Non classé

Un comble ! La Ville de Paris et le Théâtre de la Ville portent plainte contre les manifestants ayant interrompu le spectacle christianophobe « Sur le concept du visage du fils de Dieu »

22 octobre à 18:44
Commentaires (8)
  1. Avatar e dit :

    Cette vidéo est terrible. Quel courage il a fallu à ses jeunes qui en plus risquent d’avoir plein d’ennuis.
    Bien sûr qu’elle existe la “liberté d’expression” comme le criaient les spectateurs qui ont applaudi les CRS venus mettre dehors les perturbateurs, mais a priori pas pour les catholiques et chrétiens en général (enfin pour certains chrétiens cela doit être au contraire une pièce emblématique, maintenant il ne faut s’étonner d’aucune déclaration de chrétien autoproclamé gardien de la doctrine) qui en plus doivent payer un impôt pour quelque chose qui est particulièrement blasphématoire pour la religion. Le comble de la liberté sans doute!

    J’espère que ces spectateurs si pressés de voir ce chef d’oeuvre se seront bien ennuyés (M. Hamiche, je n’ai pas dit un mot évoquant une certaine matière mais je l’ai pensé très fort!) pendant la pièce (et là aussi j’ai essayé d’être charitable en leur souhaitant cette lassitude en matière de jouissance artistique).
    Bien sûr il ne faut pas encourager la rébellion quand on est chrétien mais si les “grands” faisaient ce qu’ils ont à faire, une dizaine de “petits”, des étudiants, n’auraient pas à faire ce qu’ils ont fait sur cette scène de théâtre parisien subventionné.
    L’on récolte ce que l’on sème…

  2. Avatar Denis Merlin dit :

    On entend crier par le public acquis à Castellucci et Delanoë, Mitterrand ministre de Sarkozy crie lui aussi “Liberté d’expression ”

    “- Liberté d’expression ! Liberté d’expression !”

    La déclaration universelle des droits de l’homme (article 30) prévoit qu’aucun des droits de l’homme ne peut être invoqué pour en bafouer un autre.

    http://www.un.org/fr/documents/udhr/

    En l’occurrence, la liberté religieuse et la liberté d’expression de la religion interdit qu’une pièce soit subventionnée avec l’argent de tous donc des chrétiens, pour critiquer arbitrairement une croyance, en l’occurrence la chrétienne.

    Cette pièce est bien un attentat contre la liberté d’expression des chrétiens.

    https://www.christianophobie.fr/videos/une-video-de-l%E2%80%99interruption-de-la-premiere-de-la-piece-blasphematoire-%C2%AB-sur-le-concept-du-visage-du-fils-de-dieu-%C2%BB

    Merci à ces jeunes d’avoir défendu la liberté d’expression et notre liberté religieuse. Honneur à eux !

  3. Avatar Yves Gingras dit :

    « ces perturbations [qui] portent atteinte à un principe fondamental de liberté d’expression protégé par le droit français »

    Oui, enfin, les chrétiens doivent surtout exercer le principe fondamental de liberté d’expression protégé par le droit français en se taisant pour ce ministre.

    Je pense qu’ils auraient sans doute dû faire un énorme raffut dehors cela serait nettement moins attaquable.

  4. Avatar Yves Gingras dit :

    Bien comparer le traitement de cette histoire avec celui de ce musulman qui interrompait un concert de musique « sérieuse » aux Pays-Bas et qui demandait à la Reine présente de se convertir à l’islam….

  5. Avatar jejomau dit :

    Tous les chrétiens soutiennent et prient pour les fils de France qui défendent l’Honneur du Seigneur et de Notre-Dame :

    Mgr Podvin, porte-parole de l’Eglise de France (évêque de l’Eglise catholique-qui-n’est-pas-“intégriste” – n’en déplaise à “La Croix” qui n’aime pas les chrétiens-) déclare :

    “Golgota Picnic est un spectacle programmé à Paris et Toulouse. Il blesse et blessera. Quel courage de s’en prendre à une religion dont le fondateur se tait tandis qu’on l’outrage! La liberté d’expression est à respecter comme sacrée? Qu’elle respecte donc aussi ce qui est sacré ! Aucun euro public ne doit subventionner le cultuel? Qu’aucun euro public ne finance davantage une production qui dénigre un culte! Ce n’est pas parce que le christianisme fut sociologiquement majoritaire qu’il doit être le fusible d’hystéries culturelles.
    De nombreux citoyens non chrétiens partagent notre colère. Si vous êtes de cet avis, ne demeurez pas impassibles. Interpellez vos élus. Dites leur que l’inacceptable est indigne d’une démocratie. En novembre 2009, l’Union Européenne a rappelé son attachement résolu à la promotion et à la protection de la liberté de religion. Les chrétiens sont actifs dans la cité. Solidaires de nombreuses causes. Qu’on les respecte aussi !”

