Non classé

Mexique une paroisse se “blinde” pour se protéger

15 janvier à 07:30
Commentaires (6)
  1. Et dire que le cartel de la drogue, sa milice serait en nombre aussi important que l’armée mexicaine. Cependant ce qui est sortie l’année dernière, soit en 2012, c’est que l’administration américaine sous le nom de code [Fast and furious] a fourni et vendu des armes lourdes au fantassins du cartel de la drogue. Au début Obama a nié l’implication des États-Unis, mais force lui fut de reconnaître, vu les services de renseignement du gouvernement de Calderone, alors président du Mexique, qui fournirent des preuves irréfutables et à la réactivation d’une commission d’enquête de la chambre des représentants qui de son côté a obtenu quelques renseignements officiels provenant du Pentagone, au début ce furent des fuites, mais des preuves matérielles furent portées à leur attention, ce qui suffit à mettre dans l’embarras l’administration d’Obama et qui tentait de prouver son implication dans ce trafic d’armes. La révélation de ce scandale se réduisit peu à peu, car, d’une part le président Obama invoqua des raisons de sécurité nationale pour ne pas produire les informations demandées concernant le projet de vente d’armes dans le cadre de Fast and Furious, de leur côté les Mainstreams medias se gardèrent d’en parler. Il ne fallait pas nuire à la réélection de leur favori.

  2. Avatar gaudet dit :

    question à charles ed durand

    Votre témoignage m’interesse énormément , mais pourquoi l’administration américaine aurait elle fournit des armes au cartel criminel de la drogue ?

    je vous remercie de la réponse

  3. Avatar sanchez dit :

    du fait que l’on ne peut se blinder devant de tels faits, certes il faut prendre ce genre de protections, mais c’est malheureux de devoir en arriver là.

  4. Avatar Le Pog dit :

    Bonjour.
    A lire cet article, on pourrait croire à un mauvais scénarios. Malheureusement, il n’en est rien. Un chiffre positif cependant, 8000 fidèles environs pour les 15 messes du dimanche dans la paroisse concerné. Quelle vitalité, formidable !
    Je ne peux m’empêcher de comparer ce chiffre à celui de ma commune, nous étions cette année à la messe de minuit 250 personnes maximum, pour 7400 habitants et ne serons guère plus à celle de Pâques.
    Pauvre gens, pauvre pays !

  5. Avatar Jean-Louis THES dit :

    Le fait qui me trouble le plus :

    1) on parle de plus de 20 000 morts violentes en 2012 du côté mexicain de la frontière, ce qui donne une idée de l’ampleur du trafic (drogue + armes) – on parle de plusieurs milliards de $…
    2) physiquement il y a exactement autant de trafic d’un côté et de l’autre de la frontière : tout ce qui sort d’un côté, entre de l’autre…
    3) or, il n’y a jamais d’affrontements du côté US qui est réputé “sécurisé”… Ce qui signifie nécessairement que le trafic, qui est de même ampleur, y est organisé, aseptisé, contrôlé … par les autorités qui touchent forcément leur dîme au passage… Les conséquences de cette simple constatation sur l’ampleur de la corruption US sont vertigineuses…

  6. Avatar Tonio dit :

    On connaît depuis longtemps l’anticléricalisme récurrent du Mexique, déjà dans les années 30; alors on ne s’étonne plus de ce qui arrive dans l’enfer mexicain…

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services