La Une

Yvelines : arrestation d’un musulman qui voulait « brûler les églises »

Commentaires (11)
  1. B.G. dit :

    Normal quand le grand chef dit qu’il faut tuer les Chrétiens,alors ils n’ont plus besoin d’églises, vu qu’il faut de la place pour les mosquées!A oui quel programme.Quel boulot pour
    pirater la France?

  2. penelope dit :

    tous ces gens que les pays laissent entrer sur leur territoire souvent pour des raisons de leur pays en guerre(la ce n’était pas le cas),errent dans les rues à la recherche du nécessaire pour vivre mais aussi deviennent pire que des chiens enragés;car ils voudraient en arrivant,trouver un logement,un travail où un assistanat plus convenable que ce qu’ils reçoivent;les pays pensent faire une oeuvre charitable et c’est le contraire qu’ils font;mais on dira encore qu’il s’agit d’un déséquilibré mental et il sera relâché dans la nature jusqu’au moment fatidique.

  3. Michel Paul Raymond MEYER dit :

    Un exemple type de la “tolérance” des gens de la “RATP”

  4. COUPAT dit :

    Sans domicile fixe en situation irrégulière, qui l’aidait l’hébergeait, ses revenus et prestations, quel réseau???.
    J’espère qu’on lui fera une fiche S prendra son ADN, et lui administrera un bon calmant afin qu’il soit expulsé immédiatement en avion dans son pays [modéré]

  5. Gérard P. dit :

    Toujours le même cirque sans solution efficace!

  6. Ilman dit :

    La solution est d’arrêter cette invasion musulmane de l’Europe. Il faut sauver les migrants en mer, bien sûr, mais pas les amener en Italie. Il faut davantage de camps en Afrique du Nord et Moyen orient et c’est là qu’il faut amener les migrants musulmans. Puis il faut insister que l’Arabie saoudite, un grand pays riche, les accueille. Ils n’ont pas accueilli un migrant et les pays du Golfe non plus.
    Il y a 1.5 millions de chrétiens syriens et irakien déplacés, et c’est eux qu’il faut aider, ou sur place ou pour venir en Europe. Ils n’ont pas l’argent pour payer les passeurs et ont peur d’aller aux camps car ils sont attaqués par les musulmans.
    Quant au terrorisme grandissant en Europe et ailleurs, il faut responsabiliser les imams car c’est un problème théologique. Les terroristes suivent les commandements du Coran où on trouve plus de cent fois, “tuez les infidèles”. Leurs livres sacrés leur commandent aussi d’islamiser le monde.
    Il faut que les imams déclarent de fatwas contre les terroristes et qu’ils répètent dans les mosquées et les médias que les meurtriers n’iront pas au paradis mais bruleront dans l’enfer pour toute éternité!
    Les imams ne font rien et gardent leur silence!

    1. Charlotte Parc dit :

      @Illman
      “Leurs livres sacrés leur commandent aussi d’islamiser le monde.” écrivez-vous.

      Là n’est pas tant le problème, car que voulons-nous, nous les chrétiens ?
      Que nous a commandé Jésus ?
      “Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.” Matthieu 28,19
      “Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.” Acte 1,8
      Le mandat missionnaire est clair pour tout les chrétiens, aucun n’y échappe s’il est un véritable disciple du Christ.

      Que des musulmans pieux et convaincus visent et travaillent à l’expansion de l’islam n’a, en soi, rien de très étonnant ni de révoltant.

      LE PROBLÈME ce sont les MÉTHODES UTILISÉES !!!

      Car l’expansion de l’islam s’est presque TOUJOURS FAITE dans la violence, par la conquête territoriale et la soumission des peuples conquis. Le phénomène des conversions par la persuasion, la conviction dans leur for intérieur de personnes isolées a toujours été, dans l’islam, un phénomène marginal.
      Il a aussi eu l’islamisation par le COMMERCE et L’ARGENT, comme cela a été le cas historiquement en Indonésie et pour certaines ethnies asiatiques.
      Et on retrouve cela de façon actuelle avec l’achat par d’ex-bédouins richissimes de pétrodollars, de clubs de foot, d’immeubles de luxe, de chaines de télé etc. occidentaux en y imprimant bien fort leur marque islamique.

    2. Jacquesjacques dit :

      Il faut reconquérir notre terre.

  7. marie dit :

    Déjà quelque chose qu’il ait été arrêté. en d’autres temps très proches, on aurait fermé les yeux.
    Logiquement, placement en CRA et retour forcé.
    Mais est-ce bien sûr?
    Nous avons des lois, appliquons-les sans abus mais avec fermeté.

  8. Maysie dit :

    Réjouissons nous : nous commençons à éprouver le second sens du “vivre ensemble” avec l’Islam.
    1er sens celui dont on nous bassine le mou :
    Laisser l’Islam s’installer confortablement : lui faire place en souriant , l’invitant sur le canapé, lui demandant des recettes de sa délicieuse cuisine et célébrant sa légendaire hospitalité. “Ici” lui dit on , “vous êtes chez vous et surtout faites comme chez vous, soyez à l’aise.
    Nous sommes avec vous et soutenons votre combat pour une installation heureuse”.

    2eme sens celui qui commence à apparaître malgré tous les dénis, tous les interdits de voir d’entendre et de constater dans lesquels nous enferme l’accusation d’islamophobie : L’invité installé se conduit mal et casse la baraque .
    Désormais nous devons faire effort pour continuer à lui sourire et à fermer les yeux quand il blesse les enfants de la maison. ” Le vivre ensemble” doit être maintenu cependant . Continuons donc poliment à lui faire encore un peu plus de place car l’invité est de plus en plus nombreux et exigent quant à son confort.

    3 eme sens qui nous pend au nez et que nous pourrions entrevoir en louchant quelque peu : “le vivre ensemble” change de sens au profit des critères de l’invité.
    Il s’agit pour lui, de vivre ensemble, mais sans nous.
    Sans nos coutumes, sans notre langue, mais dans nos meubles devenus les siens et d’où nous serons délogés facilement, tant nous nous serons faits petits et invisibles pour que l’installation de l’invité islamique soit agréable.
    Question de politesse ou de vivre ensemble.
    Seulement nous avions oublié que le “vivre ensemble” n’a pas le même sens pour nous qui recevons l’invité et pour l’invité que nous recevons.
    Nous voulons de lui pour “vivre ensemble avec l’autre” qui n’est pas comme nous.
    Mais lui veut “vivre ensemble entre soi” tant il méprise l’hôte différent de lui qui lui a presque tout donné mais qui n’a pas encore déguerpi …ce qui ne saurait tarder.

    1. Gérard P. dit :

      @ Maysie
      Très juste! Bravo et très lucide!

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services