Non classé

Plus de 100 chrétiens tués par des islamistes au Nigéria au cours du mois écoulé

Commentaires (14)
  1. PHILIPPE dit :

    Et après cela, les chrétiens doivent “progresser dans l’estime” avec les barbares sanguinaires islamique.
    Saint Père benoit, je crois que nous devrions tenir un tout autre langage aujourd’hui. Que Dieu nous vienne en aide, et Paix à tous ces martyrs innocents. Amen.

  2. Véronique dit :

    @ Daniel, Valentin, Philippe et d’autres encore (qui peu à peu renoncent à faire entendre leur voix, moins par goût du silence que par découragement),
    .
    Nous devons tous nous reprendre, et essayer de réfléchir pour agir: agir ? par exemple en écrivant des protestations (comme le suggérait un abbé sur ce blogue) et en interpellant de plus en plus souvent les évêques,les cardinaux, les députés,les sénateurs, les consuls, les ambassadeurs…
    .
    Nos ennemis (soyons réalistes, même s’il ya a toujours une proportion de braves gens dépassés par les extrémistes) ne cessent de récriminer, de réclamer, de se lamenter et de gêner (par exemple en fermant certains lieux de prière pour qu’il y ait encore plus de prieurs de rue “t’a qu’à nous donner des mosquées”) – c’est la version douce et pacifique de leur action. Faisons pareil : nous serons toujours critiqués par les athées de toute façon, alors autant les embêter, et nos “tièdes” avec !

  3. PHILIPPE dit :

    Bien vu Véronique, je suis tout disposé à te suivre (à vous suivre). Que Dieu nous assiste dans nos démarches.

  4. vendger dit :

    Pauvres gens, il serait temps que cela cesse … seulement, pour l’instant et avec un silence médiatique total …

    on peu trouver sur ce lien (http://infos-meconnues.blogspot.com/2011/09/massacres-de-chretiens-au-nigeria.html) une traduction détaillée de l’article de Compass … encore plus horrible que je pensais …

  5. Michèle dit :

    L’abbé Guy Pagès nous a donné un excellent conseil, il nous reste à le suivre avec persévérance, mais je crois que c’est déjà le cas pour beaucoup d’entre nous: chaque jour apporte son lot de pétitions, interpellations, messages de protestations en multiples exemplaires. Avec la prière, les dons pour ceux qui le peuvent c’est la seule contribution possible à la défense de nos frères et de notre foi.
    C’est une forme de pénitence, je crois, un peu comme le charbon que transportait jour après jour le Père Anatoli (pour ceux qui ont vu le film “L’Ile”).
    Si nous souffrons, et c’est inévitable tant ces informations sont désespérantes et traumatisantes, ne pouvons-nous pas nous dire que c’est là une faible participation aux souffrances de nos frères? Notre peine n’est pas imaginaire,
    elle peut même nous accabler certains jours, mais notre société molle nous a trop appris à nous appesantir et à nous apitoyer sur nous -mêmes.
    En toutes choses, notre Saint Père Benoit XVI voit plus loin que nous, n’en doutons pas. Mais cela ne doit pas nous empêcher d’agir, il n’y a pas de contradiction.
    Courage, et amitiés à tous.

  6. Véronique dit :

    Quelques références en hâte:

    Ambassade du Nigeria en France
    173 avenue Victor Hugo
    75116 Paris
    Tél. : 01 47 04 68 65
    Fax : 01 47 04 47 54
    Site internet : http://www.nigeriafrance.com
    Courriel : [email protected]

