffisent pas, le but ici recherché est totalement loupé.

  3. Avatar Daisy dit :

    On nous a déjà “fait le coup” avec un clip de “Melle” Julie G—t et toutes les protestations avaient été vaines …

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      @Daisy
      Faut-il baisser les bras pour cela ?

      “Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer.” dit la sagesse populaire.

      Au cours de la vie chrétienne, le croyant rencontre des résistances aussi bien extérieures à lui-même qu’intérieures. C’est un combat dans lequel il faut persévérer, sans se lasser ni se décourager (Hb 10.36; Heb 12.1-3). La Bible exhorte aussi à la persévérance au sein de l’épreuve (2 Th 1.4; Da 6.20) en gardant la foi (1 Tm 1.18-19).

  4. Avatar Bastet dit :

    Pour pouvoir se marier religieusement en France, il faut d’abord s’être marié civilement, c’est à dire à la mairie.
    L’âge au mariage est codifié : l’époux et l’épouse doivent avoir chacun plus de dix huit ans depuis le 5 juillet 1974 (il était de 21 ans depuis le 21 juin 1907).
    Mettre en scène un mariage civil ou catholique avec des mineurs ayant moins de 15 ans est tout simplement mensonger.

    1. Avatar Denis F dit :

      Bastet, les “femmes” pouvaient être mariés dès quinze ans, et ce n’est que le mardi 29 mars 2005 que le Sénat a adopté à l’unanimité un amendement portant de 15 à 18 ans l’âge minimum légal pour le mariage des jeunes femmes afin de lutter contre les mariages forcés.
      Entre autres choses, justement, pour lutter contre les mariages forcés…
      Cela dit, comme indiqué sur un site du “gouvernement”, “Il faut être majeur pour se marier.” MAIS “Une dispense d’âge peut être accordée, exceptionnellement, par le procureur de la République pour des motifs graves.” Encore et toujours…
      En revanche, comment se fier sérieusement à ces “jolies lois”, quand, à propos de monogamie, ont lit que “Vous ne devez pas être déjà marié, que ce soit au regard de la loi française ou d’une loi étrangère.”.
      La polygamie a pourtant de plus en plus cours en France, non?

      1. Avatar Denis F dit :

        “mariées” dès 15 ans, désolé.

    2. Avatar Charlotte Parc dit :

      @bastet
      “Pour pouvoir se marier religieusement en France….”
      Avez-vous vu ce clip ?
      Qui vous dit qu’il se passe en France ?
      Les seules indications données, hormis le contexte occidental et chrétien, sont des indications en ANGLAIS !!!!
      Pour moi, vous n’avez pas compris les intentions des auteurs et de leur commanditaire, l’UNICEF.
      J’aimerais bien que des personnes qui partagent votre opinion quant à cette vidéo argumentent contre ce que j’ai écrit le 14 avril 2016 à 12 h 35 min.

  5. Avatar Aliénor dit :

    ne donnez plus à toutes ces assoss, ils auront plus les moyens de financer ces clips mensongers

  6. Avatar Michel dit :

    Ce qu’écrit l’UNICEF :

    ” C’est en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud que la pratique du mariage précoce des filles est la plus répandue. Cependant, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et dans certaines parties de l’Asie, le mariage à la puberté ou peu de temps après est courant chez certaines catégories de population. Par ailleurs, dans certaines régions d’Afrique occidentale et orientale et d’Asie du Sud, il n’est pas rare que les filles se marient bien avant leur puberté.

    Il est difficile de connaître le nombre exact des mariages précoces car il y en a tellement qui ne sont ni officiels ni enregistrés. Ceci étant dit, les statistiques sont disponibles pour une centaine de pays et montre que :

