Non classé

Un communiqué de l’Institut Civitas

Commentaires (21)
  1. PHILIPPE dit :

    dans toute cette affaire, les mécréants umps (pour l’affaire charlie hebdo)vont bien mettre en avant que c’est la faute aux “intégristes” chrétien; en oubliant bien volontier de préciser qu’en règle générale, ceux qui utilisent la violence pour régler leur problèmes c’est pas les chrétiens (fussent-ils “intégristes)… la violence, tout le monde sait que c’est les bons serviteurs de mahomet qui se doivent de l’utiliser pour plaire à Allah, et certainement pas les bisounours chrétiens. Allons Messieurs les politiques un peu de courage et moins d’hypocrisie ne vous feraient pas de mal, face aux méthodes musulmanes, avant d’incriminer de pauvres chrétiens persécutés qui prient un chapelet à la main devant un théatre.

  2. Michèle dit :

    Les chefs d’accusation retenus contre les jeunes chrétiens sont…la prière et les cantiques, outre le fait d’être montés sur la scène pour protester et prier, sans molester qui que ce soit. Les deux ( ou trois) loustics qui ont balancé des oeufs et de l’huile de vidange ne sont pas membres de Civitas…et quand bien même! Qui a déjà vu quelque trucidé par un oeuf?
    Ce serait à hurler de rire, si ces jeunes n’avaient pas été agressés, malmenés, sur ordre des pouvoirs publics.
    Mais le plus grave se trouve dans les propos regrettables de certains prélats, dont hélas l’Archevêque de Paris. Mais ce dernier a au moins le mérite de s’exprimer avec une certaine retenue, ce qui n’est pas les cas de l’abbé de La Morandais,
    qui n’a cessé,au cours d’une émission de France 5, de ricaner, de se répandre en propos fielleux, malveillants et méprisants, avec tant de hargne et d’agitation qu’on en avait honte pour lui!…A son âge!

    Que la liberté de s’exprimer en déféquant artistiquement en public soit “une valeur essentielle” de la démocrassie,( et pourquoi pas le fondement? ) voilà un moment qu’on s’en doutait. Aussi bien Le Monde pourrait enfin servir à quelque chose.

  3. barnier dit :

    ce qui montre le haut niveau d’analyse chez Charlie Hebdo !
    il y a 40 ans je lisais ce journal et mon prof d’économie pointait déjà la faiblesse du journal, faiblesse qui n’a fait qu’empirer.

  4. PHILIPPE dit :

    En ce qui concerne Charlie Hebdo, qui déclarait hier que cet “attentat” restait l’oeuvre de deux ou trois “connards” qui ne représentaientt en rien la communauté musulmane…et bien juste après Charlie hebdo a un la réponse à sa réfexion sur la page d’acceuil de leur site: le site a été saturé par des centaines de mail provenant de musulmans en colère; certains mail appelant même à recommencer et approuvant l’incendie…vous voyez frères et soeurs, cela prouve bien que nos bobos mécréants ne connaissent rien à l’islam.

  5. Michèle dit :

    Ils ne connaissent pas si mal PHILIPPE, c’est même pour ça qu’ils ont une trouille noire, mais quand on est tétanisé par la peur et qu’on n’a pas de conviction solide, on accumule les gaffes.
    Ils ne peuvent attendre que du mépris de la part des musulmans, et des ripostes qui ne seront pas un lancer d’omelettes.

  6. MARTIN dit :

    Michéle, je vous rejoins tout à fait. J’ai été scandialisé par les propos ignobles et insultants tenus par l’abbé de la Morandais vis-à-vis du jeune représentant de l’institut Civitas. On sentait chez lui une agressivité mal contenue, une exaspération vis-à-vis des propos de son interlocuteur, de son adversaire, en fait qui osait lui tenir tête. Quel image détestable cet éclésiastique a donné aux téléspectateurs de France5! A propos, avait-il un mandat de l’Eglise pour parler ou s’exprimait-il en son nom personnel?

