Non classé

Pendant que prélats, clercs et laïcs dissertent sur les rapports entre scatologie et eschatologie, 200 jeunes prient devant le Théâtre 104 à Paris…

5 novembre à 09:45
Commentaires (16)
  1. Avatar PHILIPPE dit :

    Il ne fait maintenant aucun doute que Notre Seigneur Jésus choisira les siens et qu’il y aura, conformément à ses paroles, trés peu d’élus. Amen.

  2. Avatar e dit :

    Bravo à ces personnes qui prient et honte à celles qui les insultent et les bombardent d’objets.

  3. Avatar Valentin dit :

    Dommage que j’habite trop loin en banlieue pour pouvoir y participer…

  4. Avatar Melmiesse dit :

    il n’y a pas de violence dans les prières, mais il y en a dans le jet de projectiles et de la provocation; bravo de ne pas avoir répondu

  5. Avatar PHILIPPE dit :

    Nous devons aussi prier pour tous ces jeunes frères dans la foi et même à distance. Que Dieu les bénisse.

  6. Les Chrétiens eux, qui ne peuvent jamais se permettre chez les autres de tels agissements clairement contraire à la pensée du Divin Maître telle qu’exprimée dans les Écritures, s’ils s’émeuvent de ce qu’on ne les respecte pas, eux et les objets de leur Foi et se prennent à défendre l’honneur de leur Religion, sont taxés d’obscurantisme, de fondamentalisme ou que sais-je…Étrange non ?…Honneur à ces jeunes qui, sans céder au ressentiment et à quelque forme que ce soit de violence défendent avec courage nos valeurs Chrétiennes !

  7. Avatar PHILIPPE dit :

    Ce théatre ne devrait plus s’appeler le 104 aujourd’hui; Nous devrions le re-baptiser le 666. ça lui irait beaucoup mieux.

  8. votre titre suffit à décrédibiliser votre site …

    seriez vous episcopatfrançais-ophobe ?

    1. Avatar admin dit :

      Votre peu de sens de l’humour est affligeant…

  9. Avatar ERIC dit :

    défendons notre christ ,et soyons solidaire
    prévoyons un rassemblement en union de priere devant le théatre

  10. Avatar Geneviève dit :

    Le titre de ce post est parfait et traduit parfaitement leur attitude : “Ces poules mouillées” mitrées ou en col romain sont rongées par la trouille et il est lamentable qu’on ne reçoivent que mépris et indifférence de leur part !

  11. Avatar raphael dit :

    suffit-il que des chrétiens de nuances différentes des nôtres prennent la parole pour que nous les accusions aussitôt de violence? je souffre profondément du silence, et parfois de la complicité, des miens…

  12. Avatar Tatiana dit :

    DIEU est capable de se défendre! Jésus a été craché,battu,sur la croix! Malgré cela n’a pas cessé de prie: pardonne leur Père parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font!
    Je comprends l’indignation de tous ceux qui aiment Jésus!
    Mais il ne faut pas oublier qu’Il est venu pour tous ces pécheurs pour les sauvés. A nous de prier pour eux. Cela est la volonté de notre Seigneur! Gloire à Lui!

  13. Avatar Le Cornec dit :

    Je suis vraiment attristée, choquée, révoltée par ce genre d’abomination et d’horreurs à l’encontre de notre Bien-Aimé Sauveur Jésus-Christ. Une chose me contrarie, pourquoi ne nous sommes-nous pas mobilisés pour créer une pétition nationale qui aurait pu empêcher ces spectacles ?

