Non classé

BFM TV gomme, en 5 heures de temps, l’existence de cimetières chrétiens

Commentaires (15)
  1. Avatar Denis dit :

    Quand Pierre Jovanovic (pourtant un journaliste réputé) parle de “merdias” et ce censeurs il sait de quoi il parle : la bête média (cf sons livre 777).

    Si après on dit qu’au niveau politique il y a pas une influence d’écense satanique c’est qu’on est vraiment très c**.

    En tout cas moi j’ai enregistré les deux captures d’écran on sait jamais.

  2. Avatar Maysie dit :

    D. Hamiche, si ce n’est pas indiscret pouvez-vous nous en dire un peu plus sur la main invisible qui tire les fils de la Presse ?

  3. Avatar Levi dit :

    @ Maysie – 19 février 2015 à 20 h 32 min

    Il n’est pas sorcier de voir que tant les politichiens que les journalistes ou les magistrats sont infiltrés de frères .: et sont “à l’ordre” pour exécuter les décisions prises en loge.
    Ouvrez les yeux, Maysie, l’un des buts ultimes de toutes ces manœuvres est l’éradication du catholicisme, ennemi honni.
    La seule réponse possible est dans le vote, mais surtout dans l’approfondissement des fondements de la foi et dans la prière.

    1. Avatar MIGNOT Michel dit :

      Entièrement d’accord.

    2. Avatar Maysie dit :

      À Lévi
      J’ai entendu récemment Bat Ye ‘or parler du projet d’Eurabia. C’est horrible, je refuse d’y croire …et pourtant tout se passe comme si on le mettait à exécution.

      1. Avatar Charlotte Parc dit :

        @Maysie
        Gardez votre jugement de bon sens et effectivement refusez de croire à ces thèses paranoïaques conspirationnistes, qui ressemblent tellement aux thèses antisémites qui ont fleuri au XIX siècle avec les soi-disant “Protocoles des Sages de Sion”.
        Je connais bien l’adage “A force de dire qu’il ne faut pas voir le Diable partout,on finit par dire qu’il n’est nulle part.”
        Il faut reconnaitre les œuvres et la présence du Malin, mais il faut savoir aussi qu’il ne tient pas toutes les ficelles, que notre Dieu veille et qu’il a déjà vaincu Satan à la Croix. Cela nous encourage à vivre de l’espérance que nous pouvons Lui faire totalement confiance sans sombrer dans la panique.
        Demandons sincèrement à notre Dieu de nous remplir de son Esprit-Saint pour renouveler notre intelligence et nous remplir d’un sain discernement, pour ne pas nous laisser balloter à tous vents de doctrines (Éphésiens 4,14) et nous laisser manipuler par les fabricants de peurs.

  4. Avatar gaudet dit :

    Ce point de vue de la presse et des journaliste trés orienté , en fait suscite en moi une interrogation triple.

    Soit ces supposés professionnels de l’information , sont simplement en eux mêmes des pures idéologues, qui accomplissent une sorte de synthèse entre le libéralisme moral le plus excessif, un culte envers l’immigration-islam et finalement un anticléricalisme fondamental, faisant d’eux des copies mentales parfaites de la génération des lanceurs de pavé de mai 68 .en cela ces individus n’ont absolument pas besoin de subir de pressions extérieures , pour caler leur comportement sur la politique gouvernementale d’état !

    Soit ces journalistes , dont la conscience n’est pas vraiment le siège de convictions gauchistes bien affirmées , sont au contraire bel et bien soumis à des pressions morales fort sévères de la part de la police intellectuelle du gouvernement socialope! mais cette situation suscite inévitablement une autre question, quelles sont donc les menaces que peuvent bien formuler un gouvernement pour influencer à ce point une presse réputée libre ? des risques de redressements fiscales ?, l’éventualité d’un procès sous un pretexte fallacieux ? la possibilité de sanctions professionnelles décidées en haut lieu ?

    Soit encore , la politique de désinformation volontaire de la presse que nous observons, résulte d’un accord secret avec le pouvoir central, reposant sur des avantages financiers et fiscaux , bénéficiant largement à l’ensemble des journalistes , pour peu qu’ils acceptent de se plier de bon gré , à diffuser uniquement des informations soumises à des standards précis!