  7. PHILIPPE dit :

    je partage vos avis mes ami (ies); j’ai moi même une “amie” facebook (se réclamanr de vatican 2) qui m’a interdit de commentaire sur son mur depuis cette affaire. Je ne comprends pas que l’on se proclame Chrétien à grand coup de neuvaine et qu’en même temps on diabolise volontier un frère chrétien ayant une autre vision des choses.. c’est une honte.

  8. Valentin dit :

    Il ne manquerait plus que nous soyons tous excommuniés, voire frappés d’anathème, et la boucle est bouclée.
    ~~
    Toujours prompts à défendre les ennemis du Christ au lieu de défendre ses propres frères. On vit une époque formidable où les valeurs sont inversées.

  9. PHILIPPE dit :

    Merci Valentin d’avoir dit tout haut, ce que je n’osait pas dire tout bas. et j’ajouterai ceci (en prenant le risque de me faire censuré par mon ami admin): Après on s’étonne qu’un nombre croissant de cathos quittent l’Eglise pour vivre leur foi autrement. Ben moi, plus rien ne m’étonne maintenant.

  10. Robert dit :

    Quelle a été la prudence de ceux, Civitas et Alain Escada, qui prévenus par avance, ont accepté de laisser manifester avec eux, les islamistes de Forsane Alizza qui dès l’attentat connu l’ont justifié sur leur site?
    Si prolixes à toute occasion, il n’était pas bien compliqué de s’exprimer devant un micro pour dire sa divergence avec eux.
    Alors, si le démenti plus haut est légitime, le sens des responsabilités d’un organisateur a connu quelque défaillance tout de même. C’est surtout cela que je veux montrer comme un peu léger.
    Ce qui de toute façon ne pourra jamais empêcher les rapprochements et les parallèles malveillants de militants avant tout anti-catholiques comme ceux de Charlie Hebdo. Mais il n’est pas utile de leur donner des arguments comme cette présence dans leur manifestation d’islamistes justifiant la violence ouvertement.

  11. PHILIPPE dit :

    je comprends ce que tu ressents Robert; mais tu sais comment Monsieur Escadat aurait-il pu interdire à un groupe de musulmans de ne pas venir au Rassemblement ? ou de leur interdire toute violence alors que la sainte violence est inscrite à tous jamais dans le Coran ? et surtout de quel droit ? Tu sais robert, cette affaire est bien plus complexe que l’on ne se l’imagine.. c’est pour cela que nous devons être Patient. Dieu aura toujours le mot de la fin. Amen.

  12. Robert dit :

    Philippe,
    Une simple phrase suffisait, et Alain Escada ne fuit pas les micros, disant qu’elle ne les considérait pas comme faisant partie de leur cortège.
    Je n’ai rien entendu nulle part dans ce sens et certains, naïfs, semblaient contents de leur présence.
    Aucun propos clair de réserve sur cette présence, l’attentat qui était imprévisible, auquel Forsane Alizza a apporté son soutien et les journaleux n’ont qu’à s’abaisser pour faire un rapprochement qui, bien sûr, n’existe pas.
    Il faut être impeccable dans sa communication, Escada fait du lobbying à Bruxelles il connaît, pour être à l’abri de ce risque.
    Et peut-être éviter de distribuer les bons et mauvais points au long des jours au risque de se voir soi-même montré du doigt.

  13. Robert dit :

    Philippe,
    À propos de la violence dans l’islam, elle existe aussi dans la foi catholique.
    “Depuis les jours de Jean le Baptiste, le Royaume des cieux souffre violence et des violents le ravissent.”
    Cette violence, c’est le combat spirituel pour se détacher du mal et faire le bien.
    Effectivement, nous n’avons pas du tout la même religion.

