Non classé

Crucifix : la CEDH revient sur sa jurisprudence christianophobe

Commentaires (3)
  1. Melmiesse Gilberte dit :

    si un crucifix semble donner de l’urticaire à une finlandaise elle ferait mieux de quitter le pays de vieille tradition chrétienne ou les emblèmes chrétiens sont partout, on ne peut pas changer un pays pour une personne; de même je n’irais pas près d’une pagode ou d’un temple hindou si je les détestais; cette finlandaise ignore la liberté ;la Cour européenne a fait des progrès

  2. philippe dit :

    Elle revient… elle ne peut que revenir car elle sent le vent tourner et ses intérêts menaçés.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services