Non classé

In memoriam Daniel Hamiche.

Commentaires (3)
  1. Charlotte Parc dit :

    Merci M. de Thieulloy de cet éloge funèbre qui nous apprend beaucoup de choses sur M. Hamiche, en tout cas à ceux d’entre nous qui, comme moi, ne le connaissions exclusivement que par ce blogue de la Christianophobie.

    Et plusieurs des traits de caractère que vous lui attribuez étaient parfaitement perceptibles dans nombre des articles de ce blogue.

    Mais il avait un côté que vous n’évoquez pas et que j’appréciai tout spécialement, et pour cause car nous n’étions pas nombreux dans cette catégorie sur ce blogue à le suivre : je veux parler de son ouverture d’esprit rare chez des catholiques traditionalistes de ne pas prêcher que pour sa propre chapelle, mais à accepter de parler de la persécution des chrétiens non seulement catholiques, voire orthodoxes mais aussi protestants et des “pires” d’entre eux dont je fais partie : les protestants évangéliques. Il savait que les adversaires de la foi chrétienne attaquent indifféremment toutes les confessions chrétiennes, qu’ils n’ont aucune idée des différends théologiques qui nous séparent et qu’ils nous mettent tous dans le même sac. Et de toute façon, ces adversaires ont raison : par rapport à eux notre “capital commun” est énorme, ce qui nous réunit est bien plus important que ce qui sépare chacune de nos confessions. Si nous revenons au Notre Père ou même au symbole de Nicée Constantinople, nous pouvons tous les réciter ensemble sans aucune arrière-pensée.

    Et bien, puisque nous sommes embarqués sur la même galère, serrons-nous les coudes et faisons cause commune, pensait M. Hamiche. Et les exemples sont innombrables de reprises de faits dénoncés par un grand nombre de publications protestantes, en particulier anglophones, pour évoquer les souffrances en Afrique, en Amérique latine et centrale, au Moyen Orient, en Asie en particulier en Inde, de frères et sœurs baptistes, pentecôtistes, anglicans, méthodistes, luthériens … Comment avait-il connaissance de toutes ces publications ? Pour moi c’était prodigieux. Il n’a pas été rare qu’il ait été critiqué dans les commentaires à ce sujet par des lecteurs catholiques ultra traditionalistes très antiprotestants. Mais il a toujours tenu bon et, à plusieurs reprises, je l’en ai remercié.
    Et il a toujours refusé de prendre en compte les persécutions intra-chrétiennes, malgré leur indéniable existence à notre grande honte à tous.

    J’ai par exemple beaucoup apprécié lors de ses envois (dans nos courriels hors Obs de la Christianophobie), des campagnes de prière pour Meriam Yahia Ibrahim Ishag au Soudan et pour Asia Bibi au Pakistan ou pour les “40 jours pour la vie”, qu’il ait eu la délicatesse d’y associer les protestants pour cette prière en leur disant, en substance, pas dans ces termes précis :” bon pour vous, je sais pas de chapelet ou de messe mais priez aussi, à votre façon !”

    Parmi ses facéties et “tics” rédactionnels, il y avait l’usage de certains mots, peu usités par ailleurs , que j’ai même fini aussi par faire miens, dans sa lutte contre les anglicismes ou l’invasion du français par l’anglais – lui pourtant le quasi bilingue anglais – , je pense à “blogue” que tout le monde écrit “blog,” à “bogue” pour “bug”, à “états-unien” pour “américain” quand il s’agit des États-Unis et pas de toute l’Amérique, à “balle-au-pied” pour “football” dont j’ai cru comprendre qu’il le détestait comme symbole moderne du “panem et circenses” et j’en oublie, là, tout de suite.

    Il me manque déjà beaucoup.
    Je prie pour la consolation de tous ses proches, famille et amis, toutes les personnes des équipes avec lesquelles il travaillait.

    Vous le savez sans doute, les protestants ne prient pas les morts et ne prient pas pour les morts. Ce n’est pas de l’égoïsme, mais juste de la cohérence de notre théologie qui ressortit de notre compréhension de la bible et en particulier d’une part de la totale absence de cette pratique dans la totalité de la bible canonique et d’autre part, particulièrement qu’elle semble totalement rejetée par Jésus dans la parabole qu’il a racontée de Lazare et du mauvais riche (Luc 16, 19-30).

    Au demeurant, il ne fait pour moi aucun doute que Daniel Hamiche est maintenant auprès de son Seigneur et Roi qu’il a servi avec ferveur sur cette terre et qu’il n’a plus du tout besoin de nous !

    Mais je prie avec ferveur pour la relève.
    Le défi de succéder à Daniel Hamiche va être difficile à relever.
    Que notre grand Dieu pourvoit à ce besoin.
    Il sait combien la cause des persécutés est importante. Combien il est réconfortant pour nos frères et sœurs “sous la croix” de penser que leurs souffrances sont médiatisées, qu’ils ne sont pas oubliés, que des frères et sœurs prient pour eux tout autour de la terre.
    La communion des saints n’est pas une illusion, c’est le fruit de l’Esprit Saint dans nos cœurs et dans nos âmes, elle se nourrit de la connaissance de qu’est le sort de nos frères et sœurs, pour nous réjouir ensemble des bonnes nouvelles et pour pleurer ensemble de leurs malheurs, pour les soutenir dans la prière ou dans l’action.
    Seigneur, entends notre prière !

  2. DFK dit :

    Par son combat, qui fut ou était le nôtre, et que nous poursuivrons tous, à notre niveau, quelles que soient les mauvaises nouvelles quotidiennes de la désolation de ce monde, il restera dans nos mémoires.
    Il est certain que Dieu doit déjà l’avoir accueilli en son Paradis.
    RIP
    (Requiescat in pace)

  3. NOUMEA dit :

    J’ai de la peine pour cette disparition.
    Que les Catholiques dont je fais partie, prie pour son âme qui, sans nul doute, a bien été accueillie par Notre-Seigneur.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services