Non classé

L’archevêque de Tanger : « Légalement nous n’avons pas le droit d’évangéliser »

Commentaires (5)
  1. Avatar SD-vintage dit :

    “Je ne connais pas de conversions de Marocains dans l’archidiocèse de Tanger” : en fait, il y en a, mais uniquement au protestantisme. Le statut officiel de l’Eglise au Maroc l’empêche d’évangéliser, ce qui viole le message du Christ : “Allez, et de toutes les nations faites des disciples”. Un message auquel les évangélistes sont toujours attachés. Parfois, la diplomatie du Vatican est un obstacle à l’évangélisation. Selon le droit canon, l’Eglise au Maroc devrait être souterraine, comme les églises protestantes, et non officielle.

  2. Avatar Artemis dit :

    Mgr Martinez doit être prudent et on le comprend. Qu’il lise, s’il peut s ele procurer en Europe ou ailleurs “Le Christ s’est arrêté à Tizi Ouzou” de Salah Guemriche. C’st un livre qui évoque les nombreuses conversions de musulmans au christianisme – et parfois au catholicisme, j’en connais au Maghreb ou en France – au Maroc, ailleurs au Maghreb et dans les banlieues européennes.

    Le plus piquant est que l’auteur n’est pas lui même chrétien. Mais son travail d’enquête me semble honnête et sérieux.

    J’en profite pour faire auprès des franciliens la pub de la Nuit des témoins à Notre Dame de Paris le 25/5 à 20h. L’occasion de prier aussi pour les Chrétiens du Maroc. Eudp avec eux

  3. Avatar jofel dit :

    Si la structure religieuse officielle passe difficilement, l’Evangile, lui, fait quand même son travail et remplit sa mission car le Seigneur marche devant.

  4. Avatar Melmiesse dit :

    Pour un marocain, l’islam est leur patrie il y a désertion trahison dans une conversion; on ne peut parler que de connaissance préalable à une conversion tant que l’islam ne sortira pas de la politique

  5. Avatar Cassianus dit :

    Il n’y a pas de conversions de Marocains dans le diocèse de Tanger parce que l’évêque de Tanger ne veut pas baptiser de Marocains et ne veut pas non plus que cela se fasse dans son église. On peut appeler cela de la prudence. Mais, de la part d’un missionnaire dont la mission est au Maroc, cela ressemble davantage à une lâche abdication. Quand on ne veut pas affronter les ennemis du Christ, il ne faut pas prétendre au titre d’évêque.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services