Non classé

Mossoul (Irak) : un médecin chrétien grièvement blessé à l’arme à feu

19 janvier à 09:00
Commentaires (12)
  1. Avatar Véronique A dit :

    La série continue ! et les héros d’Allah font preuve de leur bravoure habituelle : plusieurs assaillants pour faire une victime aussi belliqueuse qu’un médecin et dans un théâtre de conflit aussi redoutable qu’une clinique !
    Bravo pour une foi qui engendre de pareils individus, lesquels se veulent les images les plus fidèles, et les plus vertueuses(!) de notre Créateur.
    On nous dira que chez les Croisés, bon, il y eut souvent à redire, mais eux, ils ont assez guerroyé pour que même des mauvais finissent par se faire massacrer. D’ailleurs, de leurs fautes (cf. par ex. la 4e croisade qui confondit chrétiens d’Orient et mahométans), l’Occident subit une punition d’autant plus rude qu’aveugle : la peste, importée de “là-bas” grâce à notre pote le rat noir (et ses puces).

    A quand une peste sur les pseudo-vrais croyants aussi tolérants qu’au Pakistan et aussi débordants de miséricorde divine qu’en Irak ou en Egypte ? La vengeance appartient au Seigneur, attendons donc avec espoir.

  2. Avatar poulain salvat dit :

    et on va encore nous dire que l’islam est tolérant!!!!!

  3. Avatar philippe dit :

    Il ne s’agit pas de vengeance chère soeur Véronique, mais il s’agit de protéger les innocents et de rendre la Justice qui plait tant au Seigneur Jésus. A force de trop attendre, c’est nous qui serons jugé et .. Puni. (Voir Romains 13:4). Amen.

  4. Avatar Véronique A. dit :

    Oui, cher frère Philippe, mais il vaut mieux s’en remettre à Dieu quand on n’est qu’un quidam sans pouvoir pour la défense de l’innocent pendant que les Etats de tradition chrétienne traitent avec égard, en vue le profit et au nom des équilibres internationaux, les ennemis du christianisme …tout en se gardant bien de toute tentative de pression, y compris quand ils ont les moyens d’en exercer plus -pour très longtemps, bien sûr, à ce rythme (quelle nation occidentale pourra se vanter de ne pas craindre non seulement les initiatives terroristes mais même une vraie guerre intestine ?)

  5. Avatar Véronique A. dit :

    (deux fautes en moins)
    Oui, cher frère Philippe, mais il vaut mieux s’en remettre à Dieu quand on n’est qu’un quidam sans pouvoir pour la défense de l’innocent pendant que les Etats de tradition chrétienne traitent avec égard, en vue du profit et au nom des équilibres internationaux, les ennemis du christianisme …tout en se gardant bien de toute tentative de pression, y compris quand ils ont les moyens d’en exercer -plus pour très longtemps, bien sûr, à ce rythme (quelle nation occidentale pourra se vanter de ne pas craindre non seulement les initiatives terroristes mais même une vraie guerre intestine ?)

  6. Avatar Pierre Régnier dit :

    @ Véronique et @ Philippe

    Êtes-vous sûr qu’il n’y a pas mieux à faire que d’attendre de Dieu la vengeance (pour Véronique) ou la Justice (pour Philippe, un peu moins préoccupé de rendre “oeil pour oeil et dent pour dent”) ?

    Ne pensez-vous pas que ceux qui tuent des chrétiens le font parce que leur religion leur a enseigné que Dieu leur demandait de le faire ?

    Et si c’est le cas, avez-vous réfléchi à l’enseignement parallèle de l’Eglise catholique d’aujourd’hui, 2000 ans après le message de Jésus contenu dans les Evangiles ?

    Je vous rappelle que cet enseignement, très clairement exprimé dans le Nouveau Catéchisme, même si c’est indirectement, c’est que les appels à tuer contenus dans l’Ancien Testament (dont au moins un appel à effectuer un génocide : le massacre de tous les cananéens) sont “conformes au désir de Dieu” (passage 106).

    Trouvez-vous vraiment rassurant que les passages suivants du même Catéchisme précisent qu’il faut “bien interpréter” les horreurs “voulues par Dieu” dans l’AT ?

    Concernant la prétendue violence voulue par Dieu, la différence entre le christianisme et l’islam se réduit en fait à ceci : le christianisme enseigne qu’il ne faut “plus” tuer, l’islam enseigne qu’il faut continuer de le faire (jusqu’à la totale domination de Dieu sur la terre).

    Trouvez-vous cela satisfaisant ? Trouvez-vous que ce christianisme-là est un modèle convaincant pour les musulmans pacifiques qui aimeraient débarrasser leur religion des bases de sa violence ?

    Ne pensez-vous pas que les catholiques ont à exiger de leur église qu’elle se débarrasse une fois pour toutes de sa croyance en une “bonne” violence “voulue par Dieu”, et qu’il faut “bien interpréter” ?