    Dans les pays en développement, plus de 60 millions de femmes entre 20 et 24 ans étaient mariée ou en concubinage avant 18 ans. plus de 31 millions d’entre elles vivent en Asie du Sud (selon les estimations de l’UNICEF basées sur MICS, DHS et autres enquètes nationales, 1987-2006).
    Dans les pays comme le Bangladesh, la République Centrafricaine, le Tchad, la Guinée, le Mali, et le Niger plus de 60 pour cent des femmes sont mariées ou en concubinage avant leurs dix-huitièmes anniversaires (MICS, DHS et autres enquètes nationales, 1987-2006).
    Les filles vivant dans la tranche des 20 % les plus pauvres se marieront à un âge plus jeune que celles vivant dans la tranche des 20 % les plus riches. Au Pérou 45 % des femmes ont été mariées avant 18 ans parmi la tranche des 20 % les plus pauvres, alors que 5 % ont été mariées avant 18 ans dans la tranche des 20 % les plus riches (selon les estimations de l’UNICEF basées sur DHS 2000).
    Les femmes bénéficiant d’une éducation primaire sont moins nombreuses à s’être mariées par rapport aux enfants qui n’ont reçu aucune éducation. Au Zimbabwe, 48 % des femmes qui ont suivi l’école primaire ont été mariés avant 18 ans, alors que 87 % d’entre elles n’ont pas été à l’école (selon les estimations de l’UNICEF basées sur DHS 1999).
    Les parents décident de marier leurs filles de bonne heure pour un certain nombre de raisons. Les familles pauvres peuvent considérer une fille jeune comme un fardeau économique et son mariage comme un indispensable moyen de survie pour la famille. Elles peuvent penser que le mariage d’enfant protège leur fille contre les dangers de la violence sexuelle ou, d’une façon plus générale, la confie aux bons soins d’un protecteur de sexe masculin. Le mariage d’enfant peut aussi être considéré comme un moyen d’éviter aux filles d’être rendues enceintes en dehors du mariage.

    Le mariage d’enfant peut également être inspiré par la discrimination fondée sur le sexe. On peut marier les filles de bonne heure pour s’assurer de leur docilité au sein de la famille de leur mari et de maximiser le nombre de leurs grossesses.

    Le mariage précoce peut avoir des conséquences tout à fait préjudiciables pour ces enfants, parmi lesquelles :

    Refus d’accès à l’éducation : une fois mariées, ces filles ne vont généralement pas à l’école.

    Problèmes de santé : il s’agit notamment des grossesses prématurées, qui élèvent les taux de mortalité maternelle et infantile. Par ailleurs, les adolescentes sont plus vulnérables aux infections sexuellement transmissibles, y compris le VIH/SIDA.

    Maltraitance : elle est fréquente dans les mariages d’enfants. En outre, il arrive souvent que les enfants qui refusent de se marier ou qui choisissent leur futur conjoint contre la volonté de leurs parents soient punis, voire deviennent les victimes de « crimes d’honneur » commis par leur famille.”

    http://www.unicef.org/french/protection/index_earlymarriage.html

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      @Michel
      Que des ONG et encore plus des organismes internationaux tel l’UNICEF mènent la lutte comme ce fléau qu’est le mariage forcé de fillettes, préadolescentes ou mineures en général, qui pourrait être contre ? Et il est évident que @M. Hamiche n’est pas un supporter de ces pratiques, auquel il faudrait faire la morale.

      Mais le propos de l’article de @M. Hamiche n’a rien à voir avec cela.

      C’est celui de la fin qui justifie les moyens : est-il légitime d’utiliser des images qui semblent vilipender notre mode de vie occidental et chrétien pour dénoncer ces abominations ? Dans la mesure où, de surcroit, pour la plus grande part des spectateurs occidentaux l’interprétation des intentions des auteurs n’est pas comprise, car pas lisible, et que les images choquent la sensibilité de ceux qui les regardent car elles sont interprétées comme une ATTAQUE GRATUITE CONTRE LEUR FOI, le BUT DE CES VIDÉOS EST COMPLÉTEMENT MANQUÉ, comme l’a justement écrit ci-dessus @alix.

      Conclusion : que les initiateurs de ces campagnes de sensibilisation parfaitement justifiées, que les talentueux cinéastes ou artistes en général trouvent d’autres idées que celle-là !

