La Une

Vidéo : une analyse sur la tragédie d’Alep en Syrie

Commentaires (12)
  1. Gerard P. dit :

    La piraterie n’est pas françase,que je sache…???

    1. Charlotte Parc dit :

      @Gérard P.
      Je suis aussi perplexe que @Michel sur votre commentaire : il n’a rien à voir avec l’article de M. Hamiche !!

      1. Michel dit :

        Comme quoi on trouve des délirants ailleurs que dans les profanateurs de tombes chrétiennes !

  2. Michel dit :

    C’était donc bien les islamistes du Front Al-Nosra et des groupes liés à Al-Nosra et non les “rebelles modérés” qui ont bombardé les quartiers chrétiens d’Alep…

    1. Cerbère dit :

      Les propos de Bassam Tahhan confirment ceux de Jacques Myard : “Je rappelle qu’à l’Assemblée Nationale, Alain Marsaud a montré aux députés des fusils Famas, livrés à l’opposition dite modérée et qui se sont retrouvés dans les mains d’Al Nosra”
      http://www.comite-valmy.org/spip.php?article5653

  3. Charlotte Parc dit :

    Ce qui me frappe dans cette vidéo c’est la distorsion le ton très “détaché” et la physionomie souriante de Bassam Tahhan et la réalité de ce qu’il explique; il fait un récit comme s’il racontait des faits historiques qui remonteraient à des siècles et qui ne le toucheraient pas du tout aujourd’hui personnellement. Il explique les choses comme s’il nous faisait visiter un musée. C’est déroutant. A la limite de créer un malaise.
    Surtout lorsqu’on a lu sa bio sur wikipédia.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bassam_Tahhan
    Dire que c’est un universitaire est peu dire, il y a la vie de plusieurs universitaires dans ce seul homme, un puits de connaissances impressionnant. La qualité de son raisonnement semble irréfragable. Il est d’une curiosité insatiable et a sans doute une puissance de travail hors du commun.

    Mais comment peut-il raconter de telles horreurs avec tant de gentillesse et avec un tel sourire ?

    J’aurai mille fois préféré lire ce qu’il expose dans cette interview plutôt que le voir et l’entendre dans cette vidéo.

    1. Michel dit :

      Oui, Charlotte, je comprends votre réaction, mais je crois au contraire que c’est sa sérénité qui fait la force de son analyse et de son témoignage.
      Nous n’avons pas à faire un excité, et c’est bien comme cela !

  4. Reine Tak dit :

    hollande/fabius et erdogan : même combat !
    Les missiles de destruction massive qui rasent les quartiers chrétiens portent la signature de la France, pour les uns, et celle de la turquie pour les autres.
    Si l’on se fie au vieil adage “qui se ressemble s’assemble”, il n’est pas étonnant que tous ces charlie-charlots aient défilé main dans la main après les attentats de Paris.
    Quant aux “rebelles modérés”, si tant est que cette association puisse être valable, s’ils ne sont pas responsables du carnage cette fois, ils l’ont suffisamment été, à maintes reprises et avec les armes qui leur ont été livrées par la fille aînée de l’Église pour qu’on n’ait pas de doute sur leurs capacités à s’attaquer au monde chrétien.

  5. katia dit :

    @ Michel,

    “La bétise insiste toujours” disait Camus dans la Peste!!
    Vos attaques envers Gérard.P et vos “jeux de mots””comme quoi on trouve des délirants ailleurs que dans les profanateurs de tombes chrétiennes”ne sont pas drôles!!

    1. Michel dit :

      @ katia

      Merci d’insister !!

  6. Gilberte dit :

    Pourquoi cette politique de la France au Moyen-Orient demande Bassam Tahhan? N’est-ce pas les monarchies du Golfe qui financent notre déficit et qui pourraient aussi financer des émeutes intérieures; tant que des précisions sur notre déficit ne seront pas apportées, on peut le penser

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services