La Une

Vienne : on reparle de la croix de la grille du cimetière de Prinçay…

22 février à 16:22
Commentaires (9)
  1. Avatar Etienne dit :

    Les nouveaux convertis au sectarisme laïc seraient-ils plus virulents que les anciens ?

  2. Avatar Carolus Magnus dit :

    Une seule solution: demander au plaignant de retirer également celle sur la tombe de son père, si tant est que le Conseil d’État (qui a d’autres chats à fouetter…) puisse arriver à une décision favorable à ce laïcard qui, lui-même, quand il sera de l’autre côté, sera heureux de faire la rencontre nez-à-nez avec son Maître en ce monde: Lucifer.

    1. Avatar mylène dit :

      Ce laïc sans finesse ! est-il conscient de sa plainte basse fosse ? la Croix ; est dans notre culture ; un ami avait prévu de faire enlever les croix dans notre cimetière ; il a échoué ! et selon mes conseil a baissé son exigeance démesurée qu’il tenait de son père communiste !

  3. Avatar Marquette dit :

    Et nos cimetières militaires.
    Ce monsieur est un crtin!
    é

  4. Avatar Daisy dit :

    Mais, Diable, quelle mouche l’a donc piqué ?
    N’a t-il pas d’autres sujets de préoccupation concernant la laïcité, surtout par “les temps qui courent”………….. ?

  5. Avatar Fouquet dit :

    N’importe quel abruti peut créer des problèmes de laïcité à partir du moment où il a du fric.
    S’il est bobobolcho et qu’il connaît un juge et un avocat gauchiasse, il peut foutre un bordel dont on s’occupe au lieu de chasser les voyous qui volent,violent,tuent, incendient et pillent.
    Honte à la justice gauchiasse qui pourrit la vie des français au lieu de les protéger.

  6. Avatar Tonio dit :

    Le triste Philippe (le trop) Bon oublie dans cette affaire que “la loi de 1905 portant séparation des églises et de l’État” n’a jamais enjoint aux propriétaires et administrateurs de bâtiments et d’enceintes ornés d’une croix d’avoir à supprimer tous les symboles religieux: cela a été fait en grande partie par la Révolution; et si le Directoire ou Napoléon ou les anticléricaux du XIXè n’ont pas cru devoir mener cette croisade anticatholique et anti-romaine plus loin, car c’est de cela seulement qu’il s’agissait, c’est donc que la séparation dit bien ce qu’elle veut dire : les écoles et sociétés et croix et bâtiments ne sont pas ni salariés ni financés par l’Etat, rien d’autre.

    Ce trop bon Philippe se fait du mauvais sang pour rien et il a fauté dans son interprétation de cette loi.

    Profiter des quelques dernières semaines d’existence du pouvoir socialiste et franc-maçon et anticlérical, n’était qu’une idée faisandée dans la tête non moins faisandée de ce M. Bon!

  7. Avatar Julot dit :

    Personne n’a remarqué que la porte du cimetière est à l’intérieur du cimetière? (à l’intérieur de la limite territoriale du terrain). Donc la croix sur la porte est à l’intérieur du cimetière.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services