Non classé

Malgré les menées antichrétiennes des extrémistes hindous, l’évangélisation se poursuit en Inde

Commentaires (2)
  1. Michèle dit :

    Les persécutions n’ont jamais arrêté l’Evangile. Ces fanatiques incultes n’en savent rien, ils ignorent l’histoire, et les moyens plus insidieux mis en oeuvre par les sociétés “évoluées” ne sont pas à leur portée…Mais ceux-là aussi échoueront!

    En Inde comme dans nos sociétés corrompues, l’attente des peuples est immense. A nous chrétiens l’impressionnante responsabilité de transmettre le message d’espérance qui seul peut étancher la soif et consoler la détresse.

  2. Certes, les persécutions n’ont jamais arrêté la Lumière de l’Evangile de la Vie ! Certes l’enracinement Chrétien est très ancien aux Indes, au Kérala en particulier. Les Chrétiens des Indes sont appelés “Chrétiens de St Thomas” parce qu’évangélisés par cet Apôtre vers 52 de notre ère. Je représente ici, en France et en Afrique, ces “Chrétiens de St Thomas”. Jusqu’au XVIème siècle qui vit arriver au Kerala (avec les Portugais) le Rite Latin , la Vie Chrétienne dépendait de l’élan missionnaire du Patriarcat Syriaque Orthodoxe d’Antioche et de Tout l’Orient (Rite Syriaque Occidental)à travers l’Eglise locale Syro-Malankare puis fut partagée, depuis le passage du Manphrian (Catholicose) de Perse à l’hérésie de Nestorius avec l’Eglise Syro-Malabare (Rite Syriaque Oriental), dit Assyro-Chaldéen.
    Aujourd’hui, hélas, suite aux désordres induits au XVIème siècle et qui perdurent, alors que les persécutions au Kérala sont infimes, ce sont les divisions internes entre Juridictions d’une même Tradition Syriaque qui obscurcissent le rayonnement de l’Evangile de la Vie et paralysent l’avancée du Royaume. Il me semble que si les persécutions extérieures ne nuisent pas, finalement, à la propagation de la Foi,celles que s’infligent les Chrétiens entre eux et, au scandale des fidèles, les Chrétiens d’une même Famille Ecclésiale, obscurcissent profondément un témoignage qui devrait être unanime.Certes, ici en Europe, notre Église Syriaque-Orthodoxe Antiochienne (Archidiocèse fondé pour l’Europe par l’antique Eglise Syro-Malankare du kerala), loin des motifs de griefs,peut facilement se placer au dessus de ces divisions lamentables intra-syriaques, véritables persécutions de l’intérieur, mais il n’empêche que nous portons cette douleur et vous invitons au soutien de vos prières comme nous nous unissons nous-mêmes aux souffrances induites par ces divisions qui, ici, en Occident obscurcissent le rayonnement missionnaire des Églises locales.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services