Non classé

Black métalleux et enfants de chœur…

Commentaires (15)
  1. Un chrétien metalleux dit :

    Bonjour,
    quand je lis cet article consacré à Mayhem (groupe que j’écoute fréquemment) je me dis que vous vous êtes focalisé sur la légende que le Black Metal a voulu faire naître pour devenir la musique la plus extrême possible lors de son apparition dans les années 90. Cela est tout à l’honneur du groupe qui a réussi son pari mais Mayhem n’est pas un groupe “sincèrement” satanique et ils le disent eux même. Mis à part Euronymous (paix à son âme), les premiers membres du groupe, comme les membres actuels, n’ont pas eu besoin de paraître diaboliques pour se faire connaitre (et oui c’est plus un argument de vente qu’une véritable foi haineuse)leur histoire tachée par le sang (Dead étant cliniquement dangereux pour lui même et Varg Vikernes qui depuis son acte est rejeté par la plupart des metalleux)et la nouvelle brutalité qu’ils offraient à leur musique a suffi pour que Mayhem soit connu dans le monde entier. (si vous voulez un bon exemple de chanteur/chanteuse ayant connu le succès par son apparence anti chrétienne allez voir lady gaga)
    Mais… ce genre d’histoire me rappelle un groupe écouté par tous ici ou presque… Vous en avez surement entendu parlé… Lors d’une interview il a dit que son groupe anéantirait le christianisme et qu’il allait devenir plus célèbre que Jésus Christ lui même : John Lennon des Beatles !
    Avant de vous en prendre à un groupe faisant du spectacle en criant devant une petite foule de metalleux je vous suggérerais de remettre en question ce que vous écoutez vous même ainsi que le monde entier encore…

    Un chrétien metalleux

    1. admin dit :

      Je ne me pose pas en “arbitre des élégances” chez les Black métalleux. Je me contente de reprendre quelques textes de gens que je ne suppose même pas hostiles à ce type de groupes, pour signaler des “détails” sur un groupe emblématique…

  2. Geneviève dit :

    Courage à notre blogueur en chef ! Qu’il ne cesse jamais de protester, de clamer à temps et contre temps les dangers de la musique métal sans jamais faiblir ni se décourager ni être atteint par les insultes de liseurs ! Je ne dirai pas dans quel support j’ai lu par un journaliste inconditionnel de métal intewievé un prêtre fan comme lui prétendant qu’il y éprouvait une détente à son écoute !

  3. jofel dit :

    Triste saga ! Que ce soit dans les diverses expressions des « métalleux » ou en dehors, il y a bien une même connotation spirituelle à la base, exprimée avec plus ou moins de force. Quant au « Christianisme » qui patauge dans ce cercle, n’est-ce pas clocher des deux pieds ? Tantôt dans la lumière, tantôt dans les ténèbres.

  4. Evelon dit :

    C’est bien connu, Varg Vikernes représente l’ensemble du Black Metal, des black métalleux et des métalleux tout court.
    Tout comme les quelques affaires de prêtres pédophiles définissent l’Eglise catholique et la communauté chrétienne dans son ensemble.

    C’est incroyable tant de mauvaise foi …

  5. Melmiesse dit :

    Quelle atmosphère pesante chez ces métalleux! on a envie d’autre chose par exemple la poésie de Marc Papillon De Lasphrise son recueil paru en 1597 contenant ces vers:
    Là folâtrait le beau soleil joyeux,
    Avec un vent-Zéphyre gracieux_
    Parmi l’or blond de sa tresse ondoyante,..

  6. Un ancien métalleux converti dit :

    La haine du christianisme se trouve bien à l’origine du black metal, que les fans de ce genre de musique cessent de nous prendre pour des imbéciles : les premiers aficionados de ce genre de musique en Norvège se réunissaient pour saccager et brûler des églises (en Scandinavie, la plupart des bâtiments religieux sont en bois). Burzum utilise ainsi une photo d’une église brûlée comme pochette de son disque “Aske” (= “cendres”), et qu’on ne vienne pas me dire qu’il est à part : il est à l’origine du mouvement black metal (avec Euronymous), et ce ne sont pas ses délires nazifiants lors de son passage en prison qui permettront aux métalleux de se dédouaner. Le black metal est un tout, assez uni par ailleurs (les groupes ayant la fâcheuse tendance de faire non seulement la même musique, mais également des compositions quasi-identiques : même riffs, même beats, même façon de brailler, etc.). Les paroles du black metal, quand elles n’ont pas un caractère satanique ou antichrétien, oscillent entre le nihilisme suicidaire et les odes au Troisième Reich (le “NSBM” ou “National-Socialist Black Metal”).

    Autant je suis très loin de partager les convictions politiques de l’auteur de cet article, autant je ne peux que me ranger derrière son analyse en ce qui concerne le black metal.

    Christus vincit, Christus regnat, Christus imperat.

  7. jofel dit :

    Qui s’assemble se ressemble, de même qu’une corde entre en résonnance au son qui lui correspond. Il n’en est pas de même en ce qui concerne le peuple de Dieu lorsque le scandale l’atteint. Ce n’est pas la même musique. Dans le premier cas c’est pratiquement dans le même langage, le même esprit. Dans le second, c’est un conflit, une guerre larvée entre la chair et l’Esprit qui met en évidence
    des forces antagoniques, celles du mal et celles du bien.