    Donc je reconnais être dans l’incertitude et je remercie d’avance toute personne mieux renseignée , de m’apporter ses lumières personnelles

    1. Avatar Romain dit :

      La plupart des journalistes sortent d’écoles à idéologie gauchiste et il est un fait qu’une énorme majorité des journalistes penchent très fortement à gauche.
      Les journalistes restant qui sont à priori objectifs sont effectivement soumis à des pressions pour orienter l’information vers le politiquement conforme (et non pas correct, mot qui résulte d’une mauvaise traduction de l’anglais)sous peine de licenciement ; pour s’en convaincre il suffit de voir le nombre de journalistes mal pensant qui ont été interdits d’antenne, par exemple. En outre, vous remarquerez qu’il ne reste pratiquement plus de journalistes catholiques dans les grands médias (sauf médias spécialisés évidemment)ils ont tous été petit à petit remerciés : on peut dire qu’une des valeurs de la république est, comme l’islam, la pratique de la dhimmitude envers les chrétiens, soit vous collaborez, soit vous êtes persécutés.
      Enfin, ce n’est pas l’État lui même qui est en cause, il faut remonter à la cause première : comment parvient-on à accéder dans les hauts postes politiques ? Pour cela posons nous la question qui paye ? Car il faut de l’argent pour faire campagne. Et vous aurez la réponse, l’argent provient des institutions financières et des grandes multinationales ultra libérales. A cela il faut ajouter les sectes frans maçonnes (sectes car sociétés opaques)qui servent de courroie de transmission. Si on considère la guerre médiatique menée à l’encontre de ceux qui pensent mal (Front national, E. zemmour, M. Houellebecq, R. Ménard…)on comprend qu’il est très difficile dans un régime dit démocratique (en réalité sous l’influence de la finance internationale) d’accéder à la vérité.
      La vérité est sous contrôle de l’argent dont l’idéologie rejoint celle de la gauche libertaire, que ce soit en politique (subventions aux association d’extrême gauche…) dans le domaine économique (mensonges sur les vaccins, le cholestérol…) moral(dernier exemple en date la propagande de l’adultère pour couples mariés)culturel (les films mis en avant prônent la société multiculturelle, l’homosexualité,la banalisation de l’avortement…)historique (révolution française, communisme,Pie XII, massacres des harkis…)juridique (clémence envers les voyoux, répression dans les cas de légitime défense, punitions financières pour les mal pensants).
      Voir les livres de Camille-Marie Galic (Les Médias en servitude) de J. Y. Legallou (La tyrannie médiatique, la désinformation publicitaire)ou, plus ancien, de H. Coston (les financiers qui mènent le monde).

  5. Avatar DEVAL dit :

    J’avais déjà constaté que certaines informations ne pouvaient pas “passer ” sur internet aussi.
    Y a – t -il une CENSURE ? OUI.

  6. Avatar Rose-Anne dit :

    Monsieur Hamiche (et les contributeurs), je suis surprise qu’on ait à parler de cimetières “chrétiens” (j’ai même lu, dans un autre article de ce site, “cimetières catholiques”), car ce qualificatif n’a JAMAIS, à ma connaissance, été apposé au mot cimetière en France. Tout au plus pouvait-on parler de cimetières “paroissiaux” (surtout quand ils entouraient l’église), avant la séparation de l’Église et de l’État ? De ce fait ils sont devenus “municipaux”. Et il me semble que dans nos cimetières sont enterrés des ressortissants de toute religion, et même ceux qui n’en ont eu aucune. J’aimerais connaître l’histoire de nos cimetières juifs (sans doute ancienne) et musulmans (sûrement beaucoup plus récente). Merci de votre attention. 🙂

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      @Rose-Anne
      Vous avez tout à fait raison ; jusqu’à la Révolution Française, tous les cimetières étaient paroissiaux et l’immense majorité encore autour de leur église, sauf dans les grandes villes où existaient déjà de nombreux cimetières hors les murs de la ville pour des raisons de place et de salubrité. Les épidémies de choléra et les mesures d’hygiène à leur encontre contribuent fortement à ce changement progressif.
      À la Révolution Française, ils sont tous devenus cimetières, non pas municipaux, mais communaux.
      La loi du 23 prairial an XII (12/06/1804) enjoignit aux municipalités de créer des cimetières distincts pour les membres de chaque confession, ou à défaut de leur affecter une partie distincte du cimetière. La loi du 14 novembre 1881 a mis fin à ce régime des cimetières confessionnels, municipaux ou privés. Elle interdisait même aux maires de faire des parties (“carrés”) différentes dans les cimetières, il n’est donc effectivement pas possible de parler de cimetières chrétiens, même si la plus grande majorité de la population française était catholique, au moins nominativement. Il fut donc interdit d’en créer, mais il fut toujours possible de se faire inhumer dans ceux existants. Donc il existe de très anciens cimetières juifs en France, d’ailleurs bien antérieurs à la loi du 23 prairial an XII, puisque leur dépouilles étaient exclues des cimetières paroissiaux. Les cimetières protestants étaient, eux, de très petites entités sur des propriétés privées et la loi du 23 prairial An XII puis celle du 18 novembre 1881 leur convenaient parfaitement.