      1. Avatar Michel dit :

        @ Charlotte Parc

        Je voulais souligner en citant ce qu’écrit l’UNICEF et en donnant le lien qu’il n’est nullement question de l’Europe chrétienne et que cela n’a rien à voir avec ce que pourrait laisser supposer le clip vidéo.
        Montrant cela, j’abondais justement dans le sens de ce que vous disiez vous même dans un autre commentaire intéressant en parlant d’un contexte “totalement décalé” pour provoquer à la réflexion et interpeller les consciences contre les mariages forcés de gamines.
        Cela dit, je vous accorde volontiers que cela n’est pas forcément reçu comme tel et que, pris au premier degré, ce clip vidéo peut évidemment choquer.
        Mais mettre en cause l’ambiguïté du clip vidéo en question s’il est interprété au premier degré ne doit pas aboutir à mettre en cause l’action de l’UNICEF contre les mariages forcés ailleurs dans le monde.

        1. Avatar Charlotte Parc dit :

          @Michel
          Alors nous sommes parfaitement d’accord : l’UNICEF a mille fois raison sur le fond, mais a été plus que maladroit sur la forme car son clip n’est pas assez “lisible” pour ceux à qui il est donné à lire. Le premier degré obstrue massivement toute autre interprétation plus fine. Le but est raté.
          Mais je suis d’accord avec vous, l’UNICEF n’avait aucune intention ambigüe qui mettrait en cause le christianisme.

    2. Avatar C.B. dit :

      Votre lien et l’information qu’il apporte sont très intéressants, “Michel 15 avril 2016 à 18 h 11 min”.
      Quel dommage que ces informations ne soient pas insérées par des diapositives entre deux plans du clip, pour diffuser cette information de manière dynamique et aussi abondamment que le clip.

  7. Avatar Gérard P. dit :

    Quand la réalité dépasse les fictions,vouloir maintenir le cliché”Papa maman,enfant”Passe pour homophobe.Le “Mariage”est devenu une vieillerie des gens.Quand une jeune fille devient maman à 14 ans avec l’aide de l’entourage!Alors que tout est devenue ou devient sexe,quand une fille de 12 ans en 6e, doit acheter des condoms pour la sécurité (Cours de biologie) Alors que l’union libre bas son plein, le contraste avec le mariage et la fidélité et Papa,maman, enfant,devient une insulte pour la postmodernité,ce n’est que la partie visible
    d’un cancer sans nom!
    Alors il ne faut pas s’étonner, qu’après la pornographie assez bien toléré, vienne la pédophilie, et toute les folie possible au cinéma! Applaudit par les gouvernants….La fin du monde peut être proche vu qu’on ne se moque pas de DIEU sans que la colère Divine nous tombe dessus, Comme catastrophe sur catastrophe etc… Bonne lecture!

  8. Avatar Gilberte dit :

    @Bastet @Aliénor, vous dites vrai, mais si ces mensonges ne sont pas divulgués, s’il n’y a pas de contre-publicité (sauf dans le site de la Christianophobie), l’UNICEF continuera ses méfaits

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      @Gilberte
      Oui, je crois qu’il est bon de réagir, mais il ne faut pas se tromper de combat.

      En tant que chrétiens, nous devons faire savoir à l’UNICEF que le mésusage d’images représentant la chrétienté pour lutter contre un scandale et un fléau abominable est contre productif car absolument pas compris majoritairement en occident, public visé par ces images.

      Ce n’est pas la lutte contre l’abomination du mariage forcé qui est illégitime, c’est l’utilisation de mauvais moyens pour y parvenir. Et ce genre de film en fait partie. Je suis d’accord avec vous.

      Mais il ne faut pas voir ces films comme d’abord et avant tout christianophobes, mais comme l’a écrit @alix, comme un hommage à la civilisation chrétienne, puisque justement chez les chrétiens, ces pratiques n’ont pas lieu.

  9. Avatar sarah dit :

    Bonjour. Selon moi, ce court métrage n’a pas le sens que vous lui prêtez. Au contraire, j’y vois le rêve de toute petite fille: le mariage, religieux, avec la robe blanche, tel un idéal. Et à la fin le cauchemar que ce rêve peut devenir lorsqu’il s’agit de ce crime qu’est le mariage des mineurs. Honnêtement, je ne pense pas qu’il fasse du tout la confusion avec les pratiques occidentales – de racines chrétiennes-, qui représentent justement, extérieurement et idéalement en tout cas un modéle de perfection, si on peut dire. Je regrette par contre qu’en ayant voulu jouer de cet “effet de contraste” l’esthétique du court métrage n’évoque pas la réalité du mariage mineur, parfois polygame de surcroit. On reste finalement dans ce monde de rêve, bien loin du sujet de ces filles si souvent enfermées ou encore vendues.

