Non classé

Profanation de Nice : une réponse du diocèse

14 juillet à 08:33
Commentaires (14)
  1. Avatar jejomau dit :

    Donc on apprend que ce genre de provocations : “drapeaux étrangers, rodéos, usages d’armes prohibées..” sont des choses ” courantes depuis plusieurs années”.. Bien. Je ne sais pas qui peut vivre encore dans ce quartier prénommé l’Ariane “depuis plusieurs années”… Mais si tout le monde est heureux ainsi, c’est bien !
    Je remarque aussu que l’église-en-france accepte de manière systématique maintenant de mettre sur un pied d’égalité le VRAI et UNIQUE culte dû à Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme, 2° personne de la Trinité Divine … avec des “cultes” qui sont soit caduc depuis la Nouvelle Alliance soit inexistant en réalité en ce qui concerne l’Islam….

    On n’est pas sorti de l’auberge…

  2. Avatar c dit :

    Remarques sur la réponse de l’évêché
    1.- Si un colloque a eu lieu dans l’église l’église serait-elle devenue une salle de réunion?
    2.- Si c’est une salle de réunion, il n’y a donc plus de problème.
    3.- Les bons musulmans offensés par le clip! Mais pourquoi le seraient-ils puisque le salut des bons musulmans viendra de la soumission à l’islam de toute la terre?

    Conclusion: Il n’y a rien à voir, vous pouvez circuler

    La réponse qu’a généré les deux courriers de l’observatoire de la christianophobie, se voudrait sans doute apaisante et pleine de l’esprit du Christ, puisque justement les chrétiens sont différents, mais elle me semble marquer malheureusement non pas la différence mais la renonciation, une renonciation qui ne date pas du tournage de ce clip. C’est aussi bien d’ailleurs que cette réponse soit tombée un quatorze juillet, elle est tellement dans l’air du temps. Il est néanmoins dommage (emploi d’un terme modéré de ma part) que des gens avec des courriers de ce type fassent un amalgame entre certains catholiques (dont certains clercs) et l’Eglise catholique.
    Les “soumis” chrétiens et pas forcément malgré les apparences serviteurs de la Parole de Dieu, se rendent-ils compte dans leurs aveuglements idéologiques bonistes que cette attitude est terrible pour nos frères de Terre Sainte et des pays où ils vivent soumis à l’Islam…Terrible aussi pour nous…

  3. Avatar Melmiesse dit :

    Pourquoi cette réunion multireligieuse cela suppose parler de Dieu si au contraire il s’agit de paix civile alors il fallait inviter aussi les athées et les boudhistes et les francs maçons; ils sont aussi à convertir avec les musulmans et les juifs.quand on trouve le bonheur avec Jésus Christ il est normal de vouloir partager ce bonheur

  4. Avatar Frappin dit :

    Etrange réponse car il y a deux jours le secrétaire de l’Evêque de Nice me répondait qu’il n’était pas informé de ce clip.
    Mais si le “dialogue” avec les musulmans et les juifs se déroule bien c’est l’essentiel,chacun sait que Notre-Seigneur à confié à ses disciples la mission de dialoguer!

  5. Avatar SAURAT jean-paul dit :

    Chaque jour de nombreux chretiens sont tués ,torturés dans le cadre de ce “dialogue”ilest vrai
    qu’il fut un temps ou le clerge catholique protegeait des tueurs et les aidaient ,et bien sur
    sans risque

  6. Avatar Baptiste dit :

    Sankale et Asso, deux beaux specimens d’idiots utiles.
    On ne peut rien attendre de ces types lâ!
    Ce sont des vendus….

  7. Avatar sanchez dit :

    il est fortement malheureux que les catholiques dont je fais partie depuis 83 ans acceptent ce genre de chose afin de ne pas stigmatiser nos frères musulmans, ils ne sont pas si soucieux qu’il en soit ainsi à notre encontre, c’est malheureux mais cela va finir par ressemble à un baisser culotte pour avoir la paix pourtant très compromise partout dans le monde, jusqu’où cela ira?

  8. Avatar Melmiesse dit :

    Ceux qui vivent ce sont ceux qui luttent écrivait V Hugo à Nice l’Eglise est en léthargie situation agréable! no disturb

  9. Sankale et Asso, deux beaux specimens d’idiots utiles et hérétiques

  10. Avatar bernard dit :

    Un exemple de plus parmi des milliers d’autres que “tendre l’autre joue” est le principe à partir duquel l’autorité religieuse justifie son manque de courage

  11. Avatar jofel dit :

    Peut-il sortir quelque chose de bon, spirituellement parlant, de la part de ceux qui “dialoguent”? Non, le Seigneur ne nous a pas appelés à dialoguer, ni à nous ni à ses Apôtres, mais à témoigner devant tous les hommes, à confesser devant eux le nom de Jésus-Christ selon ce qui est écrit dans St Matthieu 10:32,33 “quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux ; mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux.” Paroles terribles!…Mais prophétiques. Car ces dialogues interreligieux ne peuvent exister que sous le couvert d’un monothéisme qui exclut de fait le nom du Fils de Dieu, pierre principale de toute construction. Confesser ce Saint Nom, c’est exprimer, raconter dans les trois dimensions, tout ce qui est Lui, nouvel Adam qui recrée l’homme à son image, en précisant par sa Parole « En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu » (St Jean 3 :3). Seul le témoignage peut amener l’homme à cette condition nouvelle ! Pas le dialogue interreligieux.

  12. Avatar Poisson dit :

    ” Vous reconnaitrez l’arbre à ses fruits ” nous a dit N.S.J.C ;
    Il est beau leur DIALOGUE inter-religieux ! On voit ce que cela donne ! C’est la confusion !!

  13. Avatar Bertrand Blarez dit :

    Même avec Dieu on ne dialogue pas ! on l’écoute ! on se confie à lui, on lui demande son pardon; le dialogue impose des questions pouvant remettre en cause Ses magnifiques et glorieux enseignements ? on peut entretenir des rapports humains satisfaisants avec d’autres religions, mais on ne dialogue pas; faire le constat de nos différences dans la paix, oui, mais on ne peut dialoguer avec une religion instituer par un “prophète” qui n’avait rien d’un saint homme dans ses comportements, à la différence de Jésus ! dont la vie sainte et exemplaire ne peut qu’être comparée, avec une très grande modestie, avec celle de nos plus grands Saints . Lisons le livre “le prix à payer”de Joseph Fadelle, alias Mohammed al-Sayyid al-Moussaoui , le fils d’un riche chef de clan irakien, Fadel-Ali. Sa conversion au christianisme oblige son oncle et ses frères de tenter de le tuer (il sera blessé),en raison de la fatwa prononcée contre lui par l’ayatollah Al-Sadr (en). Il poursuit sa conversion, de 1987 à 1998 et est obligé de fuir de l’Irak, d’autres faits semblables sont nombreux; Comment voulez vous dialoguer ? je passe sur les exemples néfastes , qui sont hélas plus nombreux que les côtés positifs qu’on pourrait reconnaitre à l’islam. sous prétextes de “la culture”, les curés des églises devraient faire preuve de plus de discernement dans leur acceptations; le minimum serait que leur évêque soit au courant et puissent assumer leur responsabilités spirituelles, jusqu’à l’autorité indispensable, dues à leur fonction religieuse. Il y en a qui le font, mais tous devraient adopter la fermeté demandée par leurs paroissiens;

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services