Non classé

L’AED revient sur le cas de Farah Hatim

16 juin à 15:48
Commentaires (6)
  1. Avatar MARTIN dit :

    Il est vrai que le conseil de l’ONU pour les droits de l’homme a beaucoup de travail en ce moment, mais le cas de Farah Atim me parait emblématique du sort de ces femmes, chrétiennes ou hindoues converties de force à l’Islam.
    Prions pour elles et pour leurs familles!

  2. Avatar Benoît dit :

    Même intolérance, fanatisme et intégrisme qu’en Egypte.
    .
    Dire que ces pays où la barbarie est à l’oeuvre aujourd’hui furent au centre de civilisations de leur époque (Egypte, Perse, Indes) ! Que reste-t-il aujourd’hui de cette grandeur passée ?

  3. Avatar Melmiesse Gilberte dit :

    les médias nous informent de réfugiés fuyant divers pays musulmans en révolution;IL parait que Benoit XVI nous demande de les accueillir; pourquoi n’accueillions nous pas plutot les chrétiens du Pakistan pendant qu’il en reste encore? pourquoi ne fuient-ils pas?

  4. Avatar Véronique dit :

    Benoît XVI a la tête dans les étoiles : le berger contemple les cieux et croit y lire qu’il faut là abandonner les brebis aux loups et ici introduire des loups dans les bergeries qu’ils cernent déjà (bergeries où l’on se nourrit de plus en plus mal et où l’on s’entasse, qui plus est).
    .
    Sa foi attend “le miracle des loups” et “la multiplication des pains” tout en même temps, avec de surcroît “la conversion de Saül” puissance cent mille ou un million…

  5. Avatar jofel dit :

    @Véronique, c’est cru, c’est…direct mais sensé.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services