  8. Guilhem dit :

    Vous prenez l’exemple le plus caricatural pour le dresser en tant que modèle de “référence” du Black Metal. Si vous cherchez un peu vous verrez que la plupart des métalleux (j’exclue d’office les plus idiots et attardés d’entre eux qui vous diront que ce que Varg, Euronymous ou Dead ont fait était “cool”) rejette totalement les actes commis par les membres de Mayhem. Vous ne pouvez pas prendre un exemple aussi mauvais pour l’appliquer à la majorité des groupes. Ce groupe est connu pour sa mauvaise réputation. C’est comme si pour définir l’église catholique je choisissais de ne citer que les prêtres qui tuent les médecins pratiquant l’avortement, c’est une minorité et pourtant je suis sur que si je disais que la majorité le pratique vous seriez les premiers à monter au créneau en criant au scandale et à la cathophobie, ou christianophobie. Donc ne faites pas à autrui ce que vous ne voulez pas que l’on vous fasse, j’ai moi même un groupe de Black metal et dans AUCUNES de nos chansons nous ne faisons référence à AUCUNE religion, et nous sommes très loin d’être une exception. Arrêtez de juger en vous basant sur les mauvais exemples.

    1. admin dit :

      Encore une fois, je ne suis pas “l’arbitre des élégances” entre groupes Black metal. J’observe simplement les abominations de l’un de ces groupes qu’on me dit emblématique de la corporation. J’observe aussi que vous vous en désolidarisez. Mais il ne faudrait tout de même pas prendre les gens qui critiquent ces abominations pour des imbéciles. Je ne prends pas la partie pour le tout. Quant à votre comparaison, elle est sans raison. Vous auriez beaucoup de mal à me citer un seul cas de prêtre catholique qui aurait assassiné un médecin avorteur… Ce débat est vraiment sans intérêt puisque l’objet des ces articles sur le Hellfest de cette année n’est pas d’évaluer l’intérêt de tel ou tel groupe, mais d’empêcher que des groupes ouvertement antichrétiens puissent s’y produire et de plus subventionnés avec l’argent du contribuable. Ce sont des délits. Point barre.

  9. Un chrétien metalleux dit :

    Je ne peux que contester! Le NSBM est un genre extrêmement minoritaire et non supporté par la très grande majorité des metalleux! un très grand nombre de metalleux se sont farouchement révoltés face aux débordements des groupes norvégiens quand les incendies criminels ont débutés et la plupart des groupes impliqués dans l’inner circle (ancien groupe terroriste à caractère satannique) ont avoués n’avoir participé que pour la frime et n’ont jamais rien fait de très grave. Seuls les plus dérangés d’entre eux sont passés à l’acte et ont payés leurs dettes à l’Etat.
    Le black metal n’est pas composé que de groupes jouant sur la provocation satanique, plusieurs groupes de grande renommée ont trouvé leur identité musicale sur des poésies de Baudelaire, de Verlaine. D’autres encore cherchent leur inspiration dans les légendes d’antan et la culture gothique. Il existe même le unblack metal (genre assez minoritaire aussi j’en conviens) qui utilise tous les codes musicaux du black metal en prêchant et en déclamant des versets de la Bible.
    Comment peut on juger un mouvement musical très riche et très présent dans la culture mondiale en ne se basant que sur quelques individus mentalement dérangés ou aux positions extrémistes ??? si on doit partir sur ce principe là l’inner circle équivaut bien, dans la musique metal, le klu klux klan et le black metal satannique le mouvement créationniste chez les chrétiens !

    1. admin dit :

      Voyez ma réponse @ Guilhem…

  10. Un ancien métalleux converti dit :

    Que les métalleux arrêtent de nous dire qu’il faut séparer l’ivraie du bon grain dans le black metal (BM) ; les groupes qui ont constitué la base à partir de laquelle le BM s’est développé véhiculaient tous une image satanique ou morbide, de même que les groupes qui ont percé et qui font polémique quant à savoir si ils font réellement du BM (Dimmu Borgir, Cradle of Filth etc.).

    Aucun groupe de BM n’a jamais chanté la joie de vivre, et aucun ne le fera jamais, pour la simple et bonne raison que la forme musicale s’oppose à tout fond spirituelle. Et ne venez pas me dire que le BM fait partie de la culture mondiale, je ne partage pas la même définition que Jack Lang quant à la “culture”.

  11. Melmiesse dit :

    Lorsque Léopold Sédar Senghor alla pour la 1er fois à l’école à 5 ans il entendit parler français pour la 1ere fois: les sonorités de la langue l’ont enchanté sans en connaître le sens(il est devenu agrégé) la musique des métalleux n’a jamais enchanté personne que je sache?à moins d’en faire une drogue

  12. Un chrétien metalleux dit :

    Dire que le metal n’inspire pas la joie de vivre veut tout simplement dire que vous n’y adhérez pas.
    Moi qui en écoute depuis plusieurs années je la considère non seulement comme étant de la très bonne musique mais aussi comme étant inspirateur de joie de bonheur. Quand je l’ai découvert au collège, je ne m’étais jamais autant senti libre et heureux. Ceux qui ne comprenne pas cette musique ou qui l’ont mal comprises ne sont pas forcés d’en écouter mais qui ne viennent pas empêcher ceux qui estiment le metal et ses différentes sous catégories de le faire. Ce n’est pas une drogue, c’est au contraire ce qui m’a sauvé de tous mes moments sombres. J’ai découvert la foi en même temps que le metal alors n’allez pas me dire que ça a été une mauvaise expérience.

    Et pour répondre à “un ancien metalleux converti” le BM fait autant parti de la culture mondiale que n’importe quel autre genre musical. Je ne comprend pas les gens qui, parce qu’ils n’aiment pas quelque chose, refusent d’admettre son existence dans le patrimoine mondial comme si tout le monde devait partager son avis. Moi je n’aime pas le rap et la variété française et pourtant ils font pour moi indéniablement parti de la culture mondiale car je sais que beaucoup y adhèrent et ont de l’estime pour ces genres musicaux. Cela s’appelle le respect.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services