Non classé

Les vandales de l’église des Clouzeaux interpellés : 12, 13 et 14 ans !

4 mai à 18:19
Commentaires (8)
  1. Avatar Melmiesse dit :

    dans les années 1950- 60,ces dégradations existaient mais les parents étaient condamnés par le tribunal à dédommager la commune ou à effectuer des travaux de réparation ce qui obligeait parents et enfants à réfléchir

  2. Avatar FrançaisETpatriote dit :

    On pourrait savoir l’origine SVP,c’est pas une question de racisme mais par curiosité!!!

  3. Avatar yorgos dit :

    Me viennent deux questions proches : Qui les a élevé ? Qui les a enseigné ?
    Ils me font penser aux renards que Sanson avait lâché dans les blés des Philistins, si ma mémoire ne me trahit pas, mais lui c’était pour la bonne cause…

  4. Avatar Marguerite dit :

    Des enfants si jeunes poussés àfaire de tels actes de profanation vivent sûrement dans des milieux qui sont ouvertement anti chrétiens ,très certainement dans des familles où la religion chrétienne est une religion à supprimer . je suis comme Française et Patriote qui aimerait bien connaitre le patronyme de ces enfants ; j’ espère qu’au cours des audiences ,on finira bien par le savoir .Tenez nous informés ,cela nous interesse car ces faits se passent en France !

  5. Avatar miette dit :

    je suis des Clouzeaux et ce n’est pas ce que vous pensez –
    ce ne sont pas de jeunes arabes mais bien de petits français –
    je les connais – dont un, qui habite tout près de chez moi –
    ce sont des enfants élevés par la mère – juste pour le plaisir de saccager …. seul bâtiment ouvert ou vide cet après-midi là – des enfants qui ne font pas partie de la communauté chrétienne –

    1. Avatar Le Pog dit :

      Merci pour ces précisions.

  6. Avatar Hélène dit :

    Bon! On ne va pas pouvoir faire grand chose pour les punir, serait-ce d’ailleurs bien efficace,mais QUID des parents, seuls ou non? Quand va-t-on enfin se dire que ces actes sont le résultat d’une démission de TOUS les acteurs d’une société: parents, école,médias…
    Écrivant cela, je me rends compte que l’on a sûrement déjà dépassé le point de non-retour et que nous vivons une fin de société. Que Dieu ait pitié de nous.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services