La Une

Vidéo : France 2 traite du pillage des églises en France

6 janvier à 09:04
Commentaires (6)
  1. Avatar Cerbère dit :

    Mon attention a été retenue par ce qui est absent de ce reportage. Bien sûr, les bandes de trafiquants d’œuvres d’art continuent leurs forfaits. Malheureusement, cela a toujours existé. Il suffit de lire la presse locale du début du XXe siècle ou des années 1930 qui relatent, exactement comme dans ce reportage, les frics-fracs opérés dans les églises.
    En ce moment, nous avons affaire aussi à des gens qui dégradent les statues en les renversant, en les brisant, en les décapitant, en mettant le feu aux tabernacles, en éparpillant les hosties. Sans compter leurs auteurs qui vocifèrent ou taguent des slogans anti-chrétiens.
    Et ce reportage n’insiste que sur le trafic d’objets d’arts ; il omet les actes caractérisés de blasphèmes anti-chrétiens.

    1. Avatar Romain dit :

      C’est exactement la même réflexion que je m’étais faite en voyant ce reportage.
      Les média sont exrêmement partisans car ils réagissent au quart de tour pour toute malveillance à l’encontre d’une synagogue ou d’une mosquée (malveillances qui arrivent très rarement) sous prétexte de racisme (le crime ultime) alors que les attaques de vandales contre les églises qui sont monnaie courante ne font que très rarement l’objet d’un signalement et dans ce cas insinuent, sans preuve, que l’auteur est probablement un déséquilibré.
      Notons au passage une méconnaissance de la langue française de la part des média qui emploient le mot racisme (issu de l’idéologie de l’évolution) à la place de celui de ségrégation raciale.

  2. Avatar Gérard P. dit :

    Racisme: est l’arme secète des “Pirates” depuis longtemps en plus cela marche que trop bien vu que nos loi sont appliqué contre nous par les “Muzz”. le tout est une guerre de religions des lâches !

  3. Avatar Maysie dit :

    J’ai trouvé ce reportage désagréable et malsain. La voix neutre et la musique qui en accompagnent les images y sont pour quelque chose .
    Mais comme disent Cerbère et Romain, le contenu laisse beaucoup à désirer.
    À quoi cela sert-il de dire que dans telle église il y a des caméras sinon qu’on y protège un Rubens comme on le ferait dans un musée? Mais on ajoute que cette protection est coûteuse. Donc la déduction se fait toute seule. Pour que les églises cessent de coûter au contribuable la protection des oeuvres d’art qu’elles contiennent, il faut les en dépouiller.
    Pour ce qui est des vols de ciboires et fractures de tabernacle, cela relève du culte. Et si les ciboires changent de lieu et de fonction, l’Etat laïque s’en lave les mains.

  4. Avatar pierre dit :

    Tant qu’il aura de l’argent à se faire par le pillage de nos eglises les voleurs se serviront copiesement.
    Pensez vous qu’il y a des objets religieux à vloer dans une synagogue ou une mosquée ?
    Ma foi non
    Et ce n’est pas le commandant x ou y de notre pauvre gendarmerie ou les caméras qui vont les arrêter.
    Les églises de nos campagnes et même celles de nos villes sont désertées la plus part du temps car il n’y a plus de fidèles ou de moyens pour sécuriser notre patrimoine.
    Regroupons ce que nous avons encore de plus sacré dans chaque diocèse auprès de nos évêques sinon il ne nous restera plus que notre foi .
    À moins qu’elle se vende bientôt à nos prochains maîtres bien pensant.
    Ha oui, j’oubliai.
    Fermez bien la porte en partant.

  5. Avatar Vincent dit :

    Tout à fait d’accord avec les messages précédents pour le caractère complétement désincarné de ce genre de reportage de la “télévision publique française” complétement athée ; heureusement que la Gendarmerie nous fait de la com (comme d’habitude) et a sorti le cinq-barrettes de service pour qu’en parle ! PAUVRE FRANCE!

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services