  7. Avatar Véronique A. dit :

    Il ne s’agit pas d’une vendetta (le premier Philippe), ni d’une bonne violence voulue par Dieu (Philippe Régnier), mais d’une punition exercée par Dieu.
    Dès le départ, les deux Philippe ont semblé ignorer ce à quoi je me réfère : “La vengeance m’appartient, et la rétribution, au temps que leur pied glissera; car le jour de leur calamité est près, et les choses qui leur doivent arriver se hâtent.” (Deutéronome 32-35)
    Quant à être tenté de mettre tout l’Ancien Testament aux orties parce que l’on trouve certaines exégèses peu satisfaisantes ….!!!???

  8. Avatar Véronique A. dit :

    A propos des musulmans pacifistes (à recenser au plus tôt, avant qu’ils n’aient été assassinés par leurs coreligionnaires !) : avec ou sans leur consentement, et qu’ils soient ou non les mêmes que les intellectuels soufis (lesquels sont parfaits en tant que missionnaires auprès de l’intelligentsia),ils jouent les têtes de pont de la conquête du monde par l’islam, impressionnante à la fin du deuxième millénaire et probablement encore plus nette au troisième.

  9. Avatar Pierre Régnier dit :

    @ Véronique A.

    Pourriez-vous préciser comment vous la voyez, très concrètement, la vengeance qui “appartient au Seigneur” et que vous attendez “avec espoir” ?

    Parce que, ici, vous semblez vouloir “les calamités” très concrètement décrites dans le passage du Deutéronome que vous citez.

    Je vous rappelle que ces calamités se portent très concrètement sur des hommes et des femmes et des enfants : quand “les flèches de Yahvé” seront “enivrées de sang” “ce sera la terreur pour le jeune homme et pour la jeune fille, pour le nourrisson comme pour l’homme aux cheveux blancs”…

    Est-ce vraiment cette terreur que vous voulez, Véronique, au 21e siècle après Jésus-Christ, au sein des familles opposées par leurs religions ? Et si c’est bien cela, quelle différence alors avec cette terreur contre laquelle on s’indigne ici, et qui vient de l’autre religion ?

    Si vous êtes chrétienne, Véronique, il vous faudrait enfin CHOISIR entre la guerre pérennisée par la vengeance telle qu’on la conçoit dans “l’ancienne alliance” et la paix et l’amour préconisés par “Votre Seigneur” dans la “nouvelle alliance”.

    Ne voyez-vous pas que le DOUBLE choix que le théologien Ratzinger / Benoît XVI a fait accepter à toute son Eglise est une insupportable contradiction qui conduit à cette impasse : une ETERNELLE guerre des religions, pour le malheur de l’humanité toute entière ?

  10. Avatar philippe dit :

    Pour mettre tout le monde d’accord mes amis; Les guerres (quelles soient de religions ou autres) ont toujours existés et existeront toujours selon les Saintes Ecritures. Seul Notre Dieu pourrait y mettre fin. Alors puisque nous partageons des valeurs communes (semble-t-il) nos querelles de clocher ne servent à rien. L’un est un pacifiste aveugle, l’autre attends la vengeance de Dieu (comme décrit dans l’apocalypse de St Jean)et moi, je prendrai les armes quand le moment sera venu, dans la mesure où l’Etat ne peut plus me protéger des barbares islamistes, moi et mes enfants. Voilà, en ce qui me concerne tout est dit. Bonne nuit à tous mes amis en Christ, en sachant qu’un jour prochain Dieu jugera chacun d’entre nous selon ses actes. Amen.

  11. Avatar philippe dit :

    au fait.. ça veut dire quoi les deux philippe ?

  12. Avatar Pierre Régnier dit :

    @ Philippe

    L’erreur de Véronique sur “les deux Philippe” ne me paraît pas bien grave. La prochaine fois elle lira plus attentivement.

    Votre “fatalisme belliqueux”, par contre, me fait froid dans le dos. Que ce soit dans “les Ecritures” qu’un chrétien trouve la source de son fatalisme (“les guerres existeront toujours”) me paraît particulièrement préoccupant.

    Que ce soit dans les armes qu’il trouve la solution, comme au temps des croisades, pour que ce fatalisme ne se transforme pas en défaitisme est plus inquiétant encore.

    Il me semble que vous avez en Jésus, vous et vos “frères en Christ” un modèle de beaucoup préférable. A condition que vous ne vous interdisiez pas de réfléchir à ce qu’il y a à améliorer encore dans le christianisme, après avoir constaté que sa non-violence n’a pas été suffisamment contagieuse.

    Avez-vous lu “Désarmer les dieux” de Jean-Marie Muller (éd. du Relié 2009) ? Si non lisez-le bien vite. Ce n’est pas du tout le livre d’un “pacifiste aveugle”.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services