    1. Avatar sarah dit :

      J’ai omis de préciser que je voulais dire que ce rêve était celui de toute petite fille ( du monde entier), et donc qu’on nous montre ce rêve, pas forcément que cela dénonce un mariage mineur qui aurait lieu en Occident. J’espère m’être fait comprendre. Sinon Charlotte je partage votre point de vue. Je pense aussi que c’est en se laissant transformer et en rayonnant qu’on change le monde; Après même de cette façon on porte forcément le monde, y compris les martyrs, dans notre vie de tous les jours.

  10. Avatar Gilberte dit :

    cette vidéo gnangnan, de rosières du couvent des oiseaux me révolte: il fait l’impasse de tous les crimes commis au nom d’Allah: 276 jeunes filles au Nigéria enlevées par Boko Haram, beaucoup n’avaient pas 18 ans: mariées de force. Au Pakistan, chaque année plus de mille jeunes filles :2/3 chrétiennes, sont enlevées de force et contraintes d’épouser un musulman( d’après le Mouvement pour la Solidarité et la Paix dont fait partie la commission Justice et Paix de la Conférence des évêques catholiques du Pakistan). Lors de la nuit des témoins de l’AED, le Père Aurelio nous dit avoir racheté 170 enfants chrétiens esclaves au Soudan: une fille vaut 250 euros, à quoi étaient destinés ces enfants? pas pour rêver à un mariage religieux avec la robe blanche. Ce ne sont que quelques exemples
    l’UNICEF ne fait pas sont travail de venir en aide à l’enfance sacrifiée

    1. Avatar Michel dit :

      Informez-vous et lisez plutôt ce que dit l’UNICEF :
      http://www.unicef.org/french/protection/index_earlymarriage.html

    2. Avatar Charlotte Parc dit :

      @Gilberte

      Lisez-vous les autres commentaires ou bien seulement les vôtres ?

      Vous êtes très excessive (euphémisme !) de dire que l’UNICEF ne fait rien. Ne serait-ce que son travail d’info est correctement fait : lisez le commentaire de @Michel et ouvrez le lien qu’il y a posté à la fin.

      Et si vous maintenez votre propos que l’UNICEF ne fait rien selon vous, pourrions-nous savoir quelle action précise VOUS, vous avez entreprise, pour lutter contre le fléau des mariages forcées des fillettes ?

      Que l’UNICEF ne puisse pas prendre en charge toute la misère du monde, même en se limitant à cette misère-là, c’est une évidence. Nous ne sommes pas de trop, nous bénévoles de toutes les associations humanitaires, confessionnelles ou non, pour agir dans le bon sens dans la région du monde dans laquelle nous sommes engagés. Le travail de l’AED est parfaitement louable, celui de Portes Ouvertes aussi, celui de l’UNICEF aussi, celui de Plan aussi, celui du SEL aussi, celui de Caritas… et toutes les ONG luttant contre la pauvreté et la persécution et pour le développement et la liberté se coltinent toujours à ce problème à un moment ou un autre.
      Mais comme je l’ai écrit ci-dessus (16 avril 2016 à 11 h 41 min) la fin ne justifie pas les moyens.
      Ce clip est totalement maladroit, il n’est pas scandaleux, j’ai essayé d’expliquer pourquoi ci-dessus (14 avril 2016 à 12 h 35 min), alors argumentez s’il vous plait contre mon interprétation des choses et ne restez pas bloquée sur une interprétation de ces images au premier degré.

      Au surplus, je ne comprends pas que vous déclariez ces images “gnangnan, de rosières du couvent des oiseaux”, alors que moi, comme @alix et @sarah, je les vois comme “en filigrane un hommage à la civilisation chrétienne” (alix 15 avril 2016 à 9 h 44 min) “le rêve de toute petite fille : le mariage, religieux, avec la robe blanche, tel un idéal” “les pratiques occidentales – de racines chrétiennes-, qui représentent justement, extérieurement et idéalement en tout cas un modèle de perfection” (sarah 15 avril 2016 à 23 h 10 min).