  14. Avatar Michèle dit :

    Pouvons-nous “empêcher” ces spectacles? Par la force, mais pas légalement: le blasphème n’est pas interdit,ni sanctionné par la loi. Mais nous aurions pu faire preuve de plus de détermination et d’unité, en signant massivement une pétition pour dénoncer les subventions publiques, pour dénoncer ce qu’on pourrait définir comme un enseignement du mépris, voire une incitation à la haine religieuse. Bref, autrement qu’en faisant profil bas, en bredouillant quelques vagues protestations confuses, en dissertant de façon fumeuse sur l”interpellation” de la foi au moyen de la débâcle intestinale, en rasant les murs comme des coupables qui veulent se faire pardonner leurs superstitions incurables.
    Oui, nous pouvons légitimement être contrariés, et pleins de gratitude envers ceux qui ont pris des risques d’autant plus grands qu’ils ont été peu soutenus, et même lâchement désavoués par ceux qui avaient le devoir de les défendre.

  15. Avatar jofel dit :

    Il y a, au sein du grand peuple de Dieu (qui confesse devant les hommes que Jésus est le Fils de Dieu) un esprit de confusion qui fait que le peuple ne parle pas d’une seule voix. En effet, il n’est pas donné, naturellement, aux pieds, aux mains la faculté de ‘’parler’’ (les gesticulations ne portent pas bien loin). C’est pourquoi, dans de telles situations, les ‘’têtes’’ possédant la faculté naturelle de s’exprimer par la bouche dont elles sont dotées, la portée de la voix (multipliée)aurait porté très loin, car un corps sans tête ne sait où il va, et une tête sans le corps est inerte. C’est pourquoi, pour ne pas être dans la confusion, il est bon de se ‘’fondre’’ dans le corps du Christ qui est à la fois la tête et le corps, son verbe étant « la Parole de Dieu », l’Evangile que nous connaissons bien, lequel nous indique bien la direction à Suivre. On oublie trop souvent qu’il (Jésus) est à l’origine de la création et que nous sommes TOUS ses enfants. Certains le savent par la foi, d’autres n’y croient pas ; mais ce sont ces derniers qu’il aimera aussi, jusqu’au bout de la patience du Père, « parce qu’ils ne savent pas encore » qu’il y a une Vérité, une seule, c’est qu’il est venu nous sauver de la mort, de toutes nos morts. L’histoire de la vie de chacun est limitée, comptée, celle de l’humanité entière, aussi. Ne devons-nous pas ressembler, dans les actes, à Celui qui nous a remis debout par son propre sacrifice ? Or, Lui créateur, Dieu puissant avec Dieu son père, il avait tout pouvoir pour anéantir tous ses ennemis. Mais il n’était pas venu pour détruire sa création, mais pour la sauver. Car quel père, qui aime ses enfants, ne patienterait pas dans l’espérance que celui qui marche mal, le perdu, retrouve le chemin de la maison ? Et ce n’est pas avec le bâton qu’il va à sa recherche. C’est pourquoi, tout le peuple de Dieu, ensemble, doit ‘’sonner de la trompette’’, pas celle du monde qui détruit, mais celle de l’Evangile qui prévient, qui prie, qui redonne la vue aux aveugles de l’Esprit, ceci dans la charité.
    « C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné » (Matthieu 12 :31). Ce ‘’mais » attire sur lui toute l’attention de par la gravité qu’il introduit : l‘Esprit fait prendre conscience et convainc le monde en ce qui concerne le péché…le jugement. (Jean 16 :8-13). En effet, ce blasphème contre l’Esprit ne peut être pardonné du fait même que l’on ne croit pas au message du Salut en Jésus-Christ. C’est-à-dire que l’incrédule se condamne lui-même en refusant sciemment le moyen qui lui est donné gratuitement d’être sauvé, et donc d’être pardonné. C’est la situation d’une personne malade qui refuse tout traitement médical approprié parce qu’elle croit qu’elle peut s’en sortir par ses propres moyens, ou bien parce qu’elle ne croit pas à la gravité de sa situation pathologique.
    Encore une fois, soyons UN, mais c’est surtout aux conducteurs de s’exprimer, en nommant « mal » ce qui est mal et « bien » ce qui l’est, car si l’on n’est pas en mesure de discerner cela au vu des écritures , et si chacun tire de son côté, le peuple risque fort de se trouver dans la situation de Sardes et de Laodicée.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services