Non classé

Le pasteur Nadarkhani est, en fait, en liberté conditionnelle

Commentaires (1)
  1. eleutherie dit :

    C’est une vielle technique dites de la “longue corde” qui consiste à garder un moyen de pression sur une personne : “vous êtes libre mais…”. C’est ce que l’ont fait chez nous avec les chiens avec une laisse à enrouleur… Il se croit libre mais… Voilà la mentalité du pouvoir islamique iranien.
    Chez nous c’est guère mieux, la corde est dorée avec tous les avantages du confort occidental… nous nous croyons libre mais…
    Seul le Christ par sa vérité nous affranchi réellement !

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services