Non classé

Quand « Le Point » se lance dans l’exégèse de Benoît XVI sur la Sainte Famille, ça craint…

Commentaires (13)
  1. rowen dit :

    Que Claire Gallois soit athée, est une chose, mais elle n’est pas dans ce cas, la mieux placée pour parler d’une religion dont elle ne sait rien, comme le prouve sa réflexion insane. On assiste, à l’approche du 13 janvier, à une véritable attaque de la religion catholique, dont les membres seront majoritairement présents à cette marche contre une promesse du mollasson national. Ceci, explique cela! Nous voici revenu à l’esprit 1905 avec ses idéologues anticléricaux ou, pour utiliser leur langage, les cathophobes, qu’il est “normal” d’être même quand on reproche aux autres d’être homophobes.

  2. Giraud François dit :

    Est-ce dans le désir de procréer que les “homo” se mettent en couple ?
    Est-ce dans le souci premier de participer solidairement au bien commun qu’ils se mettent ensemble ?
    Ne réclament-ils pas considération et dons sans avoir à s’engager dans la loi naturelle?
    Faudra-t-il leur fournir des enfants objets ?
    Ces enfants objets ne vont-ils pas devenir majoritairement des Homo ?
    La femme esclave, fournisseuse essentielle d’enfants objets, ne sera-t-elle pas en vogue ?

  3. Michèle dit :

    Aux petites maisons, l’abrutie, une sérieuse aspersion d’eau bénite pour faire bonne mesure, et Le Point sur la g….. à la rédaction de ce réservoir à sornettes.

    1. René de Sévérac dit :

      Michèle, ne soyez pas si sévère … tendez plutôt la joue gauche.
      Plus sérieusement, ce texte n’est pas si cathophobe et les remarques sur Marie, Joseph et Jésus ne sont pas si fausses que cela : la Sainte Famille n’est pas tout à fait une famille conventionnelle.
      L’expression qui a heurté ma conscience de catholique est la suivante :
      les bien-pensants sont en général ceux qui voient le mal partout
      Cette assertion est absurde car :
      1. les bien-pensants (ceux qui se rallient à la pensée unique) sont plutôt les athées dont la pensée est conforme à l’Empire du Bien (Murray).
      2. les chrétiens ne sont pas dans cette vision et les propos du Cardinal Barbarin (censées illustrer ce fait) sont plutôt une alerte contre les dérives : marier des individus qui s’aiment n’interdirait plus “le mariage de deux femmes avec le même homme aimé”.
      Je trouve, d’ailleurs, que le monde musulman reste discret (wait next step)
      “Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes”

  4. Nathalie dit :

    Comme Notre Seigneur doit être triste et blessé de voir autant de bêtise!
    Soyons plus d’un million le 13 et montrons leur dans la paix et le respect que, être Chrétien, c’est respecter chacun, même si on vous crache à la figure.
    En attendant prions pour ces pauvres gens qui ne savent pas le Bonheur d’être enfant du Seigneur.

  5. Gisèle dit :

    Claire Gallois ? de la famille de Robert Gallois ?
    Sinon , je ne comprends toujours pas pourquoi toute cette affaire pointe le doigt spécialement sur la vie privée et intime de personnes qui , si elles étaient normalement équilibrées dans leur psyché , devraient la préserver du regard des autres . Cette histoire frise l’exhibitionnisme et le voyeurisme malsains manipulés par des stratèges pervers .

  6. L'indigné dit :

    La lecture des commentaires de cette journaliste est très “instructif”. Finalement, quand ils se lâchent, les laïcistes montrent ce qu’ils sont réellement : des êtres aigris, mesquins, obtus, à qui la culture générale fait cruellement défaut. Bref, nous avons là le résultat de l’enseignement laïc d’aujourd’hui.

  7. Melmiesse dit :

    Ce qui caractérise ces journalistes athées, c’est ,allié à leur ignorance lorsqu’ils parlent de religion , la certitude de leur savoir. Il n’est que d’écouter M Barbier (du Point) ou FLenoir (histoire des religions) à” Cdans l’air”, pour entendre des gens ayant réponse à tout même à ce qu’ils ignorent ou connaissent imparfaitement

    1. René de Sévérac dit :

      Leur ignorance est totale : il faut comprendre qu’ils ont le savoir a priori.
      Alors que nous, même scientifiques, sommes des attardés, au pire manipulés par une (dé)formation cléricale.
      Tentez le test suivant : on parle d’évolution; l’athée de service “croit” (*) que l’amélioration de l’espèce (ou pire, la “création” d’espèces nouvelles) résulte du hasard (qui naturellement fait bien les choses).
      Expliquer lui que cette hypothèse, qui n’est pas absurde du tout, ne marche que si l’on admet un dessein intelligent (n’employez pas le terme “création” ça peut l’énerver car rappelez-vous, il sait) car le hasard ne saurait satisfaire la raison (et pourtant nombre de “savants” y croient -hasard comme moteur- tant l’idée d’un créateur a été chassé du champ des possibles).
      (*) « Il croit qu’il sait, il ne sait pas qu’il croit » (Alain Besançon)

  8. Michèle dit :

    @ René de Sévérac
    Comment faites-vous pour tendre la joue gauche quand ce n’est pas vous qu’on frappe?
    C’est comme ceux qui battent leur coulpe sur la poitrine des disparus, croyant “purifier la mémoire” en salissant celle des autres!
    Quant au réservoir à sornettes, je persiste et je signe.
    Priez pour ces gens, vous aurez raison, et bien des raisons, mais ne croyez pas en leur bonne foi. La plupart sont bouffis de suffisance, vous le dites vous-même “ils savent” et nous prennent pour des crétins et des demeurés…ils sont assez bien décrits par @ l’indigné : “aigris, mesquins et obtus”. En aucun cas cela ne signifie qu’il faut les réduire à cela et perdre l’espérance, mais gardons-nous d’être de bonnes dupes confites dans l’irénisme.

    1. René de Sévérac dit :

      Ma chère Michèle,
      Je ne dis rien d’autre que ce que vous affirmez !
      Mais en d’autres termes.
      Quant à la “joue gauche”, ce n’était qu’un effet de manche
      en réaction au “Le Point sur la gueule”, mais j’aurais dû dire :
      “Qui vit par l’épée périra par l’épée”.
      Fraternellement.

  9. elisabeth de lobkowicz dit :

    Dans la catéchese des 13-14, nous sommes confrontés (que nous le voulions ou non) aux arguments de Claire Gallois. Il faut savoir y répondre. Tel est le défi a une époque ou des enseignants, pas seulement en SVT, font la propagande de la promiscuité précoce, adultere, avortement, etc… Mere Theresa ne se faisait pas d´illusions. Elle y répondait sans hésiter…et avec la simplicité qui la caractérisait. Replongeons-nous dans sa biographie.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services