      Les carrés musulmans sont de création plus récente : avec la première guerre mondiale des carrés musulmans leur sont réservés dans des cimetières militaires. À ma connaissance il n’y pas de cimetières musulmans (d’où l’absurdité de parler de profanation de cimetières musulmans, ce ne peut être que de sépultures ou de carrés musulmans) car la loi de 1881 (toujours en vigueur sur ce point, à ma connaissance, et malgré les demandes réitérées d’associations musulmanes) interdit à une quelconque association d’acquérir un terrain en vue d’en faire le cimetière d’une confession particulière, mais à la demande de certaines mosquées (par exemple à Thiais par la Mosquée de Paris) ou associations musulmanes, certains maires ont accepté la création d’un carré musulman au sein du cimetière communal afin de permettre à des musulmans décédés en France et dont la famille ne souhaitait pas l’envoi de la dépouille dans le pays d’origine, et compte tenu des rites funéraires spécifiques aux musulmans, en particulier l’orientation des sépultures vers la Mecque, d’être enterrés en France. Voir cet article détaillé de Atmane Aggoun, sociologue et chercheur associé au CNRS http://www.lemonde.fr/idees/article/2009/11/30/les-carres-musulmans-enjeu-de-l-integration-des-musulmans-de-france-par-atmane-aggoun_1273919_3232.html#UMxQ5rDFVf25mM4J.99

      À mon avis le dénombrement devrait se faire, non sur les profanations de cimetières, dont la grande majorité comporte des sépultures de gens de toutes obédiences religieuses et philosophiques, mais sur le nombre de sépultures profanées, dégradées, vandalisées… clairement identifiées comme relevant de telle ou telle confession ou option philosophique.

      1. Avatar Rose-Anne dit :

        @Charlotte Parc
        Grand merci d’avoir pris au sérieux ma demande et d’y avoir consacré du temps pour me conter avec précision et force références l’histoire des cimetières, très logique d’ailleurs, qui piquait ma curiosité à cause de l’expression inadéquate de “cimetières chrétiens”. Il n’y a d’ailleurs effectivement que les sépultures qui peuvent être de telle ou telle confession.

        J’avais déjà eu l’occasion de vous écrire, je ne sais plus à quel sujet, pour vous exprimer ma proximité de pensée malgré notre confession différente – mais nous sommes toutes deux chrétiennes ! -, suite à une très belle intervention que vous aviez postée, dans une réponse confirmant le post d’une autre dame d’ailleurs, qui s’appelait Marie me semble-t-il ; ce devait être l’an dernier. Ouf, excusez s’il vous plaît mes phrases bien trop longues ! 😉

        @ M. Hamiche
        Double merci : 1° de nous informer 2° de nous donner l’occasion de beaux échanges !

  7. Avatar Françoise dit :

    Dégoûtant de mauvaise foi !

  8. Avatar lina albert dit :

    Pour répondre à Gaudet: regardez à QUI appartiennent la majorité des merdias! Qui finance? Qui sont la plupart des directeurs et cadres? Faites une recherche et vous comprendrez! L’argent, les cadres, sont en général J**fs- certains présentateurs en vue aussi! Les Conseillers des gouvernements (de droite & de gauche) sont en majorité J**fs. Les “philosophes” les plus vus à la télé sont aussi J**fs! Ce sont eux qui gouvernent, car ils peuvent imposer leur point de vue. Il suffit qu’ils menacent de retirer leur aide financière,(de demander le remboursement immédiat des crédits) et tout le monde se couche! Les citoyens de france ne se rendent même pas compte! La France est gourvernée et INFORMEE presqu’exclusivement par les francs maçons et les ****. (on n’a plus le droit de les nommer!)

  9. Avatar Gérard P. dit :

    Adieu liberté ,il était une fois!

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services