Non classé

Massacres d’Irak : l’UPJF s’interroge sur le traitement religio-politico-médiatique de l’affaire

Commentaires (2)
  1. Avatar Melmiesse Gilberte dit :

    les deux raisons sont vraies: les anti-cléricaux seraient bien heureux de la disparition des Chrétiens par les musulmans; les hommes politiques espèrent les bulletins de vote des musulmans(en attendant qu’ils aient leurs propres listes électorales et dominent à leur tour la vie politique)
    et le Clergé est-il entré en dhimmitude puisqu’il n’ose pas déplaire aux musulmans en protestant trop vigoureusement?

  2. Avatar philippe dit :

    Exact; Les deux raisons sont vraies. J’ajouterai un détail: Les anti-cléricaux seront moins heureux quand les Chrétiens auront disparu, car ensuite ce sera à leur tour de disparaitre au profit de l’Islam. Car ne l’oublions pas dans le coran, les incrédules sont traités avec plus de haine que les chrétiens. Ils auront “la monnaie de la pièce”.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services