Non classé

Entretien avec Jean Maher, représentant des Coptes de France et d’Europe

Commentaires (2)
  1. il semble qu’il y ait dans la constitution égyptienne deux articles entièrement différents dont un qui considère que la charia est tout à fait appliquable vis à vis des coptes.On apprend que des petites filles sont kidnappées et violentées puis mariées à des voyous….comment se fait-il que des horreurs pareilles sont ignorées en occident et que la France pays des droits de l’homme ne s’en préoccupe pas? Même l’Eglise à travers ses évêques et ses prêtres reste silencieuse! Ne peut-on craindre que les révolutions tunisienne et égyptienne n’amènent au pouvoir des islamistes.Les dictateurs seraient ainsi chassés ,mais remplacés par un mal encore plus grand .J’espère que l’ Europe saura entendre le plaidoyer de Jean Maher.

  2. Véronique dit :

    Chère Marguerite,
    les droits de l’homme, on ne les ressort que lorsque ceux-ci ne dérangent pas trop ! quant à l’Eglise,on l’entend peu, surtout quand elle ne combat pas à pleines forces pour obtenir la parole !

    … ou pour expliquer les choses autrement =

    –>le problème de l’Eglise catholique a été celui de l’existence DES Eglises. Même maintenant où ont lieu des rencontres et des prières oecuméniques, où BenoÎt XVI a enfin réussi le rapprochement avec la partie orientale de la chrétienté(alors que de leur côté, animés d’un même esprit, nos frères luthériens vont se rapprocher d’autres tendances protestantes)demeurent des habitudes d’ignorance de ce que subissent les autres communautés chrétiennes, et de cloisonnement.

    D’autre part, pour ce qui est des Etats, dont la France, on se heurte à plusieurs types de considération:
    I)ne pas prendre à rebrousse-poil des puissances de la mouvance musulmane, laquelle
    A) fournit le pétrole, a assez de capitaux en bourse et d’investissements sur notre sol pour nous ruiner si elle le souhaite
    B) a suffisamment de ressortissants chez nous pour influer sur notre politique, et, pire, de terroristes internationaux, professionnels ou improvisés, pour faire sauter ce qu’elle veut où elle le veut
    C) se prête, nation par nation, à notre petit jeu de rivalités entre puissances pour savoir qui lui vendra ceci ou ceci, de qui un pays fera mine d’être un protectorat ou un allié sur le grand échiquier géopolitique (si des moralisateurs à l’occidentale contrarient ce pays, celui-ci change d'”interlocuteur privilégié”)
    II)ne pas fournir, en interne, des occasions de contestation à sa propre opposition politique et même aux idéologues du parti au pouvoir, et de là ne pas susciter des tempêtes médiatiques soigneusement organisées :
    en effet, par un sophisme longuement développé au cours des dernières décennies, défendre, même à l’étranger, ceux qui sont des proches et des amis, des alliés sincères, voire des admirateurs de nos institutions ou des justes qui partagent les mêmes valeurs… passe pour du sectarisme,du racisme, de la xénophobie.
    NE PAS SE SOUCIER DE CEUX QUI NOUS RESSEMBLENT, MAIS CHERIR LES AUTRES, AVEC UNE PREDILECTION POUR NOS ENNEMIS, voilà l’obsession qui traverse toute la société bien-pensante, des chrétiens ordinaires,progressistes avancés, aux athées purs et durs !

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services