    Mgr Vingt-Trois, cardinal de l’Eglise de France (de l’Eglise catholique-qui-n’est-pas-“intégriste” – n’en déplaise aux progressistes marxisates infiltrés au sein de l’Eglise) déclare :

    Mgr Bagnard, Evêque de Belley-Ars(évêque de l’Eglise catholique-qui-n’est-pas-“intégriste” – n’en déplaise à “La Croix” qui n’aime pas les chrétiens -) :

    “Je crois qu’il est important de réagir pour ne pas laisser l’inacceptable se banaliser. Vous rappelez à juste titre que le porte-parole des Evêques de France a lui-même appelé les catholiques de France -et tous les hommes de bonne volonté- à ne pas demeurer muets, pour que le silence ne soit pas interprété comme un consentement ou une indifférence.

    Il me semble également que les associations de fidèles laïcs sont les mieux placées pour exprimer les protestations adaptées, à la fois auprès des élus de la Nation et, en particulier, dans les différentes villes où doit avoir lieu le spectacle”

    Mgr Bernard Nicolas Aubertin, Archevêque de Tours (évêque de l’Eglise catholique-qui-n’est-pas-“intégriste” – n’en déplaise à “La Croix” qui n’aime pas les chrétiens-) :

    “Je ne ne peux que réprouver ces spectacles blasphématoires. Mgr Podvin a été chargé par notre Conférence de dire, en notre nom, notre réprobation tant sur leur contenu que sur leur financement.

    Nous ne pouvons qu’encourager les chrétiens à faire part de leurs sentiments”

    Mgr Aillet, Evêque de Bayonne, Lescar et Oloron(évêque de l’Eglise catholique-qui-n’est-pas-“intégriste” – n’en déplaise à “La Croix” qui n’aime pas les chrétiens-)

    “La christianophobie ambiante, diligentée de près ou de loin par de secrètes officines, ne semble pas atteindre outre mesure le moral de nos responsables politiques. Allons-nous revenir à une période de persécution qui dirait son nom ? Il est peut-être encore trop tôt pour le dire; en tout cas, il est du devoir de chaque catholique de défendre le Christ et la sainte Eglise. Je vous encourage donc à servir cette noble cause en repartant sans cesse de la Croix du Seigneur”

    Mgr Vingt-Trois, cardinal de l’Eglise catholique, quant à lui, soutient également TOUS les chrétiens horifiés par ce blasphème en incitant sur Radio Notre-Dame les électeurs à écrire aux autorités sur ce sujet.

  6. Avatar PHILIPPE dit :

    toutes celles et ceux qui combattent Jésus et les Chrétiens que nous sommes, devront rendre des compte à Dieu dans un temps trés proche. Ce n’est pas moi qui le dit, Mais Dieu lui-même dans les Saintes Ecritures. leur temps est donc compté.
    Que de réjouissance , alors, dans le coeur du Juste. Amen.

  7. Avatar Melmiesse dit :

    il faut laisser de coté les événements passés et préparer la défense des inculpés: la réussir c’est le triomphe du Christ, sinon attendons nous à de nouvelles attaques.défense par une large publication et une large participation

  8. Avatar jofel dit :

    Blasphématoire ! Tel est cet esprit qui a germé au sein des peuples (Apocalypse 13 :1) et qui s’achemine vers sa finalité, révélant son vrai visage. Cet esprit qui s’éleva contre le Oint de Dieu, Jésus, sur la grande place publique du monde, et qui choisit l’expression du mal en la personne de ‘’Barabbas’’, refusant ainsi, en connaissance de cause, Celui qui représentait pleinement le seul chemin de salut de l’homme. La voix du peuple avait prévalu sur celle de l’autorité.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services