La Une

Vannes : même pour un marathon “festif”, on pourrait éviter le blasphème

Commentaires (10)
  1. Avatar Françoise dit :

    Triste amusement … l’intéressé semble ne pas savoir ce qu’il fait ni mesurer l’étendue de la gravité du blasphème. Il serait d’introduire une loi sur le blasphème en France.

  2. Avatar Gilberte dit :

    pas besoin de loi sur le blasphème; Coluche aussi s’était amusé avec une couronne d’épines sur la tête , un accident de moto est venu l’arrêter ; pourtant il aimait les pauvres . Ce blasphémateur breton a le tort de provoquer le Christ il s’en apercevra un jour

    1. Avatar Gérard P dit :

      @ Gilberte
      Vous voyez juste, la liste de ces blasphèmeurs qui ont mystérieusement disparu est longue.

      1. Avatar Gérard P dit :

        Correction: plasphémateur

  3. Avatar Françoise dit :

    Qui sera le prochain ?

  4. Avatar Papé dit :

    Ce besoin de toujours tourner en dérision la Foi Chrétienne est de plus en plus
    évident dans notre société qui , par ailleurs, éprouve aussi une sorte de plaisir
    à “courir” en troupeau … Cela frise le ridicule et ça va de paire avec la connerie
    ambiante et le manque de culture d’une grande partie de la population toujours
    prête à suivre n’importe quelle mode imbécile ….

  5. Avatar Dominique dit :

    Les pratiquants de la course à pied comportent une bonne part d’hédonistes centrés sur eux.
    Pour avoir couru le marathon durant des années comme d’autres courses de fond populaires, la seule religion que j’y ai vu tourner en dérision était la catholique. Je me souviens avoir fait une réflexion lors d’un Paris-Versailles à un coureur déguisé en prêtre avec soutane. Je lui ai fait remarquer que c’était facile et qu’en rabbin ou en imam, ça aurait été plus original, et rebelle si c’est son but. Accessoirement, pour courir, c’est plutôt handicapant et je ne vous parle pas de celui qui prétendrait courir un marathon, soit 42,195 kilomètres avec une croix en bois sur le dos. À mon avis, il va faire de la figuration, rire les imbéciles et finir, s’il finit, en 5 heures, le dos en sang. C’est plus la satisfaction du mauvais goût voire pire que l’amour du sport qui guide ce genre d’attitude.

  6. Avatar Maurice dit :

    Je suggère aux participants qui envisagent de se déguiser en personnage religieux de le faire en imam ou rabbin, là ce serait originel puisque ceux de notre religion ont été caricaturés à tout va.

    Pour une femme, le faire en burka serait tout aussi amusant, surtout si le marathon passe par des cités dites sensibles.

  7. Avatar Aube dit :

    Pour la mort de Coluche, et les commentaires dans le même genre, peut-être faut-il rappeler que le mal n’est pas la punition du péché, mais l’occasion pour les hommes de croire en Dieu, et de participer à Ses œuvres et de se faire l’image de Sa miséricorde…
    Cf “Ni lui, ni ses parents n’ont péché, mais c’est afin que les oeuvres de Dieu soient manifestées en lui.”(Jean 9,3)

    Par ailleurs seul Notre Seigneur sait ce qu’il y a dans le cœur de cet homme qui ne cherche peut-être pas le mal et pèche peut-être par ignorance… Que Dieu l’éclaire, et nous aide.
    Cf la parabole du pharisien et du publicain…

    1. Avatar Berna dit :

      A Aube,
      ne confondez pas !
      “Ni lui,ni ses parents…” Jésus a dit cela d’un malade paralysé. Coluche n’était pas paralysé, ni malade. Il en a fait son “fonds de commerce” : rire de Dieu ! Et là, ce n’est pas “involontaire”, ni “innocent” : il savait bien qu’il “tapait” sur des personnes qui ne lui enverrait pas un direct à la tête, ni un procès aux trousses.
      Comme pour d’autres commentaires, si c’était vraiment “innocent”, il “en aurait fait autant avec des rabbins, des imams, des bouddahs, Mahomet, etc, etc…
      Non, le Diable sait très bien QUI il faut viser.
      Quand le Christ disait : “tout ce que vous faites au plus petit des miens, c’est à Moi que vous le faites”, Il voulait parler de ceux qui croient en Lui, qui se réclament de Lui, des personnes, des âmes de “bonne volonté”.
      Quand on est un homme public ou que l’on s’expose en public, tout ce que l’on fait contre le Vrai Dieu, ou ceux, ce, qui Le représentent, ce n’est pas innocent : il y a bien une petite voix qui dit à la conscience : “non, ça il faut pas le faire ; non, ça va trop loin”. (un des dessinateurs de Charlie hebdo a passé outre à cette petite voix : résultat ? fusillade pour lui, et les autres…non dessinateurs..
      “Errare humanum est, perseverare diabolicum”.
      Regardez ces adultes ! ce ne sont pas des perdreaux de l’année…
      Ils voient bien que les catholiques, les chrétiens ne sont pas des voyous qui vont leur casser la g…: ils ne les craignent pas, c’est pourquoi ils le font.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services