      Maintenant que j’ai tenté de donner le décryptage de ces images, qui ne se veulent pas être une attaque contre les pratiques occidentales et chrétiennes, mais au contraire qui présentent les pratiques occidentales comme un idéal qui devrait être à la portée de chaque fille, de chaque femme sur cette terre, pourriez-vous à nouveau regarder ces images et voir ce qu’il faut réellement en penser, en tenant compte de l’objectif de ce qu’ont voulu dire et faire ses promoteurs ?

      Ma conclusion à moi, après y avoir bien réfléchi, c’est qu’avec les intentions parfaitement louables que sont celles de l’UNICEF, le but est raté car il n’est pas compréhensible, au travers de ces images, par la plus grande part du public auquel il s’adresse. Si c’était un devoir de français et que je sois le professeur correcteur, je mettrais en rouge dans la marge “mal dit”. Il faut faire savoir à l’UNICEF que sa campagne de sensibilisation est ratée et pourquoi, mais, de grâce, ne vouez pas l’UNICEF, qui fait tant de bon travail, aux gémonies ! Il n’y a pas trop de toutes les bonnes volontés sur notre terre pour lutter contre toutes les misères pour que nous en écartions certaines . Et souvenez-vous que les anges de Dieu ont proclamé des cieux une certaine nuit de Noël : “Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ! “

    3. Avatar C.B. dit :

      Le message de l’UNICEF serait infiniment plus compréhensible si
      -les informations écrites qu’ils fournissent par écrit (texte, beaucoup moins accessible qu’un clip vidéo) étaient insérées, par exemple sous forme de diapositives
      -quelques images fixes de la réalité (on en trouve sur internet, jeunes filles pré-pubères mariées à des adultes plus que murs sur fond de désert bien peu occidental) complétaient l’information.
      Mais cela supposerait sans doute un minimum de courage de la part des réalisateurs de ces clips.

  11. Avatar Gérard P. dit :

    @ Gilberte
    Vous avez parfaitement raison L’UNICEF ne fait plus sont travail ,comme d’autres d’ailleurs comme l’ONU etc…Manipulé par la franc maçonnerie et d’autres sataniques, Ce n’est pas la qualité qui les intéresse mais la quantité. La loi divine est ignoré, pour faire place à des visions humaines sans avenir.Le respect de la vie devint une sinistre fable sans précédent quant la femme devient un objet de plaisir et une esclave pour procrée sans sagesse ni dignité humaine,
    Alors qu’elle est à l’image de l’Immaculée conception, la reine de nos vie qui mérite le respect à haut niveau voulu par DIEU l’esprit suprême ,infiniment parfait et le Père de tous les hommes.Hélas Oui à DIEU rien d’impossible,mais il faut respecter ses commandements…Bonne lecture!

    1. Avatar Gérard P. dit :

      L’islam prévient suivant les règles de l’art,l’oxydent de ce qu’ils subiront dans un proche avenir par les mahométans, s’est tout!

      1. Avatar Gérard P. dit :

        Correction: occident.Merci.

    2. Avatar C.B. dit :

      Si vous pensez vraiment que l’UNICEF ne fait pas correctement son travail, n’hésitez pas à le leur dire: peut-être cela leur fera-t-il prendre conscience que leurs clips ne diffusent pas le message adéquat.

  12. Avatar Gilberte dit :

    @Michel
    Je suis allée sur le site de l’Unicef que vous conseillez. J’ai obtenu une liste de méfaits et maltraitances subies par les filles dans différents pays. L’action engagée par l’Unicef est une photo d’adolescentes commentée: “adolescentes dans un centre de santé pour aider les adolescentes à acquérir de la confiance dans leur propre valeur et prendre des décisions en connaissance de cause” Elles vont lutter seules contre les mœurs familiales, contre les lois, contre les rapts, les enlèvements, c’est Don Quichotte au féminin

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services