    ~~

    Conférence des évêques de France

    Siège Maison de la Conférence des évêques de France
    58 avenue de Breteuil
    75007 Paris
    Président Cardinal André Vingt-Trois
    .
    .
    Cher Philippe,
    Pour ce qui est de la position de Benoît XVI face à l’Islam, formulée en Allemagne, elle est à regarder de très près comme tout ce qui émane de la DIPLOMATIE vaticane : il faut bien relever:
    « L’Église catholique s’engage fermement pour que soit donnée la juste reconnaissance à la dimension publique de l’appartenance religieuse. Il s’agit d’une exigence qui ne devient pas insignifiante dans le contexte d’une société majoritairement pluraliste. Il faut faire attention, cependant, à ce que le respect envers l’autre soit toujours maintenu. Le respect réciproque grandit seulement sur la base de l’entente sur quelques valeurs inaliénables, propres à la nature humaine, surtout l’inviolable dignité de toute personne… »
    .
    .
    « il n’est pas pensable qu’une société puisse se maintenir à long terme sans un consensus sur les valeurs éthiques fondamentales. Sur la base de tout ce que je viens de dire, j’estime qu’une collaboration féconde entre chrétiens et musulmans est possible… En tant que personnes religieuses, et à partir de nos convictions respectives, nous pouvons offrir un témoignage important dans de nombreux secteurs de la vie sociale. Je pense, par exemple, à la sauvegarde de la famille fondée sur le mariage, au respect de la vie à toutes ses phases ou à la promotion de la justice sociale ».
    .
    .
    Le Saint Père s’exprime sur l’Allemagne.Quant au Nigéria ! « respect de la vie à toutes ses phases » … ! de toute façon, dès le « principe de l’inviolable dignité de la personne », on peut s’arrêter puisque les « chers interlocuteurs » n’arrivent pas jusque-là.
    .
    En fait, notre successeur de Pierre dit qu’il n’a pas d’a priori et qu’il suffirait que l’adversaire respecte vraiment ce qu’il dit respecter tout en l’enfreignant pour qu’on puisse faire un bout de chemin ensemble afin d’améliorer une société en proie aussi aux dérives de l’athéisme.
    .
    Pas d’enthousiasme délirant, en fait.

  7. Véronique dit :

    Cher Philippe,
    Pour ce qui est de la position de Benoît XVI face à l’Islam, formulée en Allemagne, elle est à regarder de très près comme tout ce qui émane de la DIPLOMATIE vaticane : il faut bien relever:
    « L’Église catholique s’engage fermement pour que soit donnée la juste reconnaissance à la dimension publique de l’appartenance religieuse. Il s’agit d’une exigence qui ne devient pas insignifiante dans le contexte d’une société majoritairement pluraliste. Il faut faire attention, cependant, à ce que le respect envers l’autre soit toujours maintenu. Le respect réciproque grandit seulement sur la base de l’entente sur quelques valeurs inaliénables, propres à la nature humaine, surtout l’inviolable dignité de toute personne… »
    .
    .
    « il n’est pas pensable qu’une société puisse se maintenir à long terme sans un consensus sur les valeurs éthiques fondamentales. Sur la base de tout ce que je viens de dire, j’estime qu’une collaboration féconde entre chrétiens et musulmans est possible… En tant que personnes religieuses, et à partir de nos convictions respectives, nous pouvons offrir un témoignage important dans de nombreux secteurs de la vie sociale. Je pense, par exemple, à la sauvegarde de la famille fondée sur le mariage, au respect de la vie à toutes ses phases ou à la promotion de la justice sociale ».
    .
    .
    Le Saint Père s’exprime sur l’Allemagne.Quant au Nigéria ! « respect de la vie à toutes ses phases » … ! de toute façon, dès le « principe de l’inviolable dignité de la personne », on peut s’arrêter puisque les « chers interlocuteurs » n’arrivent pas jusque-là.
    .
    En fait, notre successeur de Pierre dit qu’il n’a pas d’a priori et qu’il suffirait que l’adversaire respecte vraiment ce qu’il dit respecter tout en l’enfreignant pour qu’on puisse faire un bout de chemin ensemble afin d’améliorer une société en proie aussi aux dérives de l’athéisme.
    .
    Pas d’enthousiasme délirant, en fait.

  8. Véronique dit :

    Quelques références en hâte:

    Ambassade du Nigeria en France
    173 avenue Victor Hugo
    75116 Paris
    Tél. : 01 47 04 68 65
    Fax : 01 47 04 47 54
    Site internet : http://www.nigeriafrance.com
    Courriel : [email protected]

    ~~

    Conférence des évêques de France

    Siège Maison de la Conférence des évêques de France
    58 avenue de Breteuil
    75007 Paris
    Président Cardinal André Vingt-Trois

  9. PHILIPPE dit :

    Merci Véronique pour tes explications..Je comprends bien; cependant j’ai un peu de mal à concevoir que l’on puisse jouer sur deux tableaux.(après tout ce que l’on sait et tout ce que l’on voit concernant les chrétiens et l’islam). Bon, ok pour les propos de Benoit, on fera avec. On est des catholiques non ?
    A bientôt mes amis chrétiens.