  14. Michèle dit :

    Au risque de me tromper, je crois qu’il n’était pas souhaitable de rejeter Forsane Alizza, ou de faire une quelconque déclaration pour dénoncer leur présence. Leur responsable a évoqué la solidarité pour expliquer leur participation. Libre à chacun d’en penser ce qu’il veut, mais il est toujours délicat de faire un procès d’intention.
    Ne pas être dupe, certes, mais aussi ne pas favoriser la manoeuvre qui consisterait à se faire rejeter.
    La situation était délicate et la marge de manoeuvre étroite.
    De plus, n’oublions pas que les “intégristes” sont estampillés
    intolérants, xénophobes et racistes. Personne, quelle que soit sa force d’âme, n’est totalement insensible à la calomnie. L’occasion était belle pour faire enrager la bobocrassie entichée de diversité.

  15. Robert dit :

    La prudence et le sens politique sont justement l’apanage des organisateurs, en général.
    Je n’en pense rien, sinon que les arabes chrétiens devaient être plus que gênés de voisiner leurs persécuteurs dans une manif organisée par des catholiques.
    Leur responsable qui prétend que Jésus est un prophète de l’islam. Bonjour les tradis!
    Et qui menace ouvertement de violences, bonjour les catholiques!
    Oui, les attaques sont toujours prêtes, mais objectivement qu’ont à faire des catholiques avec des islamistes?
    Ils pourront accuser les “conciliaires” de confusion et relativisme après ça.
    C’est surtout après le torrent d’attaques ad hominem contre d’autres catholiques et de leçons de catholicité que je voulais insister sur la réalité humaine.
    Personne n’est à l’abri d’erreurs ni parfait. Aussi, un peu moins de prétention ne serait pas de trop de la part de certains qui se reconnaitrons sûrement.
    L’intelligence politique, ça existe. C’est autre chose que les attaques indignes contre ses coreligionnaires.
    Pour le reste, personne ne peut se croire à l’abri à moins de se renier et nous ne pouvons pas les empêcher.

    1. admin dit :

      S’il vous plait ! Pas de controverse intra-catholique ou entre chrétiens ici ! Ce n’est pas le but de ce blogue qui entend informer sur tous les chrétiens persécutés dans le monde. Il y a d’autres blogues, sites ou forums pour ces controverses. Merci d’en tenir le compte le plus exact. D.H.

  16. Robert dit :

    Philippe,
    À propos de complexité de l’affaire, pourquoi pas.
    Mais la complexité n’existait-elle pas quand aux avis et positions des uns et des autres.
    À lire, on se croyait au temps du manichéisme.

  17. Michèle dit :

    On ne peut qu’être d’accord avec vous Robert, à propos du voisinage des arabes chrétiens et des islamistes. Mais, sauf erreur, Forsane Alizza s’est invité ( imposé?) personne ne l’a sollicité.

    Quant aux attaques ad hominem, elles sont en effet haïssables.
    Celles dont a été l’objet l’abbé Piere-Hervé Grosjean entre autres, m’ont beaucoup choquée; et je ne partageais pas du tout son point de vue. Peut-on prétendre dénoncer la violence grossière à l’encontre du Christ et des chrétiens et se livrer à des agressions verbales où la bassesse le dispute à la méchanceté envers son prochain, catholique et prêtre de surcroit?

    Cette affaire sert de révélateur, d’une certaine façon, et tout le monde n’en sort pas grandi. Quand les choses sont en effet complexes, que nous reste-t-il d’autre que de nous rappeler que le respect n’est jamais facultatif? Soljenitsyne disait que nous parlions beaucoup, et prématurément, d’amour du prochain, mais que ce serait déjà beau si nous parvenions au respect les uns des autres.

  18. PHILIPPE dit :

    Certes, on est pas tous d’accord, mais on aime tous jésus et on veut le servir….chacun à sa manière et avec ce qu’il a reçu de Dieu. Amen.

  19. Michèle dit :

    C’est bien vrai,PHILIPPE. Nous pouvons ne pas être d’accord, à condition de ne lancer ni invectives ni projectiles. Seuls le respect et la charité sont requis, pas l’unanimité ni le consensus, trop souvent au détriment de la vérité.

  20. PHILIPPE dit :

    oui Michèle, nous sommes encore sur la même longueur d’onde, si je peux m’exprimer ainsi.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services