Non classé

Piss Christ : réaction du Cardinal Barbarin

21 avril à 20:13
Commentaires (8)
  1. Avatar Valentin dit :

    Ca tombe bien, je reviens de la messe de la Sainte Cène. Et je n’ai pas oublié nos bourreaux, conformément à notre mission.
    Bon, demain rebelote, et il y en a bien des gens qui ont besoin que l’on prie pour eux.

  2. Avatar Véronique dit :

    Ce pauvre cardinal a probablement attendu si longtemps parce qu’il voulait voir si nos autres éminents bergers le rejoignaient dans son message.
    Ben, oui, on peut toujours prier pour que les méchants soient touchés par la Grâce. Nos frères calvinistes, plus pessimistes, pensent que Dieu décide indépendamment de nos efforts.

  3. Avatar Jean-Trifoullier Petibois dit :

    “Nos frères calvinistes, plus pessimistes, pensent que Dieu décide indépendamment de nos efforts.”
    Eternel point de discorde doctrinal : leur “serf-arbitre” ou notre “libre-arbitre” ?
    Je pense personellement profondément que cette notion de “serf-arbitre” et de prédestination est une erreur : j’ai le souvenir précis du moment où ma vision du monde à basculé. Des voisins américains dans une rue de San Francisco m’expliquaient qu’il ne fallait pas donner à ce clochard dans la rue ou à cette pauvre femme déséspérée parce que (je cite) : “ce ne sont pas des gens biens, la preuve Dieu les as choisis pour être pauvre alors que moi je suis riche : c’est la preuve que Dieu m’aime et donc la preuve que je suis un homme bien et c’est aussi la preuve que ces gens là ne méritent pas d’aide car si Dieu les as choisit pour être pauvres c’est forcément que ce ne sont pas des gens biens”.
    Ca m’a fait un choc je vous promets… Je n’avais jamais eu d’illustration aussi dure des conséquences de cette doctrine.
    —-

    Cette petite anecdote ne vaut que ce qu’elle vaut d’accord mais elle illustre bien selon moi une notion capitale : pour un catholique le rachat est toujours possible, malgré les fautes et les erreurs. Alors oui les méchants peuvent se racheter et changer comme Saül le fait. Mais attention on peut aussi basculer du côté obscurs

    J’aime les citations alors en voilà 2 :
    “La lutte entre le Bien et le Mal n’est jamais définitive elle se reproduit à chaque instant de notre existence”…
    “Le Mal porte de nombreux masque mais le plus redoutable est celui de la vertu”

    Bon weekend à tous
    +

  4. le témoignage de monseigneur Barbarin est tres incitatif mais qu’ il est difficile de prier pour ses ennemis Avez vous lu l’ article de Fabrice Hadjadj sur Serrano dans le figaro du mercredi 20avril :il a la merite d’ une tentative d’ objectivité

  5. Avatar Julien dit :

    Bonjour à tous,

    Jean, moi aussi j’aime les citations:

    “Dans un monde ou le mensonge est puissant, la Vérité se paie souvent par la souffrance”.

    Regardons la Croix de Celui qui est offensé: notre Seigneur s’est il rebélé? a-t-il jeté l’anathème sur ses bourreaux?

    Chère petite soeur Françoise, je sais, je comprends et je te rejoins, il est souvent difficile humainement de pardonner à ceux qui nous font du mal,mais nous ne sommes pas seuls: osons lever les yeux sur la Croix, osons regarder dans les yeux notre sauveur à ce moment là et accueillons pour nous même et pour le monde le regard d’amour de Jésus posé sur tous ces enfants: “Père, pardonne leurs, ils ne savent pas ce qu’ils font”: en ce vendredi saint,si tu le permets, je prierai pour toi:

    Que le Seigneur nous donne la force de pouvoir pardonner, c’est le sommet du don de l’amour qu’il nous fait, quand bien même celà nous parait impossible. Tournons les yeux vers lui et ouvrons notre coeur, c’est le plus beau cadeau que nous pouvons lui faire: lui nous a pardonné: qui serions nous pour ne pas reçevoir et redonner son pardon?
    Demandons aussi pardon pour et à la place de ceux qui ne savent pas, qui ne croient pas, qui ne reconnaissent pas le Messie.

    Amitié en Christ.

