Non classé

Excellent éditorial de Jeanne Smits sur l’affaire des « Pussy Riot »

Commentaires (5)
  1. Avatar Guillaume de las Casas dit :

    Très bon article, merci beaucoup. Je vous suggère aussi l’article du 21 août 2012 sur le site “atlantico” ainsi que l’analyse du blog “terre de compassion” (www.terredecompassion.org). Les propos de notre ministre de la culture sont dangereux surtout lorsqu’elle déclare que “c’est la force de la démocratie que de protéger une telle licence artistique et ceux qui s’y exercent”. Il s’agit justement pour la démocratie de ne pas capituler devant la force brutale et la provocation gratuite.

  2. Avatar Melmiesse dit :

    Article très explicite; l’attaque contre la religion est visible mais c’est aussi parce que la Russie chrétienne est plus forte que ces chanteuses s’attaquent à la religion, avec les applaudissements des pays politiquement interessés par leurs spectacles

  3. Avatar Natalie dit :

    Un excellent article en effet, comme on aimerait en lire plus.
    Pourquoi ? Parce qu’avec un peu de bon sens et de bonne foi (et de l’humulité, en fait, ce dont manquent cruellement les Madonna et Pussy riot et compagnie, tous des complexés refoulés ayant des problèmes avec l’autorité !), on sent là les propos d’une femme libre !
    On peut aimer Dieu, Jésus, la Vierge, Benoît XVI, vouloir les servir, se faire leur esclave, et être libre quand-même ! Etre plus que libre, même. Faire l’expérience de la véritable liberté, authentique et pleine.
    La liberté n’est pas là où ces gens croient qu’elle est ; il ne me semble pas que l’on puisse la trouver dans la débauche, l’assujetissement à ses passions, etc. ; par un paradoxe qui n’est qu’apparent, la liberté se trouve dans l’Obéissance aux lois du Seigneur, parce qu’elles procèdent de l’Amour.
    J’en ai plus qu’assez de ces pseudo artistes et de ces castratrices qui veulent nous (à qui, d’ailleurs ?) faire croire qu’ils sont libres parce qu’ils sont sans Dieu, donc libérés de prétendues chaines, et que nous sommes prisonniers de notre foi.
    Bref, je m’étale un peu trop.
    A vos claviers, lecteurs et lectrices de l’Observatoire.
    Il me tarde de lire vos commentaires !
    Toujours dans la bonne foi, la bienveillance, l’humilité et sans provocation. Qu’est-ce que c’est Bon !

  4. Avatar ph. martin dit :

    Article dont je partage l’analyse. Une imprécision toutefois. Ce n’etait pas le cardinal Koch, à Cologne, mais le vicaire Heiner Koch.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services