Non classé

La liberté religieuse bafouée par l’État de l’Illinois

Commentaires (4)
  1. Véronique dit :

    Livrer des orphelins à des homosexuels est scandaleux, (alors même qu’on les refuse à de braves gens sous prétexte que ceux-ci ne sont pas assez riches, pas assez jeunes, pas assez progressistes, qu’ils ne plaisent pas à ce fontionnaire enquêteur-là et j’en passe !)
    .
    Bien sûr, il y a eu bien d’autres cas criticables avant celui-ci et je me souviens que l’on avait donné plusieurs enfants au couple Buffet, hétérosexuel mais dépravé (alcoolisme etc) à une époque où l’on était infiniment plus “bégeule” que de nos jours: la fortune du peintre et son futur héritage avait été déterminants !
    .
    Pour en revenir à cette affaire, l’attitude des Catholiques a été la bonne puisque face au dictat du vice : se soumettre ou se démettre, la solution est évidente.
    .
    A ce propos, j’ai depuis longtemps regretté que dans notre pays les écoles religieuses soient presque toutes entrées dans le jeu de l’Etat laïque et aient accepté de “vendre leur âme au diable” = d’être conventionnées -avec toutes les capitulations que cela suppose… Elles n’auraient pas dû se soumettre !

  2. Véronique dit :

    correctif: critiquables

  3. Jean-Trifoullier Petibois dit :

    Aujourd’hui Joliet Jake & Elwood Blues, les héros orphelins et catholiques du film légendaire “The Blues Brothers” ne pourraient donc même plus être élevé par un orphelinat catholique en vue d’une adoption ?

    Triste nouvelle que cette loi.
    Que feront les 5 autres diocèses ?
    Continuer n’est-ce pas collaborer avec des lois iniques ? Démissionner n’est-ce pas abandonner les enfants ?

    Cruel choix, j’espère que la prière éclairera le coeur de chacun des décisionnaires dans son choix sur ce sujet.
    Courage à eux, bonne chance malgré tout aux enfants.

  4. Véronique dit :

    La prière, c’est bien, mais il faut parfois savoir taper sur la table (avec ou sans chaussure) et claquer la porte avec fracas… c’est là la seule chance d’ébranler l’ennemi qui compte sur la soumission stérile et se délecte des souillures de la compromission qu’il parvient à imposer.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services