La Une

Val de Grâce : ni une profanation ni un sacrilège ?

6 juin à 16:00
Commentaires (33)
  1. Avatar Jean-Claude dit :

    cela ressemble a la basilique St-Pierre a Rome de meme que la cathedrale Marie-Reine-du-Monde a Montréal. Et pour ces gens qu on voit, ils voulaient faire parler d’eux quoi? on peut dire que c est réussi…

  2. Avatar guillaume dit :

    Ca fait cucul la praline, si vous me permettez l’expression !!!

  3. Avatar Geneviève dit :

    C’est aussi et surtout l’orchestration détournée de l’Ave Maria de Gounod faite par le Groupe ERA très New Age – pardon Nouvel Age pour les liseurs puristes – dont on peut en écouter un extrait sur internet qui en accentue fortement le côté malsain ! Tous leurs clips extraits de leurs albums des années 90 ont été tournées avec de faux moines, de faux évêques avec un décor très noir !…. Je dirais un peu comme certaines BD d’un éditeur dont je tairais le nom coutumier de ce style dans leurs planches…

  4. Avatar c dit :

    Au niveau stricto sensu du droit canon, peut-être que ce n’est pas un sacrilège ou un blasphème, mais c’est en tout cas des images très bête et très moche, pour ne pas dire douteux, et pour quelle clientèle?
    Se poser la question, est-ce déjà un peu y répondre?

  5. Avatar gaudet dit :

    Je confirme que ce genre de scène n’a rien à faire dans un lieu catholique sacré, ce qui suffit largement à établir la réalité du blasphème . C’est la raison pour laquelle , l’évêque aux armée, en raison de sa déclaration empreinte d’une modération abusive et déplacée, a provoqué en moi un fort sentiment de déception.

    En effet l’intervention de l’évêque était davantage orientée vers le simple désir d’apaiser les esprits au détriment de l’expression de la pure vérité, ce que nous étions tous en droit d’attendre d’un prélat de l’Eglise. La réalité du blasphème s’étale sous nos yeux, et un évêque pour des raisons illégitimes et non fondées, détourne les esprits catholiques de la réalité d’un drame spirituel évident ! il ne sert de rien de minimiser la réalité tangible d’une situation profondément détestable !

    Le mépris inqualifiable dont furent victimes l’aumônier et l’organiste, justifie à lui seul une procédure de plainte en justice ! a l’égard des voyous entourant Arielle Dombasle

    1. Avatar junes guy dit :

      Le sacré, mais c’est une notion détruite de plus en plus chaque jour. Nous entrons dans un monde de destructeurs de tout ce que l’homme a mis tant de temps à construire.

    2. Avatar Guy dit :

      Pour un moderniste, tout est symbole, donc la notion même de blasphème est vidée de son sens. Quant à l’action en justice, elle doit être menée contre ceux qui ont enfreint la loi, c’est-à-dire les autorités militaires responsables du lieu. Ils ont ignoré l’affectataire.

  6. Avatar Pascal dit :

    Je trouve dégueulasse de jouer à leurs conneries dans un lieu Saint…
    n’ont-ils plus de lupanars pour se livrer à leurs débauches ?…
    même si ce n’est qu’une petite comédie qui n’a rien à voir avec la Religion Catholique….
    ils auraient pu aller se produire à l’Elysée… à Matignon.. à Versailles…. le palais ou la salle des glaces par exemple… ou à l’Assemblée Nationale… ou au Sénat… ou encore dans la Grande Salle du Grand Orient de France…
    entre débauchés… ils peuvent se comprendre et s’entendre…

    1. Avatar raymonde dit :

      d’origine catholique, j’ai perdu la foi mais je respecte profondément ces lieux de prières …
      le prête résident aurait dù s’opposer fermement à l’entrée de ces comédiens non autorisés, dans ces lieux sacrés !!! qui l’en a empêché ??? L’évêché était-t-il de mêche avec eux ???

      1. @raymonde
        Le prêtre l’a fait… Qu’il en soit remercie (comme je l’ai personnellement fait), mais tout le monde s’en fiche !

