Non classé

Le Caire : 2 000 musulmans manifestent contre l’Eglise copte

2 mai à 17:35
Commentaires (6)
  1. Avatar Véronique dit :

    Ajoutons que les frères musulmans qui avaient vécu en exil et étaient rentrés modestement, la mine douce, sans aucune intention de fonder un parti, patte de velours et ronronnements… ont bel et bien fondé un parti ! le 30 avril.
    Bien sûr, c’est reparti pour de nouvelles assurances de ces chattemites :”Ce sera un parti civil et non théocratique”, a répété M. Moursi’.
    CH’TI CROIS MON FRER’

  2. Avatar Valentin dit :

    Mé non, nous nous battons pour la DIMOUCRATIE !!! Nous sommes dimoucratiques la preuve : nous fourmons une parti poulitique !
    Non mais ! Une dictature en chasse une autre chez ces arriérés, on est censé le savoir !

  3. Avatar Jean-Trifoullier Petibois dit :

    Bon d’accord les gars : effectivement les muslims bros ont crées un parti et ce ne sont pas des anges oki.

    MAIS ne peut on pas attendre 5 minutes avant de les comdamner ?
    D’accord il y a 2000 beuglards devant la cathédrale au Caire. Mais il y a combien de dizaines de millions d’habitants à Al-Keroua déjà ?
    Ca represente quoi 2000 gars ?
    C’est donc bien pour l’instant un phénomène extrêmement marginal.
    Et je dirai même que c’et la PREUVE que les egyptiens n’ont pas envie d’avoir chassé un régime autoritaire (ou un dictateur “soft” si vous préferez) par une théocratie archaïque et moyennageuse “hard”.
    Par contre ce qui est sur c’est que si la “transition démocratique” se passe mal (népotisme, favoritisme, reglements de comptes, incompétence crasse, éxigences F-M-I-esque…) il y aura ALORS à craindre des débordements massifs des hystériques du croissant. D’autant plus que le population copte est nombreuse au Caire et à Alexandrie, est très largement stigmatisée économiquement mais est heureusement bien organisée et capable de resister. Je leur souhaite à eux aussi qu’à tous les autres egyptiens bon courage et bonne chance.

    En tout cas pour l’instant les islamistes se tiennent à carreau car ce n’est pas LEUR révolution du tout.
    Faut juste esperer que par désoeuvrement, par appât du gain ou par paresse nous ne leur faisions pas cadeau – connement – du ressentiment inévitable à venir car il faudra du temps et des efforts au pays pour fonctionner démocratiquement.

    Par pitié que Israël reste zen et que le FMI ne ramène pas sa fraise et ses exigences SVP.

    – In Hoc Signo Vinces +

  4. Avatar Véronique dit :

    @Jean,
    si le fait d’annoncer une chose puis d’en faire une autre ne vous alerte pas, ni le fait qu’il suffit d’une minorité violente pour commettre des exactions, bon, vous avez besoin de rester grisé par le parfum des fleurs printanières… profitez donc de la douceur de la saison pendant que les autres s’inquiétent…

  5. Avatar Jofel dit :

    @véronique,
    C’est bien vrai, les fleurs printanières… ou les voix des sirènes ont le même effet. Un seul loup dans une bergerie fait les dégats que l’on évalue après coup. Ce qui est pris est pris. Il suffit d’un tison mal éteint pour que la forêt s’embrase. Je ne crois plus au temps du transat, les doigts de pieds en éventail, la paille plantée dans de la glace pilée… car au lieu d’une brise légère souffle un vent d’incertitudes et la Grande mer soulève ses flots.

  6. Avatar Benoît dit :

    Je vous rappelle le dernier attentat contre nos frêres coptes cet hiver ? Il ne s’agit pas d’évaluer la dangerosité de l’islamisme égyptien sur une seul fait divers.
    .
    Mais vous avouerez que le évènements pris les uns après les autres ne rassurent pas. Attentat. Familles coptes cambriolées puis assassinnées par leur propres voisins musulmans durant les “évènements”, nouvelle constitution égyptienne ayant pour source principale du droit le Coran, rupture des relations par une université égyptienne et le Vatican alors que ses membres étaient des interloctureurs privilégiés… Tout cela forme un faisceau d’indice qui montre que l’islamisme gagne du terrain. En dépit du fait que les Coptes aient pourtant montré leur appartenance en participant aux manifestations de la place Al-Tarir…
    .
    Je crois que la présence chrétienne dans les pays aujourd’hui à majorité musulmane (Egypte, Ethiopie, Algérie,…) rappelle trop fortement aux Musulmans que l’Islam n’est pas une constante de l’histoire de ces pays. Ils ont été autre-chose avant. Et dans ce cas, ces pays ont connu le Christ. Et souvent directement par l’apport des Apôtres aux-mêmes ou de grands Saints.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Abonnez-vous gratuitement à notre lettre hebdomadaire et faites-la suivre à vos amis pour les alerter sur cette persécution occultée par les médias.

Pour vous abonner, c'est ici :

Sélectionner une ou plusieurs listes :