Non classé

L’Assemblée interparlementaire sur l’orthodoxie presse la Turquie à reconnaître le génocide des chrétiens dans l’empire ottoman

Commentaires (5)
  1. Avatar Michèle dit :

    Les membres de la communauté internationale ont une sensibilité assez sélective en matière de génocide. Ce sont eux qu’il convient d’exhorter en tout premier lieu,la reconnaissance du génocide arménien par la Turquie n’aura lieu que si la pression internationale est assez forte pour être “convaincante”, à l’aide d’arguments bien ciblés.

  2. Avatar Véronique dit :

    Il est d’ailleurs incroyable que nos Etats aient “calé” au moment de reconnaître ce génocide:
    .
    ou plutôt c’est bien la preuve de notre servilité devant les puissances pétrolières (solidarité des Mahométans, du moins contre les Chrétiens),
    du pouvoir des Turcs sur nous avant même leur entrée dans l’Europe (que serait-ce après ?)
    et pire encore, du fait que nous ne soyons plus maîtres chez nous mais déjà si gravement menacés et occupés par les islamiques de toutes tendances et apparences, y compris “progressistes (!), qu’ils pèsent sur notre politique intérieure et extérieure…

  3. Avatar Melmiesse Gilberte dit :

    il est dans la nature de l’islam de détruire ceux qui peuvent rendre “impure” la ouma. Depuis un siècle la Turquie n’a pas désarmé elle montre sa vraie nature que ne voient pas les vacanciers qui s’y rendent

  4. Avatar Benoît dit :

    A une heure où nos intellos imbéciles commencent à dénoncer le 4e budget de Défense en Europe sous prétexte que la Grèce est en faillite. Les Grecs pourtant savent de quoi est capable la Turquie, descendant de l’empire ottoman qui occupa la moitié de l’Europe.
    .
    Mais nous, ici, nous l’avons oublié. Et encore, quand nous en avons entendu parlé en cours d’histoire si attentifs à ne pas aborder les pages les plus sombres des derniers siècles, de peur de heurter ou froisser les jeunes issus de la “diversité”.
    .
    Quand à cette initiative, elle est sans doute un sursaut national en vue de ressouder le pays sur des fondamentaux pour mieux se mobiliser dans ces temps de “plan de sauvegarde”… qui livre le pays à ses créanciers en lui retirant toute possibilité de remboursement.
    .
    Ce sont nos chères élites politiques, qui après avoir embrigadé la Grèce dans la zone euro en pleine conscience des comptes truqués présentés à cette occasion et sachant qu’ils ne pourrait en satisfaire les exigences qui ont livré ainsi pieds et poings liés ces européens.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services