    Julien

  6. Avatar Véronique dit :

    @ Jean-T.P,
    intéressant témoignage de la distance que les mauvais penchants font prendre à l’esprit humain pour l’éloigner de la Foi.
    .
    En effet et sans avoir, en tant que Catholique,ni vocation ni habilitation à défendre le Calvinisme, je précise que ces gens n’avaient RIEN voulu comprendre, même si leur attitude a pu être reprochée à bien d’autres encore que ceux-ci:

    1)aucune Eglise chrétienne (à la différence d’autres religions) n’a jamais prétendu que la richesse était une preuve ou une manifestation de la Grâce divine,
    .

    2)Cette Grâce est celle du salut, qui semble être manifestée par la foi qui nous habite (mais selon les Calvinistes, ce n’est pas une garantie absolue, ni même un viatique bien distinct vers l’au-delà, les volontés de Dieu étant impénétrables et souveraines)
    .
    3)Ceux mêmes qui se penseraient élus par la Grâce, DOIVENT TOUTE LEUR VIE LA JUSTIFIER PAR LEURS BONNES OEUVRES,LEUR BONNE CONDUITE…
    Non la gagner, certes, en quoi nous différons, mais honorer, justifier ce choix déjà fait de l’Eternel.
    ET BIEN SUR, COMME CERTAINS SE DISENT QU’ILS ONT (ou pas ?) LE SALUT DE TOUTE FACON, ILS SONT TENTES D’EN PROFITER POUR ABANDONNER TOUTE FRATERNITE etc
    Pessimiste quant à la logique du salut, Calvin s’est donc montré TRES optimiste quant au comportement des fidèles de son Eglise !

  7. Avatar Jean-Trifoullier Petibois dit :

    Bonjour Véronique 8′)

    Alors sans esprit polémique du tout quand vous écrivez

    “1)aucune Eglise chrétienne (à la différence d’autres religions) n’a jamais prétendu que la richesse était une preuve ou une manifestation de la Grâce divine,”

    C’est absolument inexact. C’est d’ailleurs une des bases du développement économiques des pays protestants après la réforme (l’exemple des pays bas par éxemple, ou de la ligue hanséatique encore) car cette idée que l’argent ne fait pas offense à Dieu légitimait entre autres le commerce en le rendant propre et non plus honteux.

    Je vous signale aussi les recommandations de Calvin sur le succès des entreprises privées, son refus du monacisme qui “ne sert à rien” (je schématise nous sommes sur un forum) et surtout surtout son avis favorable envers le taux à intérêt justement interdit aux catholiques (et reservés en terre “papiste” aux Juifs)

    Je vous renvois à Max Weber dans “L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme” de 1905 : “A partir de là, la connivence entre la pensée religieuse et l’esprit capitaliste n’a pas manqué, chez certains ressortissants du puritanisme, de s’accroître de plusieurs degrés supplémentaires, conduisant la pensée sur le terrain glissant d’une “théologie de la rétribution”. Au sein du puritanisme américain, en particulier, s’exprime parfois un rapport à l’argent assez ambigu, lorsque le profit, ou la richesse, est regardé comme le signe, pour ne pas dire le sacrement, de la bénédiction divine”. (copié depuis “La revue réformée n218 de juin 2002… je ne circule pas avec mais une simple recherche vous amenera à trouver de très nombreux articles – très interessants au demeurant – sur le même sujet).

    “Théologie de la Rétribution” l’expression est pertinente.

    Notez bien Véronique que ce que j’écris n’est nullement une critique c’est juste un commentaire sur un état de fait qui a intéréssé des gens très divers et qui marque une sacrée différence entre les différentes facettes du christianisme non ?

    Je vous souhaite un très bon weekend et je vous dis à bientôt 8′)

  8. Avatar Véronique dit :

    @ J.TB,
    merci, bon week-end à vous aussi.J’ai le bouquin de Weber, très intéressant. Mais les positions économiques de Calvin, qui perdaient notre méfiance à l’égard de l’argent, n’affirment pas théologiquement que la richesse est une preuve ou une manifestation de la Grâce divine !
    Ce que je veux dire, c’est que ce sont les pratiques de certains membres de cette Eglise, ou plutôt appartenant à d’autres fractions du Protestantisme (et aux USA, il devient même difficile de s’y retrouver) qui ont dérivé vers cet “arrangement maison” qu’est la “théologie de la Rétribution”. Mais en fait ces gens ont été tentés de retourner par là à des conceptions païennes.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services