Non classé

« Opéra théâtre » : protestation du supérieur du district de France de la FSSPX

Commentaires (6)
  1. Avatar Ilibade dit :

    Ce qui est le plus curieux, c’est qu’il va certainement y avoir des gens pour aller voir ce genre de choses. C’est que, monsieur l’Abbé, vous voyez, s’ils s’en prennent encore à notre Seigneur, qui est aussi le leur, après qu’il fut mis à mort il y a 2000 ans, c’est donc qu’Il est réellement vivant, non seulement pour nous, mais aussi pour ces contre-artisans de dérision. N’est-ce pas de leur part, une sorte de reconnaissance explicite qu’Il est ressuscité ? Comment voudriez-vous que tous ceux qui ne L’aiment pas puissent rester aussi indifférents face à Sa Grandeur ? Pensez-vous que le Seigneur puisse inspirer l’indifférence ? Comme il y a 2000 ans, Il implique tout le monde, d’une manière ou d’une autre, mais nul ne peut être indifférent à Jésus !

  2. Avatar Michèle dit :

    Cela ne ressemblerait pas à la FSSPX de resterles bras croisés! Ont-ils la meilleure stratégie, je ne sais pas, mais le courage ne leur fait jamais défaut!

  3. Avatar Ferette Jean-Marie dit :

    Est-on si sûr que cette pièce ne décrit pas la réalité d’une société qui bafoue le visage du Christ , lui crache au visage et lui jette des excréments ? La fraternité Saint Pie X n’a-t-elle pas été la première a bafouer l’Eglise du Christ en désobéissant au magistère et n’a-t-elle pas été du côté des pharisiens docteur de la loi?

  4. Avatar Michèle dit :

    @Ferette Jean Marie: l’argument de la peinture d’une “société qui..”n’a-il pas déjà servi, à Serrano entre autres?
    Et, quoiqu’on en pense par ailleurs, croyez-vous qu’on puisse vraiment faire un parallèle entre ces gens et la FSSPX ? Cela me parait difficile…Quant aux pharisiens, ne pouvons-nous pas nous examiner d’abord, tous autant que nous sommes, si prompts à donner des leçons?..Je serais volontiers la première…à ne pas jeter la première pierre!

  5. Avatar Philippe Emmanuel dit :

    Juste un mot sur la phrase :« You are not my shepherd »

    le “not” clignote: s’effaçant quand les gestes sont bons et n’apparaissant que lorsque les gestes sont mauvais. Cela est une illustration du libre arbitre et de ses concequences.

    La subtilité n’est décidement pas le fort de la FSSPX !

    Enfin, si comparer le Christ à mahomed, marianne ou un rabbin, n’est pas blasphème, nous n’avons pas le même sens des mots et cela doit expliquer que vous trouviez cette pièce demoniaque.

  6. Avatar jofel dit :

    “Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus (insulté, par exemple) que celui que nous avons prêché,… ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien” (2Corinthiens 11:4).Non! cet évangile artistique ne peut communiquer qu’avec des esprits voilés, déjà atteints par des philosophies et enseignements (Jézabel. Ap. 2:20-23) étrangers au peuple de Dieu. Cette forme “d’évangile” ne guérit personne. Ceci dit, ce n’est certainement pas avec des actes de violence qu’il faut combattre (ou s’élever contre), mais bien avec “l’épée qui sort de sa bouche”, c’est à dire sa Parole ou, et c’est le cas ici, le véritable Evangile. Qui veut ressembler et faire partie de “Laodicée” ? (Ap. 3:14-22).

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services