Non classé

Inde : un chrétien assassiné par des extrémistes hindous

Commentaires (10)
  1. Avatar philippe dit :

    meme les Hindoux nous détestent. Quel courage que d’être Chrétiens en 2011 !

  2. Avatar Véronique dit :

    Jean Paul II écrivait (lettre apostolique Tertio Millenio adveniente 37) :”Au terme du deuxième millénaire, l’Eglise est devenue à nouveau une Eglise de martyrs.Les persécutions à l’encontre des croyants -prêtres, religieux et laïcs- ont provoqué d’abondantes semailles de martyrs dans diverses parties du monde.Le témoignage rendu au Christ jusqu’au sang est devenu un patrimoine commun au catholiques, aux orthodoxes, aux anglicans et aux protestants, comme le notait déjà Paul VI…C’est là un témoignage à ne pas oublier…
    En notre siècle, les martyrs sont revenus; souvent inconnus, ils sont comme des” soldats inconnus ” de la grande cause de Dieu.Dans toute la mesure du possible, il faut éviter de perdre leur témoignage dans l’Eglise… Ils faut que les Eglises locales fassent tou leur possible pour ne pas laisser perdre la mémoire de ceux qui ont subi le martyre, en rassemblant à cette intention la documentation nécessaire. Et cela ne saurait manquer d’avoir un caractère oecuménique marqué.”
    .
    Saul aussi bien que Micael et tous les autres, doivent donc être l’objet d’une vigoureuse demande de justice mais aussi d’un travail de documentation, de mémoire.

  3. Avatar Michèle dit :

    Saint Thérèse de Lisieux disait qu’elle enviait les “saints des derniers jours”, ceux qui auraient à souffrir la persécution pour leur fidélité au Christ…
    Sommes-nous arrivés à ces derniers jours? Le martyrologe s’allonge de jour en jour, on pourrait presque dire d’heure en heure.
    Serons-nous confrontés nous aussi à cette épreuve, dans un avenir peut-être plus proche qu’il n’y parait?
    Que Dieu vienne en aide à tous ceux de nos frères qui sont dans la tourmente, et à nous aussi si notre heure sonne. Hélas, je ne suis pas Sainte Thérèse, et je ne parviens pas à le désirer!

  4. Avatar philippe dit :

    @Michèle; Désolé, mais je n’arrive pas à me faire à l’idée de finir en martyr , même si sainte Thérèse nous envie; Personnellement je me battrais jusqu’au bout pour préserver les valeurs du Christianisme et la vie de mes enfants; De ce fait , je confirmerait bien la parabole de mon Seigneur jésus: “Celui qui prendra l’épée, périra par l’épée”. Car moi je dis : que l’on meut par l’épée ou en Martyr, on meurt quand même. Les Chrétiens , dans leur grande majorité ne veulent pas finir martyr… Alors ! (mais ce débat a déjà eu lieu sur ce site). A bientôt mes amies.

  5. Avatar Michèle dit :

    @Philippe: hé, moi non plus, Philippe, j’ai dû mal m’exprimer! Je laisse à Sainte Thérèse ses désirs de martyre; moi, le l’avoue, je ne suis pas si courageuse! D’ailleurs, à Dieu ne plaise que je souhaite mettre mon prochain, si antipathique soit-il, en état de péché mortel en lui donnant l’occasion de me trucider! Ce n’est pas très évangélique que de vouloir figurer au martyrologe aux dépens des “mauvais”!

  6. Avatar Daguet Dominique dit :

    Nous n’avons pas à désirer le martyre : nous avons à vivre ce qui nous arrive en chrétiens : que ce soit la maladie, l’accident, les douleurs les plus vives, la souffrance du coeur ou de l’esprit et, s’il le faut parce qu’on nous l’imposerait, le martyre lui-même, c’est-à-dire subir une persécution parce que l’on est chrétien. Aucune des épreuves sérieuses qui nous arrivent, nous ne pourrions les supporter seuls en vrais chrétiens, notamment en n’infligeant pas à nos proches les tracas parfois terribles de nos insuffisances, de notre faiblesse : il est des malades qui rendent fous les mebres de leur entourage !

    Impossible de croire que nos propres forces suffiront à tout, elles sont trop fragiles, souvent s’évanouissent au plus mauvais moment, mais en priant Celui que nous aimons afin qu’Il soit avec nous dans l’épreuve, et alors surviendra la force de l’acceptation comme du don de nos douleurs et souffrances, toutes à déposer au pied de sa Croix : car son aide, sous des formes qui pourront être difficiles à déceler, ne fera pas défaut. Pour le martyre, qu’il soit de longue durée ou d’une violence à mort, il en va de même. D’ailleurs ne l’a-t-Il pas annoncé dans son Evangile?

    Agir en chrétien, témoigner de sa foi et de son amour comme de son espérance sans se soucier de ce qui adviendra peut-être ou peut-être pas : la grâce s’obtient jour après jour, fidèlement, dans la joie d’être au sein de l’Amour.

  7. Avatar philippe dit :

    Cher dominique, je respecte votre choix, mais Dieu donne à chacun ce qu’il peut recevoir et ma vision des choses est tout autre; cela ne m’empêchera jamais d’adorer Notre Seigneur jésus.

  8. Avatar Valentin dit :

    Si vous voulez mon avis, il n’y a que Dieu et lui seul qui peut décider si nous finirons martyr ou pas. Après tout, sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus (elle est d’ailleurs ma sainte préférée 😉 ), n’a pas fini sa vie en martyr malgré ses désirs. Je pense que le martyre ne peut qu’être accepté qu’en tout dernier recours, quand il ne nous reste plus rien du tout pour nous défendre (à part la prière et l’amour du Seigneur, bien sûr).

  9. Avatar Jean-Luc B dit :

    Dans le grec du Nouveau Testament, « martyr » signifie simplement « témoin ». Ce n’est que par le témoignage sanglant vécu dans les arènes de Rome que ce mot a pris le sens douloureux que nous lui donnons aujourd’hui.

    Lorsque le Christ nous dit : « vous serez mes témoins » (Actes 1 : 8.), il ne nous appelle pas à souffrir, mais simplement à vivre pour Lui en témoignant par notre vie de la foi qui nous anime ; Même si ce témoignage rendu amène de plus en plus souvent des persécutions…

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services