Non classé

Pakistan : le tabou de la loi sur le blasphème

Commentaires (3)
  1. Benoit dit :

    Bonjour Côme,

    Je ne vois pas le lien vers le document de France 24.

    Note: Je consulte ce site avec mon Blackberry 9700.

    Benoit

  2. Jofel dit :

    On reconnait vite l’arbre à ses fruits. Depuis 1999, des communautés islamiques d’Europe insistaient, devant le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, pour faire adopter une résolution “lutte contre la diffamation des religions”. A première vue celà paraît juste mais dans le fond c’est autre chose, car elle est un danger pour la liberté d’expression. En effet, dans la loi islamique, comme on le voit dans cette vidéo, la diffamation est focalisée sur leur prophète (et donc le Coran), si bien que, là où elle est appliquée, quelqu’un qui n’observe pas cette réligion, peut être l’objet de poursuites et condamné sur “la simple parole de “témoins”, ce qui ouvre facilement la porte au faux témoignage. Il en est ainsi pour la plupart des musulmans qui choisissent le Christianisme. Par ailleurs on voit bien l’application extrémiste d’une telle loi. L’ONU a donc bien réagi dans son vote pour rejeter ce projet de résolution.

  3. Pierre Régnier dit :

    @ Jofel

    Non, la lutte contre “la diffamation des religions” ne saurait, même à première vue, “paraître juste”.

    D’une part c’est stupide dans les termes, parce qu’on ne peut diffamer qu’une personne, pas un groupe, mais aussi, d’autre part, c’est totalement incompatible avec la liberté de conscience et d’expression (dont les limites ne peuvent être différentes dans le cas où ce sont des croyances religieuses qui sont concernées).

    Je rappelle par ailleurs qu’au moins deux députés ont réclamé en France une loi anti-blasphème, et que bien des membres de la hiérarchie catholique se sont déclarés solidaires du responsable musulman Boubakeur (prétendument “modéré”) quand il a demandé la condamnation par la Justice des journaux qui avaient reproduit les caricatures suédoises du prophète Mohamed.

    Il serait bien que, sans affaiblir leur juste indignation face à la persécution des chrétiens, les lecteurs de ce blog cherchent à la rendre plus efficace en se mobilisant AUSSI contre l’inacceptable position de l’Eglise catholique sur la violence religieuse.

    Je rappelle qu’elle est toujours très officiellement celle-ci : Dieu a bien commandé des maltraitances, des meurtres individuels, des massacres de populations entières, qu’il faut seulement “savoir bien interpréter”.

    Une position officielle qui, le temps passant et les violences religieuses islamiques persistant, devient franchement odieuse.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services