Non classé

Mayenne : une messe pour réparer la profanation de l’église de Saint Sulpice

16 février à 07:27
Commentaires (6)
  1. Avatar Véronique dit :

    Bravo ! l’Eglise relève la tête après plusieurs décennies de complexes et d’humiliations ! honneur au curé et à l’évêque !

  2. Avatar philippe dit :

    oui, Bravo.
    Frères, savez-vous aussi que des chapelles consacrées sont vendu à des particuliers en France, pour en faire des musés, des commerces, voir des logements ?
    Pensez-vous que ces lieux saints soient ainsi profanés ?
    Personnellement , oui, je le crois.
    Nous aurions donc beaucoup de messe de “réparation” à faire, compte-tenu de ce qui se passe aujourd’hui dans notre beau pays, Cette france, Fille ainée de l’Eglise, où le Dieu argent passe avant le Sacré. Amen.

  3. Avatar Véronique dit :

    Oui, Philippe, un peu partout. A Carcassonne, la chapelle des Jésuites est devenue auditorium ; celles des Recollets salle d’exposition, une troisième église (j’ai oublié à quel ordre elle correspondait)a été rasée pour laisser la place à des logements locatifs.Heureusement, il en reste plusieurs autres.
    L’Eglise ne peut assumer éternellement les frais d’entretien de bâtiments anciens, correspondant à des ordres qui ne sont plus représentés lorsque leurs membres, âgés, disparaissent progressivement, le tout pour des fidèles de moins en moins nombreux, surtout après la disparition progressive des vieillards…
    C’est la foi, le nombre des fidèles, surtout pratiquants, des prêtres et de religieux/ses qui soutiennent les édifices !
    MAIS IL FAUT VEILLER AU MOINS A REFUSER DES RECYCLAGES AGGRESSIFS: boutique, pizzeria, logement particulier etc MIEUX VAUT UNE DESTRUCTION, même (à mon avis) en cas de grande valeur architecturale !

  4. Avatar L'Hermine de Nantes dit :

    Pour la Messe de réparation : BRAVO !!!!

  5. Avatar Donna dit :

    Donc on n’en est où de cette affaire? Le producteur s’en tire sans rien?

    (Côme Dubois : il s’en tire quand même avec des financeurs en moins…)

  6. Avatar LUCAS Frédérique dit :

    La personne en charge de la communication au diocèse de Laval indique qu’une messe de “réconciliation” se tiendra mercredi à Saint-Sulpice. Cette messe, autrement appelée “démarche pénitentielle” est une forme de “demande de pardon afin de renouer les liens avec Dieu, entre les chrétiens, et de pacifier les esprits.” (sources: Ouest-France)

    Sur internet, poursuit l’article, certains blogs présentent cette cérémonie comme une “messe en réparation du clip blasphématoire”; selon le diocèse, cela “ne correspond plus au vocabulaire adopté”.
    (j’ai respecté les guillements du journal)
    Frédérique Lucas, 2ème adjointe au maire de Saint-Sulpice.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services