  7. Avatar Mr frédéric dit :

    ce n est plus un sacrilège ou une profonation c est une : ABOMINATION

    1. Avatar la_guitarette dit :

      C’est sûr que cela ressemble plus à un mauvais déguisement, style halloween ! qu’à un spectacle “d’art comptant pour rien,” pourquoi dans CETTE église ? Une “prêtresse” entourée de moines soumis à ses pieds, et des esprits (les quels ?) qui “volent.” Toutefois (au moins sur cette photo) l’autel ne semble pas être profané ? mais ce qui est certain, c’est qu’il y a bien une volonté de salir le Sacré. A mon avis avis l’abomination est la profanation d’Hosties consacrés ?

  8. Avatar bitika dit :

    l’image est morbide ; pouvait-on attendre autre chose de celle qui se pretend catholique alors qu’elle est mariee a bhl??? celui qui, de son confort luxueux, pretendait aider la paix en Syrie, ou souffrent tant de nos frères Chretiens, ,en soutenant les rebelles libyens en leur envoyant des armes ??? decidemment, oui, nous ne prions par le meme Dieu, et cette mascarade est la profanation d’un lieu Saint.

  9. Avatar bitika dit :

    pardon, rebelles syriens (mais c’est le meme combat contre les tenebres)

  10. Avatar Le Pog dit :

    Cela c’est passé, cela est fait, complicité passive ou éclairé de responsables du Val de Grâce, nous ne pouvons pas revenir en arrière, mais que ceux ci lavent leur linge sale et que cela ne se reproduise plus, enfin espérons le !

  11. Avatar sancho dit :

    Le chœur est strictement réservé au culte. L’évêque aux armées ne pourrait prononcer le mot blasphème que si une injure à Dieu s’y commet. Il a (malheureusement ?) raison : il faut garder le sens des mots et il ne s’agit pas d’une “messe noire”.
    Violences ont été commises dans l’église : c’est une circonstance aggravante et les victimes pourront aller en justice (permettez moi de trouver ces deux militaires assez peu guerriers en abandonnant le terrain, ils n’auraient dû céder qu’à la violence …)
    La Dombasle s’est exposée nue en cabaret : ces images seront-elles incorporées au clip ? Et le coup d’après, que fera-t-elle pour faire entendre son tout petit filet de voix ?

    1. Avatar Guy dit :

      Tant qu’on ne va pas jusqu’à la messe noire, il ne peut y avoir de profanation??? Selon le droit canon, toute utilisation profane du sanctuaire est une profanation. Notre-Seigneur a chassé du Temple de simples changeurs, ils ne faisaient pas de “messe noire”! Et le Temple était moins sacré qu’une église du Nouveau Testament, où il y a, normalement, la présence réelle de Dieu Lui-même..

  12. Avatar mouillac dit :

    Je viens d’un site FM que vous devez connaitre “de midi à minuit” qui montre bien leur “incohérences”. Ceci dit je pense que nous commençons à découvrir la “dhimmitude” qui est pour ceux qui ne connaissent pas “la soumission” (en très simplifié). A ces “provocations” nous n’avons pas grand chose à répondre si ce n’est que la parole et la violence. La première il ne faut surtout pas s’en priver, la seconde ILS n’attendent que cela ……..Si certain découvrent une autre façon d’agir je suis tout ouï.

    1. Avatar Guy dit :

      Il y a les moyens surnaturels: prière et pénitence, prières publiques en particulier, cérémonie de réconciliation du sanctuaire. Et c’est un devoir de nécessité pour l’autorité religieuse d’attaquer en justice l’autorité publique qui a enfreint la loi républicaine en piétinant les droits de l’autorité affectataire du lieu sacré.

  13. Avatar Michel dit :

    Pour accéder dans la chapelle pour un motif comercial, il a fallu qu’une convention soit établie entre les personnes responsables administrativement de l’édifice et la société de production qui a payé une redevance. Les responsabilités sont donc faciles à établir, il n’est pas utile de diligenter une enquête, sauf si cet acte a été commis sans autorisation.
    Ce fait inacceptable illustre le niveau actuel d’irrespect en France vis-à-vis de la religion catholique et du patrimoine religieux.

