Non classé

Mon dimanche avec des chrétiens d’Irak réfugiés en France

Commentaires (2)
  1. Melmiesse Gilberte dit :

    je n’habite pas au bon endroit pour aider les Irakiens mais je comprends ce qu’ils doivent ressentir; la langue isole
    Ce que je trouve inquiétant c’est la tristesse la peine des enfants alors que le jeu devrait être spontané ils risquent d’être marqués par les drames vécus
    (qu’en disent les musulmans qui les voient?)

  2. Demiana, Nathalie dit :

    je suis copte egyptienne est je ressent votre douleur jai 19 ans et jarrive toujours pas a m’en remettre de ce qui nous arrive .. .

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services