La Une

Vidéo : « Kosovo, une chrétienté en péril »

Commentaires (8)
  1. Gilberte dit :

    hélas, le vivre ensemble harmonieux, désiré en France avec les musulmans, exige de ne pas être dans un groupe minoritaire, sinon les musulmans attendent , ils sont patients

  2. Aliénor dit :

    apparemment, la patience n’est pas leur qualité première …………..

  3. Gérard P. dit :

    Au Kossovo l’Europe à perdu la guerre,les grands gagnant s’est le monde musulman.En attendant que l’Europe marxiste retrouve la mémoire historique du danger islamiste,la population Chétienne risque de se retrouver sans tête.

    1. Etienne dit :

      Au Kosovo, ce n’est pas l’OTAN qui a imposé sa guerre au service de L’Islam ?
      J’ai ça en tête, mais… Errare au manomètre, perseverare vaticanicum.

  4. Etienne dit :

    Sa sainteté, « notre bon » pape François, s’est-elle publiquement ou non, sérieusement ou non, inquiétée du sort de ces victimes de l’Islam ?

    Ma mémoire n’a rien retenu, mais elle ne fait pas autorité.
    Si quelqu’un pouvait suppléer à ses carences, merci par avance.

  5. pella dit :

    @Etienne

    Non, sa sérénissime sainteté déclare que nous sommes tous frères ( même s’il n’a ramené aucun réfugié chrétien de Grèce en avril 2016), que tout se vaut, que la violence islamiste vaut la violence domestique chez les européens et autres niaiseries.

  6. Gérard P. dit :

    @Étienne
    En attendant que les loups mangent de l’herbe,comme les moutons,l’État pourra compter les morts encore longtemps. Et les martyres seront béatifier.

  7. Chrisostome dit :

    La France a planté un couteau dans le dos de la Serbie, qui avait toujours été une alliée fidèles contre l’expansionnisme allemand.

    En détruisant militairement et spirituellement la Serbie et en affaiblissant economiquement la Grèce, l’UE a brisé le barrage des balkans et favorise l’invasion musulmane organisée aux yeux de tous par la Turquie, eternel allié des Allemands dans leur folie destructrice.

    La Turquie finira pas mettre à genoux l’Allemagne, mais d’ici là, les peuples Européens qui n’ont rien demandé payeront encore une fois le prix du sang.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services