Non classé

Protection des chrétiens d’Orient : la position du Quai d’Orsay

Commentaires (12)
  1. Denis Merlin dit :

    Sur mon ordinateur le texte est illisible : il se termine au-delà de la marge.

    1. admin dit :

      @D.M.
      C’est “réparé”. Merci.

  2. Cougar dit :

    Même observation que celle ci-dessus : texte tronqué sur la marge de droite. Dommage! Exemple : “…en faveur de la fra????? région du monde.

    1. admin dit :

      @Cougar
      c’est “réparé”. Merci !

  3. Melmiesse dit :

    JE lis “les chrétiens sont incités à prendre leur part dans tous les changements du monde arabe dans la construction d’un état de droit” alors que les musulmans majoritaires installent la charia! on répond par des mensonges

  4. faure dit :

    La réponse du Min des Aff étrangères est trop vague et trop générale.
    Que couvrent ces mots rester “vigilants et attentifs ? ”

    tout juste un leitmotiv assez hypocrite cachant un lâche recul devant les crimes commis contre les minorités chrétiennes.

  5. Michèle dit :

    Parole parole parole..comme dit la chanson. Souhaitons que ces propos soient autre chose que du vent.

  6. Jean Trifoullier Petibois dit :

    Comment croire que des gens qui ont laissés la commission européenne imprimer des millions d’agendas présentant TOUTES les fêtes religieuses SAUF les chrétiennes (agenda financé par un budget européen et destinés à des européens) pourraient se soucier du bien être de nos frères chrétiens dans les pays arabes ?

    Quelle est la réponse ?
    1 – De vertueuses z’évocations (“Le gouvernement connaît leurs inquiétudes et leurs craintes “),
    2 – De l’aveuglement sélectif inversant les problèmes (“inciter les chrétiens à prendre toute leur part dans les changements politiques en cours dans le monde arabe”)
    3 – et au final on en arrive à l’angelisme dégoulinant et propre sur lui (“être traités comme des citoyens bénéficiant de l’égalité des droits dans des régimes pluralistes respectueux de la liberté de religion et de conviction”).

    Bref une réponse qui ne mange pas de pain et qui remarquez le ne nomme pas la source du danger… comme c’est bizarre…

  7. Jean Trifoullier Petibois dit :

    au fait :

    Vous voulez savoir la vraie position du gouvernement français sur le sujet ?
    .
    Vous voulez savoir la raison de ce silence géné sur les dangers réels qu’affrontent quotidiennement les chrétiens dans les pays du maghreb ???
    .
    Allez voir le rapport de Terra Nova sur “quelle majorité pour 2012” et lisez le attentivement.
    Commencez par la note de synthèse et puis envoyez vous le rapprt complet : c’est dramatique et édifiant!
    .
    http://www.tnova.fr/essai/gauche-quelle-majorit-lectorale-pour-2012
    .
    Au final le gouvernement n’a AUCUNE INTENTION de faire quoi que ce soir pour les chrétiens d’orient vu que ce qui le motive c’est au contraire d’accaparer le vote religieux musulman quitte à le favoriser officieusement. C’est écrit noir sur blanc.
    .
    Maintenant pensez vous que les autorités ont envie de froisser ceux dont elle essayent si irresponsablement de récupérer les votes petites lachetés après petits abandons ?
    .
    La droite ne disait rien car elle aimait l’argent des dicattures théocratiques musulmanes, la gauche n’en dira pas plus car elle pense être dépositaire du vote des musulmans. La première s’est fait acheter, la seconde ne demande qu’à se vendre ça promet…

  8. Baptiste dit :

    BLA BLA BLA….
    REPONSE D UN SOCIALISTE ANTI CHRETIEN

  9. Denis Merlin dit :

    Le texte commence bien, défendre les droits universels de l’homme, partout, pour tous et pour chacun, tout à fait d’accord. Mais quand on passe aux actions concrète, on énonce :

    1) Partenariat de Dauville : A ma connaissance le “Partenariat de Dauville” ne concerne pas la liberté de conscience ni de religion (qui doit être étendue à tout homme, donc aux musulmans).

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/enjeux-internationaux/affaires-economiques/g8/derniers-sommets-du-g8/le-sommet-du-g8-de-deauville-26-27/article/g8-partenariat-de-deauville-11-12

    2) Governance (notion anglaise) Il concerne des problèmes économiques et de “governance” (uniformisation de la législation).

    Quant à l’observatoire du Pluralisme et des religions, il semble bien en panne puisque sa principale activité devait être l’ouverture d’un site Internet en mai 2012 et que ce site n’a pas vu le jour fin août… De plus le titre même de cet Observatoire laisse à désirer puisque ce n’est pas le pluralisme qui est en question, mais la liberté de l’homme fondée sur un ordre public (vérité, justice, solidarité, droits de l’homme).

    Exigeons et continuons d’exiger des actions concrètes d’éducation aux droits de l’homme comme d’ailleurs le prévoit un programme du 10 décembre 2004.

    http://www2.ohchr.org/french/issues/education/training/programme.htm

    Demandons aussi que ces droits fondamentaux et universels de l’homme soient entendus dans le contexte juridique ferme de la vérité de ceux-ci et que l’expression “droits de l’homme” ne soit pas galvaudée. Cela inclut d’ailleurs l’abandon par les pays de la Conférence islamique de la prétendue Déclaration des droits de l’homme en islam.

    Ne nous relâchons pas et considérons que la réponse du Ministère est très faible par rapport à l’ampleur du problème.

  10. L'indigné dit :

    Tout cela c’est de la blague. Fabius s’est aligné sur la politique américano-sioniste (on le voit sur la question syrienne).
    Les populations chrétiennes autochtones de ces territoires sont devenues un obstacle au dessein géopolitique de « l’Oncle Sam ». Pour plaire, Fabius a renoncé à la tradition politique de la France qui était suivie depuis François Ier, à savoir s’ériger en protectrice des chrétiens de ces régions.
    Tout ce qu’on vous envoie, c’est destiné à nous endormir. C’est la politique pratiquée actuellement : promettre tout à tout le monde.
    La France n’agira pas sans avoir reçu l’ordre de son “maître américain”. Pour l’instant, la question n’est pas à l’ordre du jour international.
    Critiquer Poutine : oui ; s’occuper du sort des chrétiens : non !

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services