Non classé

Gex (Ain) : le cimetière communal vandalisé

Article précédent
Chuuut, c'est Noël !
13 décembre à 23:20
Commentaires (4)
  1. Avatar philippe dit :

    Non bien évidemment, il n’y a rien de politique dans cela….
    Peut-être des enfants qui ont voulu s’amuser un peu….

  2. Avatar Jean Trifoullier Petibois dit :

    chiffres officiels de la MIVILUDES (mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les mouvements sectaires) :

    “2007”
    —-
    151 profanations antichrétiennes
    8 antimusulmanes
    5 antisémites
    bilan : 13 afflux de journalistes et de politiques + 151 silences radios

    “2008”
    —-
    269 profanations antichrétiennes
    13 antimusulmanes
    3 antisémites
    bilan : 16 afflux de journalistes et de politiques + 269 silences radios

    “2009”
    —-
    216 profanations antichrétiennes
    6 antimusulmanes
    4 antisémites
    bilan : 10 afflux de journalistes et de politiques + 216 silences radios

    “2010”
    —-
    les chiffres 2010 ne sont pas encore compilés, j’espère que par contre le nombre de silences radios ne sera plus strictement équivalents au nombre de profanations antichrétiennes…

    Pour finir si 5% des cas réels representent 99 % du traitement médias il y a un profond souci. Notez bien que TOUT les cas sont également dégueulasses au demeurant : les morts celà se respectent qu’ils soient chrétiens, musulmans, juifs, mazdéistes ou athés ou animistes ou que sais-je encore. MAIS pourquoi n’y a-t-il qu’eux dont on parle ?

    Dans les 5% de cas de profanations qui concernent musulmans et juifs on va crier au fascisme, au nazisme, aux collabos, à vichy au retour de la bête immonde et tout le tremblement colonialiste. Mais dans les 95% et plus de cas qui restent macach’, que dalle, wallou, nib, nada, pouïc…

    Accuser les satanistes à chaque fois ? La France serait donc sous la coupe réglée d’un diabolique culte luciférien ? Faut arrêter avec ça. Y’a quand même plus d’antisémites ou d’antimuslims que de satanistes en France non ?

    Les athés militants ? Soyons serieux. De toutes façons la plupart craignent les cimetierres car comme ils ne croient en rien (ou feignent de) celà les renvoient objectivement à la réalité de leur vide intérieur (et personne n’aime ça).

    Alors QUI est responsable de 95 % des centaines de cas de profanations en France. Ces centaines de cas dont personne ne parle jamais ?

    Alors qui ?

    Pourquoi personne ne veut le savoir ?

  3. Avatar c dit :

    Évidement que ce n’est pas politique, puisque la religion catholique n’est une autre “religion” très présente en France qui ne fait qu’un avec le religieux stricto sensu mais aussi le social, le pourvoir de dicter les lois, rendre la justice, etc.
    Donc casser des croix ce n’est pas politique puisqu’une croix c’est un signe religieux catholique! CQFD. C’est bien pratique pour un rapport de gendarmerie (j’aimerais pas être gendarme pour avoir à rédiger ce genre de rapport) ou pour une déclaration d’un élu. Parce que une croix jetée au sol c’est pas bien grave, à part que la croix c’est le symbole du Dieu auquel croient les croyants. C’est vrai il y a tellement de choses plus graves. Mais plus d’une centaine de tombes visée, ça montre malgré tout de la constance dans l’effort!
    Par contre si on avait ouvert les tombes, alors oui cela aurait été plus grave. La prochaine fois on pourra peut-être dire, oui mais c’était une veille tombe de plusieurs dizaines d’année ou de siècles…Voire même c’était des méchants ceux qui étaient dans les tombes -cf ce qui c’est passé par exemple dans la basilique de Saint Denis, la nécropole des rois à la révolution. Bof, pas grave.
    Quel relativisme suicidaire!

  4. Avatar MARZO ESCAVIS dit :

    Je trouve cela honteux,lamentable tres dur pour les familles dont j en fait partie pourquoi ne laisse t on pas nos morts tranquilles..trop facile de rentrer dans un cimetière et de casser..

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services