  10. Melmiesse dit :

    quand va-ton prendre la peine d’ouvrir un coran pour connaitre les croyances de ces assassins et pour savoir ce qui est enseigné aux Français musulmans:sourates “les femmes” “le plateau servi””le désaveu ou le repentir” etc..on n’y trouve que des menaces aux mécréants, des punitions qu’ils méritent et des récompenses aux “vrais” croyants surtout assassins.Toutes les pétitions ne serviront pas si l’ONU approuve le coran

  11. Michèle dit :

    @ Melmiesse La difficulté, avec le Coran, c’est qu’il dit blanc sur la page de droite et noir sur la page de gauche! C’est pourquoi beaucoup de musulmans prennent leurs distances en donnant un sens symbolique à des injonctions qui, prises au pied de la lettre, ne sont pas défendables par et pour des gens civilisés.
    A titre d’exemple, le djihad doit être compris, selon certains musulmans, comme une guerre sainte menée contre le mal en soi, un combat spirituel, en quelque sorte. L’ennui, c’est qu’une telle explication tient difficilement la route, quand les ennemis à combattre, et surtout à exterminer, sont explicitement désignés : les chrétiens et les juifs, et plus encore les athées, tous des infidèles à des degrés divers.
    Personnellement j’en conçois d’autant plus d’estime pour les nombreux musulmans qui tiennent compte uniquement des passages du Coran qui invitent à la charité, sans tenir compte des restrictions qui accompagnent généralement ces injonctions (expliquant par exemple que la charité est due surtout aux coreligionnaires).
    L’ONU, ce “machin” disait le général de Gaulle..La profession de foi de beaucoup de ses membres serait sans doute: In Gold we trust .Je vous laisse le soin de décider ce qui est pire, entre le Veau d’or et la charia..mais je pense que les deux ont le même père!
    Obstinons-nous à signer, tout de même, même sans illusions. Qui sait?

  12. PHILIPPE dit :

    Chère Michèle, si je puis me permettre. la réponse que tu fais à notre ami Melmiesse est incomplète. En plus du coran l’islam se réfère aussi aux “hadits” (décrets) du prophète Mahomet, et là cela change tout; il n’y a plus d’ambiguïté possible. Dans ton discours , tu as oublié d’évoquer la Taquilla (l’Art du mensonge), que tous musulmans se doit d’appliquer pour faire avançer la cause de l’islam. Donc comment faire confiance à certains musulmans soit-disant pacifiques ? En voilà une bonne question sur laquelle nous ne pouvons que débattre.

  13. Michèle dit :

    C’est vrai Philippe, mais la référence “intouchable” reste le “saint” coran, et peu nombreux , pour l’instant, sont les musulmans qui suggèrent d’en faire une interprétation . Tout est là. Quant à la Taqiya, non seulement elle permet de mentir sans commettre la moindre faute, mais elle est recommandée dès qu’il s’agit de défendre les intérêts de la “vraie religion ” et des ” vrais croyants”; au demeurant la vérité n’est pas due aux infidèles que nous sommes. Il y a là une véritable éducation à la duplicité, on ne peut pas le nier. Pour autant, peut-on décider que tous les musulmans sont définitivement enfermés dans le mensonge: on sent bien qu’il y a là une vision de l’homme qui n’est absolument pas compatible avec la foi chrétienne, et qui est démentie par les faits.
    Un nombre non négligeable de musulmans sont engagés dans un processus de réflexion, parfois au péril de leur vie; je pense à la journaliste Wafaa Sultan ( pas sûre de l’orthographe de son nom) , à un mouvement d’intellectuels musulmans “laïcs”( il faut oser!) iraniens, chez nous au recteur de la mosquée de Drancy , et bien d’autres …mais pas encore une majorité, j’en conviens volontiers!
    C’est une question de temps, et aussi de …sainteté ..la nôtre, peut-être?

  14. PHILIPPE dit :

    Merci Michèle pour ta réponse. Que l’Avenir te donne raison sur le nombre de musulmans engagés dans le processus de réflexion, qui permettrait peut-être que la vie des chrétiens soit épargnée. En d’autres termes, prions pour que Dieu éclaire ces personnes là. L’idéal, serait que leur “réfléxion” les conduise à adorer le Christ, seule voie de salut. Amen.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services