  14. Avatar Anne-Marie dit :

    Que madame Dombasle ait épousé monsieur Bernard Henri Levy ne regarde qu’elle. Cela n’empêche pas qu’elle soit catholique.
    Ce que je déteste dans cette histoire c’est ce que l’on nous donne à voir : faire des lieux sacrés des lieux aussi courant que des places de marché. “Chasser les marchands du temple” serait une bonne chose.

  15. Avatar Thècle dit :

    Le motif de cette mascarade est le profit c’est donc tout à fait déplacé dans ce lieu sacré, c’est laid c’est pesant, ça fait penser au diable, de plus l’autorisation a été apparemment volée, ce qui fait au total que cette représentation est odieuse et blasphématoire

  16. Avatar Papé dit :

    Que faire ? Ne plus regarder la Dombasle et ses ridicules prestations ,
    ensuite, sans tomber dans l’injure ou la violence, manifester contre tous
    les merdias produisant ce genre de boue putride !
    A la fin le Coeur du Christ triomphera …

  17. Avatar Louis Victor Pauchet dit :

    Mea culpa, nos enfants ont déserté l’Eglise à cause de nous et comme ils ne peuvent se passer de spiritualité ils inventent de drôles de choses…

  18. Avatar Melmiesse dit :

    Je me souviens l’avoir vue chanter à la télé avec le groupe “les prêtres du diocèse de Gap ( émission Drucker). Je veux bien la croire devenue sympathisante catholique, et c’est cela le problème: . les catholiques ne reconnaissent pas un lieu sacré, comment s’étonner du saccage que peuvent faire les non-croyants. et si elle ne présente de repentir, alors sa religion n’est qu’une manière de faire de l’argent

  19. Avatar sancho dit :

    l’évêque aux armée avait combien de chapelles à “surveiller”? trop pour s’assure que cette production douteuse ne soit évitée…tant dans les bases militaires réparties partout en France et sur les navires de la flotte nationale…
    Pape et Louis Victor P n’ont pas tort: laisser passer ces “chose” et considérer combien “on” a laisser se perdre la foi, sinon cette production douteuse n’airait pas pu être tournée, vu que la place aurait été prise par la messe, les vêpres, le chapelet ou l’adoration perpétuelle…
    Une enquête ou une plainte à poser? Des franc-maçon du grand orient ou je ne sais quelle confrérie fera tourner en bourrique les “cathos-fachos” qui oserons défendre leur petite “chapelle vide et inutile”….
    Je regrette que de telle chose nous arrivent à nous chrétiens restant encore là, mais la bêtise de notre monde est de toujours.
    Mais si on leur pardonnait ce forfait on montrerait le vrai visage des chrétiens…. non? ce serait utile et inattaquable par les médias corrompus… un vrai témoignage de foi pour ceux à qui Dieu ouvrira les yeux… “aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, priez pour vos persécuteurs, et vous serrez fils de votre Père céleste, qui fait briller le soleil (révélation) sur les bons et les méchants et fait tomber la pluie (de sa miséricorde) aussi sur les injustes…”,

  20. Avatar jean pierre dit :

    c’est michel qui a raison . Y a-t-il une enquête. En ces matières les émotions sont sympathiques mais ne font pas reculer l’ennemi

  21. Avatar P dit :

    Il existe certainement des sites religieux disponibles pour de tels spectacles mais PAS dans un site consacré !!! C’est de l’irrespect démoniaque à l’égard des catholiques. Que Dombasles aille faire son spectacle dans une mosquée…

  22. Avatar lagadeg "bennoz doue" dit :

    Comment ne pas être surpris par cette montée d’anticléricalisme organisée par les médias
    et cette culture de la mort introduite dans les écoles.
    Nous sommes bien loin d’une moralité laïque prônée par le Ministre de l’Intoxication :
    Vincent PEILLONT.

  23. Avatar TIARD Martine dit :

    Je trouve vraiment irrespectueux et vulgaire d’utiliser un lieu de culte tel que celui-là comme cadre d’un clip musical. Outre le fait que Mme Dombasle se prend pour une (vraie) artiste, elle n’hésite pas à violer un lieu saint pour son profit et je trouve ça vraiment honteux, même (et surtout) si elle est catholique. Mais elle fait partie avec son mari, des élites bobos qui se croient tout permis et à qui tout est permis. Alors pourquoi se gêner ? Pauvre France !

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services